Devenir pâtissier : Tout savoir sur cette profession

La profession de pâtissier évoque chez la plupart des gens l’image de gâteaux de mariage, de délicieuses tartes et cookies. Ce que les gens ignorent derrière cela, c’est le niveau de compétence et le travail requis pour parvenir à préparer ces desserts. Les gâteaux d’anniversaire sont par exemple élaborés en plusieurs couches et doivent nécessairement être préparés ainsi. Une minute de cuisson en trop peut faire la différence entre un dessert réussi et un échec total ! Si vous envisagez de devenir pâtissier, vous vous demandez probablement comment procéder et quelles sont les qualités requises ? Voici toutes les informations au sujet de la profession, en commençant par les qualités fondamentales pour ouvrir sa pâtisserie !

I/ Devenir pâtissier : Quelles qualités pour réussir ?

Avant d’arpenter votre chemin pour devenir pâtissier, avoir une idée précise des qualités qui vous aideront à concrétiser votre projet est un atout précieux.

A/ Créativité

D’une part, faisant pleinement partie des arts culinaires, la pâtisserie est donc avant tout un art. Ainsi, elle laisse énormément de place à la créativité. Les pâtissiers qui font preuve de créativité dans leur travail ont généralement beaucoup de succès. Cela commence dès l’étape de préparation. D’autre part, les pâtissiers travaillent souvent sur des recettes simples. De cette façon, ils peuvent faire leurs propres changements ou leur apporter quelque chose de nouveau.

Bien-entendu, on remarque mieux la créativité d’un pâtissier lorsqu’il s’agit de décorer un gâteau ou autres desserts. Les pâtissiers disposent de différents aliments, glaçages, paillettes et autres ingrédients pour la décoration des desserts. Des fruits frais aux nombreux coulis, les meilleurs pâtissiers savent comment attirer l’œil des clients et satisfaire leurs papilles !

B/ Patience

Tout bon pâtissier qui se respecte vous dira que la pâtisserie est un travail lent et méticuleux. La plupart des desserts et plats nécessitent environ une heure de préparation et une heure supplémentaire de cuisson ou de réfrigération. Le temps d’attente sont donc nombreux. Attention : l’impatience impacte négativement la qualité des préparations ! C’est pourquoi la patience est un pré-requis pour ceux qui aspirent à devenir pâtissier. S’agissant de la préparation des desserts, cela prend également du temps. Le pâtissier doit mesurer chaque ingrédient avec soin et les ajouter au bon moment. En effet, cela n’est pas aussi simple qu’un mélange de plusieurs ingrédients dans un bol au même moment. Ainsi, la patience évite au pâtisser de faire les choses à la hâte.

C/ Organisation

D’une part, le pâtissier dispose de nombreux outils et d’encore plus d’ingrédients. Tasses graduées, bols de mélange, sucre glace, lait concentré…le pâtisser doit savoir quels ustensiles sont à disposition et quand les utiliser ! C’est pourquoi l’organisation est l’une des qualités premières du pâtissier. Chaque ustensile et ingrédient doit avoir sa place en cuisine. Lorsqu’il travaille sur une nouvelle recette, un pâtissier organisé sait exactement où se trouve chaque ingrédient dans sa cuisine. Il est capable de réunir rapidement tous les ingrédients et ustensiles nécessaires à la préparation.

D’autre part, pour être efficace, la cuisine du pâtissier doit être bien tenue. Après avoir fini de travailler, le pâtissier la nettoie et remet tout en place. Aussi, une cuisine mal nettoyée comporte le risque de contamination des préparations, ce qui peut entraîner de gros problèmes avec les clients. Par conséquent, tous les pâtissiers doivent donc être organisés et rigoureux pour réussir à lancer leur business.

D/ Travail et adaptabilité

Durant toute la semaine, le pâtissier peut être amené à travailler dès trois heures du matin jusqu’à l’après-midi. La plupart des pâtissiers qui travaillent en boulangerie commencent à travailler très tôt dans la journée. Cela leur permet de servir les clients qui viennent le matin pour acheter leur petit-déjeuner. Ils continuent généralement à travailler jusqu’en fin de matinée ou jusqu’à l’après-midi.

En effet, la majorité de ces heures de travail se passent en cuisine. Le pâtissier doit donc travailleur et prêt à rester débout durant de longues heures. Il n’est également pas évident de jongler entre les différentes tâches. En conclusion, rares sont les pâtissiers qui ne travaillent que sur une préparation à la fois. Ils gardent généralement un œil sur la cuisson du pain pendant qu’ils effectuent la préparation d’un gâteau ou autre.

