Ouvrir une pizzeria

Tout juste derrière les États-Unis, la France constitue le deuxième marché de la pizza à travers le monde. Et ce, avec plus de 915 millions de pizzas consommées par an, dont près de 412 millions d’unités vendues dans les pizzerias (selon les données de Pizza Match). Ouvrir une pizzeria est donc un projet de création d’entreprise qui a tout son intérêt. En plus, la rentabilité est le plus souvent au rendez-vous. Néanmoins, créer une pizzeria ne s’improvise pas. D’autant plus que ce secteur de la restauration rapide s’avère très concurrentiel. Découvrez alors tout ce qu’il convient de connaître pour l’ouverture d’une pizzeria.

Créer une pizzeria : les normes à respecter

Bien évidemment, comme il s’agit d’une branche de la restauration, ouvrir une pizzeria doit obéir à des normes obligatoires. Elles portent ainsi sur l’hygiène, la sécurité et les horaires d’ouverture de votre établissement. Vous devez alors prêter une attention particulière à :

  • La sécurité et l’accessibilité de la pizzeria
  • Les normes sanitaires inhérentes à la traçabilité et la conservation des aliments (notamment la viande)
  • Les normes relatives à l’utilisation des équipements
  • L’affichage des menus et des propositions du jour
  • La mention des tarifs
  • L’affichage sur la zone non-fumeurs
  • Le respect des heures d’ouverture et de fermeture de la pizzeria déterminées par arrêté préfectoral (sauf dérogation)

Bon à savoir

Pour les pizzerias qui disposent d’une licence IV pour le débit de boisson, il est crucial de mettre un affichage qui rappelle les dispositions du Code de la santé publique concernant la répression de l’ivresse publique et la protection des mineurs.

Ouvrir une pizzeria sans diplôme, est-ce possible ?

Oui, vous avez tout à fait la possibilité d’ouvrir une pizzeria sans diplôme en gastronomie. De fait, vous n’avez aucunement besoin d’avoir des compétences spécifiques pour la réalisation et la vente de pizza. Il faut juste savoir préparer la pâte à pizza, découper les ingrédients, manipuler les ustensiles de cuisine… En se conformant bien entendu aux normes imposées pour la préparation des pizzas. Par conséquent, ouvrir une pizzeria à emporter chez soi est parfaitement bien envisageable. En effet, tant que vous avez suffisamment de connaissances en tant que pizzaïolo, vous pouvez vous lancer.

En revanche, une formation auprès d’une école spécialisée est de rigueur si vous ne possédez aucune notion culinaire. De même, vous devez vous former pour la gestion de cette activité entrepreneuriale. À moins bien sûr que vous bénéficiez déjà d’un diplôme de gestion d’entreprise ou équivalent. Toutefois, sachez que cette formation n’est pas du tout gratuite. Aussi, n’oubliez pas de prévoir cette dépense complémentaire dans votre montage financier.

Attention ! Selon l’arrêté du 5 octobre 2011, une pizzeria doit compter parmi son effectif au minimum un employé ayant suivi une formation spéciale de 14 heures sur l’hygiène alimentaire.

Ouvrir une pizzeria, est-ce rentable ?

Ouvrir une pizzeria est en général une affaire rentable. Cependant, il est essentiel de prendre en compte certains facteurs pour évaluer la rentabilité de votre projet. D’ailleurs, ces facteurs sont aussi bien d’ordre technique que commerciaux. Dès lors, ils englobent entre autres les données de l’étude de marché et l’efficacité de la stratégie de communication. Mais également le calcul du seuil de rentabilité.

En tout cas, la rentabilité d’une pizzeria peut se traduire par :

  • La présence d’une forte demande dans la zone d’implantation de la pizzeria
  • Une faible concurrence
  • La grande notoriété de la structure (politique de communication efficiente)
  • Des pizzas de qualité et un service impeccable
  • Un chiffre d’affaires élevé (dépassant le seuil de rentabilité)

Combien d’argent faut-il pour ouvrir une pizzeria ?

