Les informations à connaître pour démarrer une activité de boulanger

Vous souhaitez devenir boulanger dans le cadre de votre lancement dans la vie professionnelle ou d’une reconversion. En effet, ce secteur offre de nombreux débouchés. Par conséquent, vous envisagiez de l’exercer comme salarié en boulangerie artisanale, semi-industrielle ou en supermarché. Vous pouvez également vous installer à votre propre compte et devenir artisan boulanger. Mais au préalable, vous aimeriez connaître en quoi consiste exactement ce métier. Quels sont les qualités et les diplômes requis pour devenir boulanger ? Quelle formation pour devenir boulanger en vue d’une reconversion ? Cette fiche métier 2019 vous apporte des informations complètes sur cette profession. Nous vous donnons toutes les clefs pour savoir comment devenir boulanger.

I/ Le métier de boulanger : en quoi consiste-t-il ?

Premièrement, si vous projetez de devenir boulanger, vous devez tout d’abord connaître en quoi consiste ce métier.

La fabrication du pain s’effectue en plusieurs étapes. Il y a le pétrissage de la pâte, la fermentation du levain, le façonnage des pâtons, l’enfournement et la cuisson. Chacune de ces phases requiert un savoir-faire particulier et le strict respect de la technique appropriée.

Les matériels modernes dotés de la technologie de pointe, comme les fours à commande automatique et les armoires à fermentation, réduisent considérablement le nombre d’heures qu’un boulanger doit passer devant le fournil. Le nombre de fournées varie en fonction de la taille de la boulangerie. Il faut compter au minimum 3 fournées par jour pour une boulangerie artisanale. Ce chiffre pouvant aller jusqu’à 10 pour la boulangerie d’un supermarché.

Vous connaissez maintenant la manière de fabriquer le pain. Quelles sont les qualités que vous devez avoir si vous souhaitez devenir boulanger ? Comment savoir si vous êtes fait pour ce métier ?

II/ Devenir boulanger : les qualités à avoir

Deuxièmement, pour devenir boulanger, vous devez, avant tout être passionné par ce métier et avoir de bonnes conditions physiques. En effet, la journée de travail d’un boulanger commence très tôt, vers 4h du matin. En outre, la majorité des tâches s’accomplissent en position debout et dans la chaleur, ce qui peut incommoder en été si vous n’êtes pas en excellente forme. Vous devrez également être prêt à travailler les week-ends et même durant les jours fériés.

Ainsi, assurez-vous de disposer de la capacité physique et de la passion nécessaires pour vous sentir à votre aise derrière un fourneau. Pour cela, n’hésitez pas à contacter quelques boulangers. Vous leur demanderez de passer une ou plusieurs journées avec eux. Cette expérience sera édifiante. Elle accroîtra votre motivation pour devenir boulanger ou alors vous fera réaliser que ce projet de métier n’est pas celui qui vous convient le mieux.

Dans tous les cas, le secteur de la boulangerie offre de multiples opportunités professionnelles. Une boulangerie ne vend pas uniquement du pain. Elle propose aussi des viennoiseries, telles que les brioches, les croissants, les pains au raisin ou au chocolat, ainsi que de la pâtisserie. De plus en plus d’enseignes commercialisent également des produits salés. Parmi ces derniers, des sandwiches, des pizzas et des quiches afin de répondre aux besoins des clients pressés.

III/ Les formations et les diplômes pour devenir boulanger

La formation au CAP (Certificat d’aptitude professionnelle) boulangerie est ouverte aux jeunes qui souhaitent devenir apprenti boulanger après la classe de 3ème. Elle dure normalement 2 ans, la plupart du temps en apprentissage. Les stages en entreprise complètent les cours théoriques et pratiques. De cette manière, les apprenants ont l’occasion de s’imprégner de l’univers des boulangers en mettant les pieds derrière un fourneau et en travaillant avec un boulanger professionnel.

Ainsi, pour une reconversion, la durée de la formation est différente de celle d’un jeune apprenti. Si vous souhaitez devenir artisan boulanger pour vous établir à votre propre compte, vous ne suivrez que les cours professionnels en boulangerie. Il en est de même si vous désirez devenir compagnon boulanger d’un professionnel du métier.  Les matières générales sont considérées comme déjà acquises grâce aux diplômes que vous avez obtenus auparavant ou au cours de vos précédentes expériences. Votre formation pour devenir boulanger ne durera que 3 à 6 mois. Vous apprendrez les bases de connaissances, notamment les techniques de fabrication des produits de base de la boulangerie.

