Créer une société d’aide aux personnes âgées

Aujourd’hui, le secteur des services d’aide à la personne, dont notamment l’aide aux personnes âgées connait un grand essor. En effet, la population a tendance à vieillir. Un plus grand nombre de personnes deviennent donc dépendantes. Cependant, il est impossible de s’occuper d’elles à temps plein. C’est pour cette raison que les sociétés d’aide aux personnes jouent un rôle très important. En effet, celles-ci assistent les personnes âgées. Les sociétés les accompagnent pendant leur déplacement et pour les différents actes de la vie quotidienne. Vous souhaitez créer une société d’aide aux personnes âgées ? Suivez ces quelques conseils.

Dans cet article, LegalVision met à votre service son expertise juridique pour vous aider à tout comprendre sur ce sujet. Vous trouverez ci-dessous un résumé des points essentiels à retenir :

I/Les étapes à suivre
II/ Les points essentiels à retenir 
III/ Les conseils à suivre pour faire fonctionner son activité 

I/ Les étapes à suivre

Certaines formalités et démarches sont à respecter pour créer une société d’aide aux personnes âgées.

A) Le choix de la structure juridique

La première étape pour créer une société d’aide aux personnes âgées consiste à choisir la structure juridique de l’entreprise. En principe, un entrepreneur a le choix entre le statut de micro-entreprise, d’auto-entrepreneur ou encore de créer une EURL, SARL, SAS ou SASU.

Pour vous aider, votre choix doit dépendre de votre rémunération ainsi que des charges et des impôts qui vous seront imposés. Toutefois, sachez que la structure juridique la plus prisée dans le domaine de la création de sociétés d’aide aux personnes âgées reste la micro-entreprise. En effet, celle-ci permet une création de société rapide, des charges faibles et un régime micro-social simplifié.

B) Les démarches

Différentes démarches sont à suivre pour créer une société d’aide aux personnes âgées. Pour cela, il convient de commencer par élaborer un business plan, faire une analyse de la concurrence et définir la stratégie marketing et commerciale.

Puis, il faut :

  • définir les différentes activités de l’entreprise ;
  • faire la déclaration de son entreprise à la direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (DIRECCTE) du lieu d’implantation de l’entreprise. Celle-ci délivrera un agrément à l’exercice de l’activité de l’entreprise. Cette agrément est obligatoire pour pouvoir exercer une activité de services d’aide à la personne.

C) Les formalités liées à la création d’entreprise

Pour créer une société d’aide à la personne, il faut s’adresser à différents centres de formalités selon les activités proposées.

Pour l’assistance et l’aide des personnes âgées dépendantes ou handicapées à leur domicile, il est nécessaire d’effectuer les démarches auprès de l’URSSAF. L’entité est également compétente pour ce qui concerne l’accompagnement des personnes âgées dans leurs déplacements, pour l’assistance informatique et internet à domicile…

Par ailleurs, il faut s’adresser à la chambre du commerce et de l’industrie pour les travaux de jardinage, les courses et les commissions, les livraisons de repas, la conduite du véhicule des personnes âgées, l’entretien et la surveillance des habitations…

Enfin, il faut contacter la Chambre de Métiers pour l’entretien de la maison et les travaux ménagers, ou encore les soins esthétiques à domicile…

II/ Les points essentiels à retenir

Lors de la création d’une société d’aide aux personnes âgées, il ne faut faire l’impasse sur aucun points. Zoom sur la déclaration, l’agrément, l’autorisation et les différentes conditions.

A) La déclaration pour enregistrer sa société

Comme précitée, la déclaration d’une société d’aide aux personnes n’est pas obligatoire. Cependant, il est possible de la faire afin de bénéficier des avantages sociaux et fiscaux dus aux activités de services à la personne. D’ailleurs, cette déclaration vaut enregistrement de l’activité. Elle doit être réalisée auprès de la DIRECCTE. Il est également possible de faire une déclaration en ligne sur les sites spécialisés.

B) L’agrément pour exercer librement

Puisque les services d’aide aux personnes âgées sont un domaine sensible, il faut obtenir un agrément pour pouvoir exercer son activité en toute liberté.

