L’analyse de la zone de chalandise : un outil marketing indispensable

Zone de chalandise :

Le processus de création d’une entreprise ne se résume pas à l’accomplissement des formalités auprès du greffe du tribunal de commerce. En effet, la création d’entreprise suppose de prendre en considération plusieurs éléments afin d’assurer la pérennité de son entreprise. Il convient donc de se poser les bonnes questions :

  • L’activité proposée est-elle attractive ?
  • Mon entreprise est-elle bien située géographiquement parlant ?
  • La concurrence est-elle plus rude dans un secteur géographique qu’un autre ? etc.

Parmi ces éléments à prendre en compte, on retrouve la zone de chalandise.

Que veut dire zone de chalandise ?

La zone de chalandise est la zone géographique d’où provient la majorité des clients. Autrement dit, c’est la zone d’attractivité d’un point de vente c’est-à-dire la zone où sont implantés des commerces.

A quoi sert la zone de chalandise ?

La zone de chalandise est un élément à ne pas négliger. Lorsque vous êtes dans le processus de création d’entreprise vous devez faire une étude de marché intégrant l’étude de la zone de chalandise. Cette zone permet de déterminer le nombre de clients potentiels et ainsi définir la zone géographique dans laquelle il est préférable de s’installer.

Il est important de bien définir sa zone de chalandise. En effet, c’est essentiel pour votre implantation et une éventuelle expansion.

Créer une zone de chalandise :

Comment faire une zone de chalandise ?

Créer une telle zone permet de développer sa clientèle, conquérir de nouveaux marchés et proposer des offres et des services. On va parler de zone de chalandise isométrique et de zone chalandise isochrone :

  • Zone de chalandise isométrique : il s’agit de délimiter la zone selon une distance de déplacement. Autrement dit, on calcule le nombre de kilomètres carrés autour du point de vente.
  • Zone de chalandise isochrone : on calcule selon le temps de déplacement pour s’y rendre. Il s’agit de calculer le temps de transport pour atteindre le point de vente.

De manière générale, toute zone de chalandise est découpée en 3 zones et une « hors zone » :

  • La zone de chalandise primaire : c’est la zone où l’attractivité est la plus forte et naturelle. Il y a une proximité pour atteindre le point de vente. Le temps de distance est en moyenne d’une durée de 5 minutes.
  • La zone de chalandise secondaire : ici la zone d’attractivité est moyenne c’est-à-dire que la distance pour atteindre un point de vente est d’une durée moyenne de 10-15 minutes.
  • Et la zone de chalandise tertiaire : cette zone d’attractivité est la plus faible, le temps pour joindre le point de vente est plus long. En effet, la durée moyenne pour atteindre le point de vente est supérieure à 15 minutes.
  • Hors zone : il n’y a pas ou très peu d’attractivité, la clientèle est une clientèle de passage. L’attractivité est quasi nulle.

Etude d’une zone de chalandise : comment définir la zone de chalandise ?

D’une manière claire. La zone primaire est la zone dans laquelle le client vient à vous car vous êtes le plus proche. Tandis que la zone secondaire est celle où vous serez le plus en concurrence, vous devrez attirer le client, le fidéliser. Quant à la zone tertiaire, c’est une zone faible en attractivité. Cependant, c’est une zone à capter afin de conquérir de nouveaux clients donc une zone à ne pas négliger.

Pourquoi connaitre sa zone de chalandise ?

La zone de chalandise est une stratégie de développement influencée par divers éléments qui permettent de procéder à l’expansion de votre activité. Ces éléments sont les suivants :

  • Les distances,
  • Le temps d’accès,
  • La concurrence,
  • L’attractivité du commerce.

Outre ces critères, comment est déterminée la zone de chalandise ?

Il y a plusieurs critères à prendre en considération. Tout d’abord, il est important de procéder à l’étude de l’environnement, de la concurrence et des habitudes d’achats des clients dans la zone que où vous souhaitez vous implanter. En effet, la zone de chalandise peut être obtenue à l’aide d’un sondage auprès de la clientèle. Dans la pratique, cela se traduit comme tel :

  • Le code postal de leur ville de résidence,
  • Obtenir les adresses des clients grâce aux moyens de paiement tel que le chèque,
  • Les cartes de fidélité.

L’utilité de la zone de chalandise, pensez intelligemment !

L’étude de la zone de chalandise sera différente selon que le commerce est déjà implanté ou non. Une étude de la zone oui, mais pour quel objectif ?

Lorsque l’entreprise n’est pas encore implantée. L’étude de la zone permet par exemple de calculer le chiffre d’affaires potentiel du futur point de vente. En effet, il est judicieux de faire l’étude de plusieurs secteurs afin de choisir dans lequel s’implanter. En outre, il est important de s’implanter dans un lieu où la concurrence est moins élevée et où l’entreprise a plus de chance d’être pérenne. Par ailleurs, cette étude permet d’améliorer la connaissance du périmètre de chalandise.

Lorsqu’une telle étude a lieu alors que l’entreprise n’est pas encore implantée, le futur créateur d’entreprise que vous êtes doit faire une analyse par analogie. En outre, il convient de fonder son analyse en prenant une autre entreprise comme exemple. Pour procéder à l’étude, il convient de se baser sur une entreprise analogue à celle que vous voulez créer et qui est implantée dans une zone de chalandise semblable. Ainsi, vous aurez une vision de la clientèle, du temps de transport pour accéder au point de vente.

Lorsque le point de vente est déjà implanté. L’étude dans ce cadre sert à mieux comprendre sa clientèle et améliorer ses produits et services en fonction des clients. Autrement dit, cela revient à analyser le comportement des clients et analyser les marges de progression. Il s’agit également d’un outil marketing afin d’attirer de nouveaux clients mais également prendre connaissance des concurrents réels.

L’objectif de cette étude est que l’entrepreneur s’assure que son projet est viable et réalisable d’un point de vue commercial. L’entrepreneur pourra ainsi mieux définir son activité et ses produits.

Ce qu’il vous reste à faire !

Une fois votre étude terminée, il ne vous reste qu’à choisir la forme juridique de votre entreprise. N’hésitez pas à contacter nos équipes d’experts pour procéder à la création de votre entreprise.

 

 

 

Je souhaite créer mon entreprise

7

No Responses

Ecrire une réponse