Créer une agence de voyage

Comment créer une agence de voyage?

Vous désirez créer une agence de voyage ? Accompagner les aventuriers et autres amoureux des voyages et les aider à préparer leur périple? En somme, être aux côtés de ceux rêvant de belles escapades et d’exotisme ? Dites-vous que votre aventure commence d’abord par une étape incontournable : celle de la création d’entreprise. Être un agent de voyage, c’est également se plier à un certain nombre de règlements. Découvrez donc sans plus tarder comment créer une agence de voyage !

Le rôle d’une agence de voyage, petit rappel sur le métier

Il s’agit d’un préambule à la création d’une agence de voyage. En effet, avant de réellement vous lancer, il est bon de savoir qu’être un agent de voyage est un métier délicat qui demande de porter toute votre attention sur le bon déroulement du voyage ou du séjour de votre client. Cela dans le sens où un agent de voyage ne se contente pas de vendre divers produits à ses clients. Il apporte également des conseils bienveillants à ses clients, et veille à ce qu’ils puissent préparer au mieux leur voyage. En plus, après avoir cherché les meilleurs prix, l’agent de voyage doit proposer les meilleures solutions pour permettre à ses clients de voyager à un prix raisonnable tout en profitant d’une qualité de service impeccable.

D’autre part, vous devez bien distinguer les activités d’une agence de voyage à celle des autres acteurs du secteur du tourisme. En effet, le voyagiste ou tour-opérateur par exemple élabore les voyages et crée les « circuits ». Votre tâche consistera ensuite à distribuer ces derniers. Il y a également le concepteur de voyage ou consultant en tourisme. C’est un prestataire qui se charge de concevoir les voyages à la place du voyagiste.

Le guide-accompagnateur quant à lui se charge — comme son nom l’indique — d’accompagner les clients sur le terrain lors de leur séjour. Attention, cette profession n’est pas réglementée. Enfin, il y a le guide-conférencier. C’est lui qui commente les visites des sites touristiques. Il anime également les conférences qui ont des sujets liés au patrimoine. Faites attention à ce qu’il présente une carte professionnelle lorsque vous solliciterez ses services.

Les compétences requises pour créer une agence de voyage

Pour aider les entrepreneurs de certains secteurs à monter plus facilement leur société, l’État a décidé de supprimer les conditions relatives à l’aptitude professionnelle. Coup de chance ! Le secteur du tourisme est concerné par ce changement. En effet, si avant il fallait être titulaire d’un Brevet de Technicien Supérieur (Bac +2) ou d’une licence Tourisme-loisirs (Bac +3) pour pouvoir créer son agence de voyage, ce n’est plus le cas de nos jours. Avant,  si le créateur d’entreprise n’avait pas de diplôme dans le domaine, il fallait également qu’il eût travaillé plusieurs mois au sein d’une agence de voyage et suivi un stage de quatre mois pour pouvoir espérer ouvrir sa propre agence de voyage.

Depuis le 1er janvier 2016, ces conditions ne sont plus nécessaires.

Toutefois, si vous décidez de créer une agence de voyage sans diplôme, il peut s’avérer utile de suivre quelques formations pour ne pas se faire submerger par les aléas du métier. Il s’agit d’évaluer ses compétences et de se former par la suite s’il le faut.

Ainsi, pour monter votre agence de voyage, dans votre intérêt, vous devriez :

  • connaître les diverses destinations et les produits vendus,
  • avoir de bonnes bases en langues étrangères,
  • avoir un grand sens commercial et une aisance relationnelle,
  • être rigoureux sur le plan administratif (de nombreuses démarches administratives sont à envisager)

Les règlements à suivre

Pour obtenir votre immatriculation et exercer en tant qu’agent de voyage, vous devez tout simplement respecter deux critères :

  • obtenir une garantie financière,
  • être couvert par  une assurance de responsabilité civile professionnelle.

La garantie financière

Pouvant s’élever jusqu’à 200 000 € (pour les plus grosses agences?, cette garantie doit être souscrite auprès d’un organisme habilité comme les banques et les assurances par exemple. Il s’agit d’une garantie obligatoire qui doit assurer le remboursement des clients et leur rapatriement si jamais par exemple l’agence de voyage cesse ses activités. En fait, la garantie financière est tout simplement une caution.

Ensuite, la somme de cette garantie sera calculée chaque année selon le chiffre d’affaires de l’année précédente. Elle pourra être revue en fonction des produits vendus. Pour ne pas vous faire surprendre, sachez donc que la garantie financière d’un voyage à forfait vendu directement au consommateur correspondra à 20 % du chiffre d’affaires de l’année précédente. Il en est de même pour les voyages vendus sous forme de bon. Pour les autres prestations, la garantie correspondra à 6 % du chiffre d’affaires.

L’assurance obligatoire

Pour pouvoir obtenir une immatriculation pour votre agence de voyage, vous devez également — comme il a été dit plus haut — souscrire à une assurance. En effet, vous devez souscrire une assurance à responsabilité civile professionnelle (RCP) lorsque vous procédez à la création d’une agence de voyage. Il est obligatoire d’afficher le numéro d’assurance et les coordonnées de l’assureur sur tous vos documents et sur le site internet de votre agence de voyage.

L’immatriculation de votre agence de voyage

L’immatriculation de votre agence se fera auprès du Registre des opérateurs de voyages et de séjours. Parmi les documents qui vous seront demandés, il y aura l’attestation de garantie financière et l’assurance RCP. Pour prendre contact avec le Registre des opérateurs de voyages et de séjours, il vous faudra contacter  Atout France.

Vous pourrez alors demander votre immatriculation en ligne en suivant scrupuleusement les étapes sur la plateforme. Cette démarche vous coûtera 100 €, une commission touchée par Atout France. Vous devez également savoir, avant de créer une agence de voyage, que votre immatriculation devra être renouvelée tous les trois ans.

Choisir une forme juridique

Parce qu’une agence de voyage exerce une activité commerciale, ce sera au centre de formalités de la CCI (Chambre de Commerce) de recevoir votre inscription. C’était un point important qu’il fallait rappeler.

À présent, vous pouvez choisir votre statut juridique. Et le choix est large. En effet, votre agence de voyage peut revêtir toutes les formes juridiques qui existent à savoir :

Si certains statuts proposent des avantages, d’autres ne sont pas très indiquées pour une agence de voyage. Étudiez vos besoins, et choisissez votre statut juridique en fonction.

Résumé des étapes à suivre pour créer son agence de voyage

En premier lieu, vous devez imaginer et concevoir un concept. Toutefois, ne prenez pas le risque de le valider sans avoir fait une étude approfondie du marché! Ensuite, vous devez établir un prévisionnel financier. Après cette démarche, vous devez contacter les fournisseurs de voyages, concevoir vos propres offres et les présenter dans un document synthétique : le business plan. Préparez les divers dossiers à présenter aux différents organismes. Vous pourrez par la suite, rechercher et obtenir les différentes aides financières pour la création de votre agence de voyage. Ensuite, vous devez souscrire une assurance RCP. Ce n’est qu’après cette étape que vous pourrez demander et obtenir votre numéro Atout France. Finalement, lorsque vous aurez mis en place votre bureau et vos outils de travail, vous pourrez lancer votre communication et démarrer vos activités en tant qu’agence de voyage.

 

Lancez votre projet dès maintenant avec LegalVision !

10

No Responses

Ecrire une réponse