Toutefois, pour certains services d’aide à la personne, l’obtention d’un agrément n’est pas obligatoire. Cependant, il est obligatoire lorsque l’activité concerne des personnes âgées.

Bon à savoir : 

La demande d’agrément doit être adressée à la DIRECCTE.

C) Les aides financières à la création

Lors de la création d’une société d’aide aux personnes âgées, il est envisageable d’intervenir au titre de l’APA. En effet, l’autorisation APA ou l’allocation personnalisée d’autonomie est une aide finançant une partie des dépenses de maintien à leur domicile des personnes âgées et reconnues dépendantes à la grille Aggir.

Une partie de cette allocation peut d’ailleurs être versée directement sur les comptes de votre société d’aide à la personne.

Par ailleurs, pour obtenir l’autorisation APA, vous devez d’obtenir l’agrément de services à la personne.

D) Les conditions d’obtention des différentes autorisations

Pour créer une société d’aide aux personnes âgées, une simple déclaration peut suffire pour de simples activités comme l’entretien de la maison, les petits travaux de jardinage et de bricolage, l’assistance administrative à domicile, promenade d’animaux de compagnie…

En revanche, l’agrément est nécessaire dans les cas d’une aide à domicile pour une personne âgée, de la garde de malade, de la conduite de véhicule personnel, de l’aide à mobilité ou d’autres transports.

Pour obtenir l’agrément, il faut remplir certaines conditions :

  • tout d’abord, il faut effectuer exclusivement une activité de services d’aide aux personnes âgées au domicile du client. Il est donc dans ce cas nécessaire que l’entrepreneur ait les moyens matériels, financiers et humains nécessaires pour mener à bien son activité ;
  • ensuite, il faut respecter les cahiers de charges qui indiquent les modes de fonctionnement et d’organisation de la société.

E) Mandataire ou prestataire ?

Pour créer une entreprise d’aide aux personnes âgées, il faut faire le choix entre exercer en tant que mandataire ou prestataire.

Dans le cas où l’entrepreneur choisit le statut de mandataire, il doit alors mettre en relation du personnel qualifié avec les personnes âgées. Il sera donc payé pour les frais de mise en relation. Par contre, les clients devront directement payer les employés.

En revanche, l’entrepreneur est un prestataire s’il effectue les services auprès des clients lui même ou via ses employés.

III/ Les conseils à suivre pour faire fonctionner son activité

Créer une société d’aide aux personnes âgées est rentable dans le cas où les activités fonctionnent bien. Pour cela, il faut que l’entrepreneur connaisse les points clés pour faire fructifier ses affaires.

A) Des employés compétents

En premier lieu, bien choisir ses employés s’avère être essentiel. Assurez-vous qu’ils possèdent les compétences nécessaires à l’exercice de leur métier. Vous pouvez aussi vérifier s’ils ont les diplômes nécessaires et s’ils partagent des valeurs communes à votre entreprise.

B) Des services personnalisés

En second lieu, personnaliser ses services peut s’avérer être intéressant.

Il est nécessaire d’être à l’écoute de ses clients et d’identifier leurs besoins spécifiques. Vous devez ensuite adapter vos prestations en fonction de leur demande. En ayant une complicité et une relation de confiance, vous pouvez facilement faire développer votre activité d’aide aux personnes âgées.

De la même façon, n’hésitez pas à créer d’autres services en fonction des attentes des clients. Cela vous permettra de vous démarquer de la concurrence.

C) Une bonne visibilité

Faire connaitre son entreprise auprès d’un plus grand nombre de monde peut être un atout essentiel pour maintenir son activité. Pour ce faire, soyez visible sur internet ! Il est possible de créer un site internet, ou bien encore d’être actif sur les réseaux sociaux.

N’hésitez pas à instaurer de bonnes relations avec des professionnels de la santé. Ces derniers peuvent recommander votre entreprise auprès de leurs patients !

Vous êtes fin prêts pour créer une société d’aide aux personnes âgées ? Faites appel à nos services !

Créez votre entreprise en quelques clics !

4

Ecrire un commentaire