Il va sans dire qu’ouvrir sa pizzeria a un coût (formalités administratives, équipements, local…). Il convient ainsi de déterminer les dépenses éventuelles de votre projet de création d’entreprise. À l’instar de :

  • Formation à l’art de la pizza et stage de préparation à l’installation (SPI) le cas échéant
  • Frais de greffe (enregistrement au RM ou au RCS)
  • Coût de la publication d’une annonce légale
  • Dépôt de marque à l’INPI
  • Achat de matériel pour ouvrir une pizzeria
  • Etc.

Dans tous les cas, rien ne vous empêche de chercher un financement externe pour répondre à vos besoins financiers. Emprunt bancaire, crowdfunding, crowdlending…, les moyens ne manquent pas.

Les prérequis pour l’ouverture de sa pizzeria

Une fois votre décision de créer une pizzeria prise, vous devez vous armer de patience et faire preuve d’organisation pour réussir. Effectivement, comme tout projet entrepreneurial, avoir un projet viable sur le long terme n’est pas une mince affaire. C’est pourquoi il faut procéder par étape et ne rien négliger.

Effectuer une étude de marché

Base de l’accomplissement de tout projet de création, l’étude de marché est incontournable. Elle vous permet du reste d’avoir un aperçu de la faisabilité et de la rentabilité de votre projet. Il s’agit alors de :

  • Identifier les clients potentiels
  • Définir leurs préférences et habitudes de consommation
  • Établir une stratégie marketing (offre de pizza, prix, emplacement de la pizzeria et stratégie de communication)

Bon à savoir

Selon toujours les données de Pizza Match, les pizzas les plus consommées par les Français sont la pizza « 4 Fromages », la « Regina » (Reine), la « Savoyarde », la « Chorizo Merguez » et la « Tartiflette ».

Créer une pizzeria à emporter ou sur place ?

Vous devez vous décider sur quelle formule miser pour le service de votre pizzeria. D’une part, vous pouvez choisir d’ouvrir pizzeria à emporter. Idéale pour un petit local, cette option vous épargnera bien des efforts relatifs au service. Mais aussi les tâches ménagères supplémentaires qu’un service sur place implique comme l’organisation des tables et des couverts. D’autre part, vous avez la possibilité de privilégier une prestation de service sur place, avec ou sans livraison à domicile.

Rédaction du business plan, une étape non négligeable

L’étude de marché réalisée et le modèle de service défini, il faut vous atteler à la rédaction du business plan. Ce document est en plus fort indispensable pour votre recherche de financement. Plan de financement, budget de trésorerie, bilan, compte de résultat prévisionnel…, il donne effectivement plus de précision sur les aspects financiers du projet.

Statut juridique de sa pizzeria : un choix important

Cette étape est également d’une grande importance puisqu’elle permet d’identifier les règles spécifiques qui vont s’appliquer à votre structure. Et cela, sur de nombreux domaines : juridique, financier, comptable, fiscal et social. Vous pouvez alors décider d’ouvrir pizzeria auto entrepreneur. Sinon, vous avez le choix entre monter une entreprise individuelle ou une société (SAS, SARL, SA, SASU…). Votre choix doit bien évidemment tenir compte de vos besoins et de vos attentes.

Comment créer une pizzeria ? Quelle est la procédure à suivre ?

Voici les démarches à suivre pour ouvrir une pizzeria :

  • Faire une déclaration aux DDSCPP pour la manipulation de denrées alimentaires en y joignant le formulaire Cerfa 13984*03 dûment rempli
  • Rédiger les statuts et les déposer au SIE
  • Publier un avis de création auprès d’un journal officiel
  • Constituer et déposer un dossier d’immatriculation à l’administration compétente
  • Effectuer les démarches liées au bail commercial s’il s’agit de louer un local pour sa pizzeria

 

Ouvrez votre pizzeria en ligne ! 

6

No Responses

Ecrire une réponse