Quel que soit le type de formation pour devenir boulanger, la validation du diplôme passe par un examen final. Sachez que les instituts et les centres de formation mettent en œuvre des méthodes très performantes. Le but est de permettre aux apprenants d’assimiler rapidement les techniques requises pour exercer le métier. Par conséquent, les taux de réussite au CAP boulanger avoisinent souvent les 100%.

A/ Compléter sa formation de boulanger

Vous pouvez compléter votre CAP par une MC (Mention complémentaire) boulangerie spécialisée ou une MC pâtisserie boulangère. La durée de la formation dure 1 an.

Au cas où vous souhaitez approfondir davantage vos connaissances, vous pouvez vous former pendant 2 années après le CAP en vue de l’obtention d’un BP (Brevet professionnel) boulanger.

Enfin, pour un cycle encore plus long, vous pouvez viser le Baccalauréat professionnel (Bac Pro) boulanger pâtissier au bout de 3 ans après le CAP.

B/ Des modules pour compléter vos connaissances

La perpétuelle évolution du marché est aussi valable dans les domaines de la boulangerie et de la pâtisserie. Pour faire face à cela, n’hésitez pas à suivre des formations spécialisées. Vous maîtriserez ainsi l’art de faire les mets suivants :

  • Viennoiseries
  • Pains spéciaux
  • Tartes sucrées
  • Petits fours
  • Crêpes
  • Pièces montées
  • Chocolaterie, etc.

Chacune de ces formations ne dure que quelques jours. N’hésitez donc pas à ajouter des cordes à votre arc. Elles vous offrent l’opportunité de compléter la formation de base et de soumettre à vos futurs employeurs un CV personnalisé, plus étoffé.

Etes-vous un adepte du concept écologique et projetez de vous orienter vers le pain bio ? Réalisez votre première expérience au sein d’une boulangerie bio. Quelles que soient vos aspirations, pensez à effectuer votre stage dans un établissement spécialisé dans la branche qui vous séduit particulièrement.

C/ La reconversion pour devenir boulanger : pour qui ?

Quel que soit le métier que vous exercez actuellement, peu importe vos diplômes, vous pouvez vous reconvertir et devenir boulanger. Les formations proposées par les instituts de formations sont ouvertes à toutes les personnes désireuses de devenir artisan boulanger. Cependant, il importe d’avoir plus de 25 ans et de justifier de quelques années d’expérience professionnelle.

Avant de prendre une décision irrévocable et de vous inscrire dans un centre de formation professionnelle, il est conseillé de vous poser quelques questions :

  • Êtes-vous prêt à redevenir étudiant et à assimiler de nouvelles notions pendant la période de formation ?
  • Le secteur de la boulangerie vous convient-il vraiment ?
  • Quel sera l’impact de la reconversion sur votre vie privée ? Le fait de devenir boulanger améliorera-t-il votre qualité de vie ?

Il est recommandé de bien mûrir votre projet pendant plusieurs mois s’il le faut. Prenez le temps de peser les « pour » et les « contre » avant de vous lancer.

IV/ Comment créer votre boulangerie ?

Non seulement vous projetez de vous reconvertir et devenir boulanger, mais vous envisagez aussi de créer votre boulangerie. Les instituts de formation proposent en marge de la formation initiale pour l’obtention du CAP boulanger des cours sur la gestion d’un commerce. Ils incluent la comptabilité, la finance, les stratégies de vente, etc. Il vous sera ainsi plus facile de gérer votre boulangerie avec vos futurs collaborateurs.

V/ Ultime conseil

Maintenant que vous connaissez comment devenir boulanger, n’hésitez pas à contacter un boulanger professionnel afin d’acquérir un peu d’expérience en qualité d’employé. Vous aurez l’occasion de vous imprégner de la réalité du métier de boulanger après ce stage. Une fois cette étape accomplie, vous serez mieux préparé pour le lancement de votre enseigne. Vous pouvez alors vous installer à votre propre compte.

Ce métier semble fait pour vous ? N’hésitez plus et lancez-vous : créez votre société et ouvrez votre boulangerie avec Legalvision !

 

Nouveau call-to-action

17

No Responses

Ecrire une réponse