E/ Prise de risque

Bien qu’il soit toujours possible de suivre une recette, les meilleurs pâtissiers prennent des risques. Ils savent comment ajuster une recette de manière à obtenir le résultat souhaité. Ils n’ont pas non plus peur d’essayer de nouvelles choses. S’ils sont confrontés à des difficultés avec une nouvelle recette, ils y font face. Heureusement, même si cela commence par quelques ratés, les meilleurs pâtissiers n’abandonnent pas ! Au contraire, ils continuent à travailler la recette en question pour qu’elle soit parfaite à leur goût. Les pâtissiers savent également comment prendre des risques avec les recettes qu’ils maîtrisent déjà. Même si cela passe par plusieurs essais, les pâtissiers travaillent dur pour parfaire leurs recettes.

II/ Devenir pâtissier : L’apprentissage

Pour devenir pâtissier, différentes formations sont possibles. En effet, le secteur est en forte de demande de pâtissiers diplômés des formations suivantes :

Les formations en pâtisserie enseignent les mêmes compétences aux apprentis artisans. Ces compétences leur serviront tout au long de leur carrière. Ainsi, il faut voir cet apprentissage comme les fondations d’une construction desquelles jaillit la créativité.

A/ L’acquisition de compétences basiques

Parmi les compétences basiques de la formation en pâtisserie, on compte les suivantes :

  • Identification d’ingrédients essentiels tels que les sucres, les farines et les chocolats.
  • Mathématiques : poids, mesures, volumes, etc.
  • Sécurité et hygiène alimentaire
  • Identification et utilisation des ustensiles de cuisine
  • Décoration de gâteau, présentation des desserts
  • Cuisson du sucre : du caramel aux bonbons
  • Desserts glacés

B/ Perfectionnement et techniques avancées

Une fois que les bases sont apprises, tous les apprentis passent à des techniques plus avancées. Cela commence par la fermentation de la pâte à pain et se poursuit avec des leçons au sujet des gâteaux et autres préparations cuites au four. Les apprentis artisans apprennent à calculer les pourcentages des recettes. Cela leur permet d’augmenter la taille de leurs préparations tout en conservant toutes les réactions chimiques nécessaires. Une fois que la préparation du pain est perfectionnée, les apprentis apprennent à préparer les pâtes pâtissières.

Ainsi, la pâte filo, la pâte à tarte et autres constituent la base de nombreux desserts, d’où l’importance d’acquérir ces connaissances. Les apprentis passent ensuite à l’un des aspects les plus créatifs de la pâtisserie : la décoration des gâteaux. Le travail du chocolat clôture souvent l’apprentissage, c’est un travail qui demande à la fois de la précision et du flair. Les stages sont courants au cours de la formation et les apprentis travaillent d’abord en tant qu’aides-pâtissiers avant de devenir pâtissiers. Certaines écoles ont des restaurants faisant partie de leur campus où les apprentis travaillent tout au long de leur formation. Pour finir, cela leur offre un certain avantage sur les apprentis d’autres centres ou écoles n’offrant pas cet avantage.

III/ Devenir pâtissier : l’importance des expériences professionnelles

Un excellent CV de pâtissier a besoin de temps pour se construire et le moins connu des restaurants peut être un tremplin pour sa carrière.

A/ La restauration : La meilleure école

La restauration est un secteur imprévisible où les réputations se font rapidement, les mauvaises comme les bonnes. Une fois que cette réputation est faite, il est difficile de s’en défaire sans changer de ville. Il est important de planifier son parcours professionnel en sachant quel poste suivra le poste actuel. Vous devrez faire un excellent travail pour chaque restaurant dans lequel vous travaillerez et vous efforcer d’impressionner le chef de cuisine.

C’est en effet le chef qui vous recommandera aux autres établissements ou à l’inverse, qui vous déconseillera. Votre marque personnelle véhicule votre créativité en tant que pâtissier. Trouvez ce en quoi vous excellez et travaillez pour devenir le meilleur de votre ville ! Les restaurants essayeront de vous recruter si vous êtes connu pour vos desserts innovants. Des carrières entières se sont bâties sur des desserts glacés et des utilisations créatives de fruits locaux. Trouvez votre marque de fabrique et travaillez jusqu’à ce que vos efforts paient !

B/ Devenir pâtissier : L’importance du réseau

En effet, construire un réseau est inestimable pour avancer dans ce type de carrière. Les cuisiniers et les aides-cuisiniers avec lesquels vous travaillerez seront vos meilleurs contacts. Construire de bonnes relations avec ces personnes est un élément important pour réussir votre carrière. Les aides-cuisiniers et pâtissiers ne restent pas toujours des assistants. Certains employés chargés de la vaisselle deviennent propriétaires de restaurants 10 ans plus tard. Il est donc important de garder le contact avec les personnes avec qui vous allez travailler.

Désormais, vous avez toutes les clefs en mains pour devenir pâtissier ! Peut-être envisagez-vous d’ouvrir une pâtisserie ? La création d’entreprise peut être la réponse à vos questions concernant votre avenir professionnel. Quelle que soit la forme juridique souhaitée, LegalVision est là pour vous assister dans votre projet !

 

Nouveau call-to-action

8

No Responses

Ecrire une réponse