Par qui se faire conseiller pour créer son entreprise?

acompte sur dividendes

Par qui se faire conseiller pour créer son entreprise ? En la matière, les interlocuteurs sont variés. Si vous projetez de créer votre entreprise et de devenir votre propre patron, vous pouvez recourir aux services de nombreux professionnels tels qu’un expert en création d’entreprise ou un organisme public ou privé afin de vous faciliter la tâche dans les différentes étapes de création d’une entreprise. Elles peuvent porter sur le choix du statut juridique, la réalisation d’une étude de marché ou la rédaction du business plan. Dans cet article, LegalVision vous conseille sur l’aide dont vous aurez besoin en fonction de votre projet et de votre profil. Vous trouverez ci-dessous un résumé des points essentiels à retenir :

I/ Les organismes généralistes à contacter dans la création d’entreprise

II/ Des experts par qui se faire conseiller pour créer son entreprise 

I/ Quels sont les organismes généralistes à contacter pour créer son entreprise ?

Pour répondre à la question « par qui se faire conseiller pour créer son entreprise ? », des organismes d’État et des collectivités locales sont à votre disposition.

A/ Les chambres de commerce et d’industrie (CCI) pour une activité commerciale

Les premiers organismes à contacter lorsque vous projetez la création ou la reprise d’une société commerciale sont les chambres de commerce et d’industrie. L’avantage de faire appel aux CCI est de bénéficier de nombreuses informations gratuites et facilement accessibles sur leur site internet. Par exemple, vous aurez accès à des vidéos ou des conseils d’autres entrepreneurs concernant les méthodes afin d’effectuer votre étude de marché.

De plus, dans le cadre de votre projet de création d’entreprise, vous aurez l’occasion d’assister à des réunions dans le domaine concerné au sein des CCI.

B/ La chambre des métiers pour une activité artisanale

La chambre des métiers et de l’artisanat a pour rôle principal d’aider l’entrepreneur-artisan. Par exemple, elle vous aide dans la recherche de financement et vous conseille sur le choix du bon avocat, banquier ou assureur. Le cas échéant, elle peut intervenir dans les démarches administratives, notamment au niveau de l’immatriculation au répertoire des métiers.

C/ Les organismes à contacter pour une activité agricole ou libérale

Pour les futurs agriculteurs, les chambres d’agriculture sont de bon conseil. Ces dernières ont pour mission de vous aider à définir votre projet. Elles vous accompagnent également dans la recherche de financements et la réalisation des démarches administratives auprès des répertoires des métiers.

Quant à l’activité libérale, l’Office national d’information, de formation et de formalités des professions libérales est habilité pour aider les porteurs de projets dans les différentes étapes de la création d’entreprises, notamment dans l’immatriculation auprès des répertoires professionnels ou centre de formalités des entreprises. Par ailleurs, l’Union nationale des professions libérales propose sur son site internet des aides à la création et à la gestion d’entreprise.

D/ Les organismes généralistes dans la création d’entreprise

Tout d’abord, il y a la Bpifrance Création qui est un organisme d’État dont l’objectif est de soutenir la création de PME dans les collectivités locales. Dans ce cadre-là, la Bpifrance propose des formations sur les modalités de création d’entreprise et de gestion des sociétés nouvellement créées. Elle va par exemple vous éclairer par rapport aux formalités de création d’une entreprise. L’orientation des créateurs ou repreneurs d’entreprise rentre aussi dans ses attributions.

L’autre organisme généraliste de conseil pour les créateurs d’entreprise est l’association à but non lucratif BGE. Sa principale mission est d’accompagner et de former les futurs entrepreneurs.

Enfin, pour les personnes sans emploi, des organismes spéciaux existent. Nous pouvons citer en ce sens Pôle emploi qui s’adresse à tous les demandeurs d’emploi. Ces derniers vont bénéficier d’un accompagnement personnalisé pour approfondir leurs idées de création d’entreprise. Des informations complémentaires sont disponibles sur le site de Pôle emploi.

À noter que pour la mise en place de projet innovant, des structures ou organismes spécifiques ont été instaurés. Tel est le cas du réseau des Jeunes Agriculteurs ou le réseau Retis.

II/ Qui sont les experts à contacter pour créer son entreprise ?

Au-delà des organismes et structures spécifiques, par qui se faire conseiller pour créer son entreprise ? Par des experts.

A/ Faire appel à un expert-comptable

Un apporteur de projet peut faire appel à des experts comptables. Malgré le prix de la prestation assez élevé, l’expert-comptable va sécuriser votre projet dès le début. Il va vous conseiller par rapport au choix de la forme juridique en vous expliquant les avantages et les inconvénients pour chaque type de sociétés. Ensuite, il intervient également en ce qui concerne le statut social du dirigeant, que ce dernier soit salarié ou non.

L’expert comptable joue aussi le rôle de conseiller en matière fiscale. En effet, il détermine le régime le plus intéressant pour votre entreprise. Suivant les cas, cela peut être un impôt sur les sociétés ou un impôt sur le revenu.

Enfin, ses compétences peuvent aller jusqu’à la recherche d’aides ou de financements pour votre entreprise. Il peut aussi vous accompagner dans la mise en place de business plans ou de formalités d’enregistrement auprès de l’administration.

B/ Le rôle des avocats et des notaires

Un avocat peut facilement vous aider à instaurer un cadre légal autour de votre projet d’entreprise. Il va donc mettre son expertise à votre service dans le domaine du droit commercial, du droit bancaire ou même du droit civil. Il intervient également dans la rédaction des statuts de la société et des contrats que votre entreprise est susceptible de passer avec ses clients ou ses partenaires.

Quant au notaire, il a un devoir de conseil par rapport à la structure juridique de votre entreprise. Il intervient aussi dans la rédaction d’actes authentiques et la réalisation du business plan le cas échéant. L’avantage d’avoir un notaire comme conseiller est d’adapter la structure de sa société en fonction de ses besoins patrimoniaux.

C/ Avoir un parrain pour débuter

Pour pouvoir s’imposer dans le monde des affaires, il est indispensable d’avoir de bonnes relations. La solution idéale est d’avoir un parrain ou un mentor dans le même domaine de business que vous voulez développer. Vous pouvez choisir votre accompagnateur parmi vos amis ou membres de votre famille. Mais il faut savoir que des mentors professionnels existent pour vous accompagner tout au long du processus de création de votre entreprise. Cependant, le prix de sa prestation varie selon son expérience et son carnet d’adresses. Cela reste un atout considérable pour se faire un nom rapidement.

Une fois la prise de conseil effectuée, LegalVision vous accompagne dans la réalisation de toutes les formalités de création de votre entreprise.

Louise Paquet

Louise Paquet

Titulaire d'un Master I, louise est passionnée par la sociologie juridique. Elle s’intéresse particulièrement à l'évolution du legaltech. Atia rédige sous la direction de Loïc Le Goas, Avocat et Président de Legalvision.

Recommended Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *