Ouvrir un gîte : ce qu’il faut savoir pour réussir

Si vous envisagez d’ouvrir un gîte, vous comptez peut-être faire l’achat d’une propriété. Dans ce cas de figure, les possibilités sont très nombreuses et il est important de faire vos recherches avant l’achat. Vous êtes peut-être autrement déjà propriétaire et souhaitez transformer votre propriété en gîte. Quoi qu’il en soit, voici plusieurs conseils utiles ainsi que les démarches à effectuer pour ouvrir un gîte.

I/ Recherches

Il est toujours important de faire des recherches approfondies avant tout achat ou investissement. Consacrez du temps à la recherche en ligne pour étudier le marché et la concurrence. Cela vous permettra d’augmenter votre rentabilité à long-terme. Vos recherches devront se concentrer sur deux points importants.

Le premier concerne l’emplacement de votre gîte, qui influence sa valeur locative. Cela revient à analyser la zone de chalandise que vous visez. Les destinations recherchées ont bien plus de chances d’afficher complet. Par ailleurs, si vous prévoyez de gérer vous-même votre gîte, il est bon d’habiter sur place ou à proximité.

Le second point concerne la concurrence. Vous pouvez vous adresser à des agences de locations de vacances qui disposent d’informations précises au sujet de gîtes similaires. Renseignez-vous au sujet du nombre de réservations et des profits réalisés par les gîtes de la région. Il est aussi important de proposer des prix raisonnables en fonction des informations collectées.

II/ Installation

A/ Mobilier

Il est primordial que vos clients se sentent à l’aise pour le succès de votre gîte. L’achat d’un mobilier de qualité est garant d’une rentabilité durable. Les canapés en cuir et les sols durs sont par exemple bien plus faciles à nettoyer que les tissus.

Pour éventuellement être classé en ‘meublé touristique’, votre gîte doit être doté du nécessaire en termes de mobilier et d’équipement. Cette classification offre de nombreux avantages qui ne sont pas accessibles aux locations de longue durée. Parmi ces avantages, on compte notamment des exonérations de taxes dans certaines zones et moins d’obligations pour le propriétaire.

B/ Se démarquer

Les atouts supplémentaires de votre gîte peuvent avoir une grande influence sur les réservations. Le jacuzzi est par exemple un investissement qui peut paraître cher, mais qui garantit un avantage certain. Le lave-vaisselle et le Wi-Fi sont d’autres exemples de besoins essentiels des clients.

C/ Animaux domestiques

De nombreux clients souhaitent passer leur séjour en compagnie de leur animal domestique. La plupart d’entre eux sont propriétaires de chiens et de chats. C’est une demande très courante à laquelle les gîtes prêtent attention en proposant des forfaits pour les clients accompagnés d’animaux. Autoriser les animaux de compagnie dans votre gîte peut donc avoir un impact sur le nombre de réservations. Cela comporte toutefois des inconvénients tels que les dégâts couramment causés par les animaux et un travail de nettoyage supplémentaire. Ces inconvénients sont à prévoir dans vos offres et il faudra veiller à être en conformité avec le règlement de votre copropriété et de votre police d’assurance.

D/ Cadeau de bienvenue

Mettre vos clients à l’aise est une excellente manière de recevoir de bonnes critiques et de fidéliser ces derniers. Le cadeau de bienvenue peut inclure des renseignements importants au sujet des endroits locaux où boire et manger, des attractions et des promenades. Un guide d’utilisation de vos différents équipements et les informations de contact d’urgence ont également de l’importance pour vos clients.

Si vous souhaitez en faire davantage pour vos clients, vous pouvez éventuellement leur offrir du thé, du café et du pain avant leur venue. Certains de vos clients auront parcouru de grandes distance se rendre à votre gîte, c’est pourquoi ce type d’attention peut vous distinguer de la concurrence.

III/ Bien gérer son gîte

Bien que gratifiante, la gestion d’un gîte peut être particulièrement exigeante en termes de temps. Voici plusieurs conseils pour gérer votre gîte de manière efficace.

A/ Engager un employé de ménage

L’employé de ménage permet de réduire considérablement le travail à effectuer après le départ des clients. Votre employé pourra également vous notifier tout dégât constaté et les besoins en linge, produits de toilette et autres articles ménagers.

B/ Installer un coffre à clés

Pour vous éviter d’aller jusqu’à votre gîte à chaque départ d’un client, faites installer une boîte à clés dans votre propriété. Assurez-vous de vérifier les détails de votre police d’assurance en ce qui concerne le coffre à clés.

C/ Jardinage

Il est important de garder l’extérieur de votre gîte aussi propre et ordonné que l’intérieur. Les pelouses synthétiques et l’installation de terrasses sont de bonnes manières de minimiser les frais d’entretien de l’extérieur de votre gîte.

IV/ Statut juridique pour ouvrir un gîte

Si vous avez décidé d’ouvrir un gîte, l’un des premiers choix à faire est celui de la forme juridique de votre nouveau projet. Ouvrir un gîte est assimilé à une activité de location de meublé. De ce fait, le montant des revenus annuels provenant de l’exercice de cette activité influence le choix du statut juridique.

  1. Dans le premier cas, le gîte est une source complémentaire de revenus et les revenus issus de cette activité sont inférieurs à 23 000 €. Si vous êtes dans ce cas, vous n’avez pas besoin de choisir un statut juridique et pouvez opérer comme un simple particulier.
  2. Dans le second cas, le gîte est l’activité principale et les recettes annuelles provenant de cette activité sont supérieures à 23 000 €. Si ce cas vous concerne, vous devez choisir un statut juridique et procéder à la création d’entreprise. Vous aurez le choix parmi les statuts juridiques suivants :
  • Gîte auto-entrepreneur : c’est un choix qui convient aux débutants dans cette activité dont le chiffre d’affaires ne dépasse pas 70.000 €. Ce statut vous permet d’être en franchise de TVA, mais il ne protège pas votre bien ;
  • SASU ou EURL : si vous décidez de créer et gérer votre entreprise seul ;
  • SAS ou SARL : si vous décidez de créer et gérer votre entreprise avec un ou plusieurs associés.

V/ Ouvrir un gîte : les démarches administratives

Voici les démarches administratives à effectuer pour ouvrir un gîte si vous comptez exercer en tant qu’entreprise :

  • Une déclaration de l’activité au Centre de Formalités des Entreprises (CFE) pour obtenir l’immatriculation au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS) ;
  • Si vous souhaitez assurer un service de repas pour vos hôtes (déjeuner et dîner), vous devez obtenir une licence restaurant ;
  • L’assurance location saisonnière est recommandée afin de couvrir d’éventuels dégâts.

Le classement du gîte en ‘meublé de tourisme‘ est facultatif. Cependant, la mention ‘meublé de tourisme’ est un gage de confort pour les clients et d’une certaine visibilité pour le gîte.

VI/ Réglementation

Pour les gîtes, certaines normes et réglementations sont à respecter :

  • Un contrat de location écrit doit être signé avec chaque hôte. Il contient une description du meublé touristique loué, son emplacement et les conditions de location.
  • Les tarifs des services annexes doivent être mentionnés.
  • Une déclaration en mairie doit être faite sauf si le gîte est le lieu de résidence du loueur.
  • Les hôtes étrangers doivent remplir une fiche de police.
  • L’installation d’un détecteur de fumée dans le gîte est obligatoire.
  • Pour les gîtes ruraux, le contrat de location ne peut pas dépasser les 6 mois.
  • Si la capacité d’accueil dépasse 15 personnes, le gîte sera considéré comme un Établissement Recevant du Public (ERP). De ce fait, d’autres normes relatives aux ERP vont s’ajouter, créant plus de frais et nécessitant le dépôt d’un dossier certifiant la conformité de votre résidence à la réglementation des ERP auprès de la préfecture.

De nos jours, la plupart des réservations de locations de vacances se font en ligne, c’est pourquoi la visibilité de votre gîte est essentielle sur le web. Le fait d’être listé dans les sites web des agences de locations de vacances les plus populaires est un atout de taille pour être compétitif sur ce marché. C’est aussi un moyen d’éviter d’avoir à faire la promotion de son gîte soi-même, tâche qui peut être particulièrement ardue lorsque l’on part de zéro.

Nouveau call-to-action

19

No Responses

Ecrire une réponse