Ouvrir un magasin de musique, les conseils de Legalvision

Si vous êtes passionné par la musique et que vous  jouez d’un ou de plusieurs instruments, ouvrir un magasin de musique est peut-être votre vocation.  Ce serait tout bonus si vous avez en plus des connaissances en matière de vinyles ou de disques. C’est en ce sens que Legalvision met à votre disposition son expertise juridique dans ce domaine pour vous permettre d’ouvrir votre magasin. Vous trouverez ci-dessous un résumé des points essentiels à retenir :

I/ Les conditions de base pour ouvrir un magasin de musique

II/ Ouvrir un magasin de musique : étude de marché et le choix du concept

III/ Plan marketing et choix du statut juridique pour votre magasin

 

I/ Les conditions de base pour ouvrir un magasin de musique

A/ Les compétences requises pour ouvrir un magasin de musique

Si en principe aucun diplôme, tel qu’un diplôme du conservatoire de musique, n’est requis pour ouvrir un magasin spécialisé en musique, il est préférable de savoir jouer d’au moins un instrument. En effet, des connaissances en musiques sont indispensables pour pouvoir répondre aux questions de vos clients. Cette exigence est plus prononcée si vous décidez de créer un magasin d’instruments de musiques. 

Des connaissances ou des expériences en relation client, en gestion et comptabilité sont aussi indispensables pour mener à bien un tel projet.

B/ La réglementation en matière d’ouverture de magasin de musique

La réglementation est stricte pour pouvoir ouvrir un magasin de musique. Effectivement, lors de l’installation, l’inscription au registre du commerce et des sociétés est obligatoire.

Ensuite, par rapport au local, il doit  réponde aux normes de sécurité et d’accessibilité relatives aux établissements recevant du public. Des formations spécifiques sont souvent dispensées par les collectivités locales décentralisées sur la sécurité dans les magasins et les règles d’hygiènes.

C/ Le choix crucial d’un bon local pour le magasin de musique

Le choix du local dépendra en grande partie de votre budget. Néanmoins, il faut tenir compte du fait que votre capacité à attirer des clients en magasin repose en grande partie, du moins au début, du choix du local.

Pour une boutique de  vinyle ou de réparation d’instruments de musique, le local devra se trouver en centre-ville. Par contre, pour un magasin plus grand, la périphérie près d’une zone commerciale sera l’emplacement idéal. En plus, pour ce type de structure, il faudra être proche des axes routiers et de transport.

 

II / Ouvrir un magasin de musique : étude de marché et choix du concept

Avant d’ouvrir magasin de musique à proprement dit, une étude de marché et le choix d’un concept sont des passages obligatoires.

A/ L’importance de l’étude du marché

La première étape avant d’ouvrir un magasin de musique est d’effectuer une étude de marché. L’objectif est de vous permettre de vérifier les opportunités commerciales dans ce secteur. Pour effectuer cette étude de marché, il faudra faire :

  • une analyse des tendances du secteur musical, notamment l’analyse des comportements d’achat ;
  • une étude détaillée de la concurrence : par rapport aux services proposés par les autres magasins d’instruments et les prix appliqués. Une étude sur les concurrents indirects comme les grandes surfaces ou sites internet est à mener;
  • et enfin, une étude par rapport aux attentes de votre future clientèle : le profil type du client, les différentes catégories de produits les plus demandées par les clients ( par exemple : CD, platine, etc.)

Au cours de cette étude, vous allez connaître l’évolution du marché. Nous pouvons citer en ce sens la disparition de plusieurs centaines de points de vente. Malgré ce fait, le marché des instruments de musique reste dynamique.

B/ Le choix du concept du magasin de musique

Le but est de déterminer l’ADN de votre magasin de musique. Le choix du concept est une étape cruciale pour réussir votre projet de magasin de musique.

Il faut qu’il soit adapté à la zone d’implantation que vous aurez choisie. Le positionnement de votre commerce va définir la différence de prix et l’ambiance de la boutique par rapport à la concurrence.

Vois pouvez ainsi imaginer plusieurs concepts liés à l’ouverture du magasin de musique, notamment faire le choix entre :

  • un magasin qui vend des instruments de musique dans un seul ou plusieurs catégories ;
  • un magasin généraliste. Cela vous permettra de vendre aussi bien des instruments de musique que des CDs et des Vinyles ;
  • un magasin hybride qui vend un panel de produits en rapport avec la musique : pulls de créateurs, casquettes, table de DJ, etc.

Le cas échéant, vous pouvez choisir la mise en place d’un service annexe dans votre magasin. Vous pourrez proposer la location d’instruments ou de matériel, la réparation d’instrument, l’achat et la revente de vinyles d’occasion ou même des cours de musique.

 

III/ Plan marketing et choix du statut juridique pour votre magasin

Après avoir trouvé un local, il faudra mettre en place un plan marketing et choisir le statut juridique.

A/ Plan marketing adéquat pour un magasin de musique

L’objectif d’un plan marketing est de trouver de nouveaux clients, mais aussi de les fidéliser. Pour cela, des actions de communications doivent être faites comme :

  • L’organisation d’offres promotionnelles sur les réseaux sociaux ;
  • La recherche de partenariat avec les acteurs de la scène musicale, chanteurs ou groupes ;
  • La création d’un site internet, d’une page sur les plateformes de vidéo en ligne ;
  • La diffusion de publicité sur internet et sur des recherches liées aux instruments ;
  • Les animations dans le magasin comme des sessions d’initiation pour les novices ;
  • Les campagnes d’affichage publicitaire dans les rues ou des annonces dans les journaux.

En fonction de votre budget, vous pourrez ou non faire appel aux services d’une agence de pub pour lancer votre magasin.

B/  Le choix du statut juridique pour votre magasin de musique

Une autre étape pour l’exploitation d’un magasin de musique à ne pas négliger concerne le choix du statut du juridique. Ce choix va influencer directement la fiscalité de votre entreprise, entre l’imposition à l’impôt sur le revenu ou à l’impôt sur les sociétés. Cela aura également des répercutions sur votre régime social en tant que dirigeant, c’est-à-dire régime général ou régime des indépendants.

Les statuts au choix pour votre magasin de musique sont nombreux. En première liste figure le statut de microentreprise qui est adapté pour une petite boutique de vinyles. La contrainte majeure de ce statut est le plafond de chiffre d’affaires qui est assez bas, et donc rapidement démassé. Deuxièmement,  l’entreprise individuelle dans laquelle le dirigeant et l’entreprise ont la même identité peut être exploitée sous la forme d’une EURL ou d’une SASU.

Dans le cas où vous aurez des associés, vous devriez choisir entre la SARL (Société à Responsabilité Limitée) et la SAS (Société par Action Simplifiée).

C/ Exploitation du magasin de musique en franchise ou en indépendant

Il est possible d’exploiter un magasin de musique en tant qu’indépendant ou, contraire, rejoindre un réseau de magasin. Il est important de savoir que les réseaux de magasin ou franchise offrent des avantages comme l’accompagnement dans l’installation et la formation.

Plusieurs enseignes de magasins connues comme Woodbrass, Milonga ou Music Leade… recherchent des franchisés toute l’année.

1