Trouver une bonne affaire immobilière, les conseils de Legalvision

L’immobilier est un domaine assez rentable si l’on choisit avec soin et précision le moment et l’endroit pour investir. Il intéresse surtout ceux qui souhaitent une retraite tranquille. En effet, l’investissement immobilier n’est rentable que sur le long terme en cas de mise en location. Par contre, une vente peut générer des bénéfices à court terme. Il est tout à fait possible de trouver une bonne affaire immobilière en très peu de temps. Il vous suffit de suivre ces quelques conseils d’experts ci-contre, pour passer de la simple conception à la réalisation. À noter qu’il y a différentes méthodes pour un investissement locatif rentable.

I/ L’investissement immobilier physique

II/ Opter pour une SCPI pour gérer une affaire immobilière

III/ Les erreurs à ne pas commettre

 

I/ L’investissement immobilier physique

La plupart de ceux qui veulent dénicher la bonne affaire s’intéressent le plus souvent à l’immobilier physique. En effet, cela vient en grande partie de sa rentabilité. Toutefois, si trouver une bonne affaire immobilière offre un certain nombre d’avantages, il n’est pas non plus exempt d’inconvénient.

A) Pour choisir cette solution ?

L’investissement immobilier physique présente plusieurs avantages certains. Surtout pour les investisseurs immobiliers en herbe. Tout d’abord, en acquérant un immeuble ou une habitation, le propriétaire a la faculté de l’utiliser comme habitation. Ensuite, s’il décide de la mettre en bail, il peut profiter des allègements ou réductions d’impôts. Dans ce cas, il doit remplir plusieurs conditions, tout particulièrement en ce qui concerne la localisation du bien (Loi Pinel).

En outre, vous allez pouvoir augmenter vos gains en vous appuyant sur un levier financier. Pour faire simple, il s’agit de souscrire à des emprunts pour financer un projet qui génèrera un taux de rentabilité supérieur au taux d’intérêt. En matière d’immobilier, il est possible de ce fait de n’investir presque à partir de rien ou avec une petite somme de départ.

B) Les revers de la médaille

Tout investissement comporte son petit lot de risques. En effet, celui-ci n’échappe pas à cette règle. Le retour sur investissement prend énormément de temps. Dans ce cas, vous devez vous armer de patience. Pour ce faire, vous devez savoir gérer les imprévus, notamment de la part de vos clients et de vos partenaires. Par exemple, il peut arriver que le locataire ne s’acquitte pas de son loyer à temps.

De plus, la somme allouée est assez importante, et une perte assez conséquente également. Une étude de marché et du cash-flow au préalable est nécessaire, notamment en ce qui concerne les facteurs qui entrainent l’augmentation ou la baisse de prix. Enfin l’immobilier physique peut se détériorer rapidement si les occupants n’en prennent pas correctement soin. Cela engendre des frais de restauration ou de renouvellement.

 

II/ Opter pour une SCPI pour gérer une affaire immobilière

Une autre manière de trouver une bonne affaire immobilière consiste à fonder une Société Civile de Placement immobilier (SCPI). Ainsi, il s’agit d’une alternative à l’immobilier physique qui permet de minimiser les risques. Dans ce cas, il convient de faire le tour de ses avantages et inconvénients :

A) Le principe

Une SCPI est une personne morale à part entière qui effectue un investissement immobilier en son nom propre. Par la suite, elle verse les profits qu’elle a réussi à réaliser aux sociétaires. Celle-ci fonctionne selon les règles d’une société classique.

B) Les avantages d’un placement en SCPI

  1. Une entreprise gérée par des experts

Tout d’abord, elle permet de gagner du temps. Au lieu de commencer à zéro, il y a déjà une structure stable qui gère les fonds investis. En outre, elle est dirigée par un professionnel et son équipe qui connaissent les variations du prix du marché. Ils ont la compétence nécessaire pour trouver une bonne affaire.

  1. La mutualisation des risques

La mutualisation des risques entraine par conséquent u gain de temps. Au contraire, vous pouvez vous concentrer dans plusieurs projets à la fois pour multiplier vos profits. Vous disposez de la faculté d’opter pour le prêt afin de financer l’achat des parts sociales dans diverses sociétés.

  1. La diversification de l’investissement

Dans cette optique, il est possible d’entrer en possession de plusieurs parts dans différents SCPI. Celles-ci auront des parcs immobiliers dans différentes zones géographiques. De plus, le contenu de votre actif est varié. Vous tirez des loyers ou des bénéfices venant de différentes sources comme les garages, les bureaux, les stockages…

  1. Les inconvénients de la SCPI

Le premier des inconvénients de la SCPI est que vous ne disposez que d’une petite marge de négociation quand vous décidez de revendre vos parts sociales. Il est aussi difficile d’établir un prix de vente convenable à celles-ci. En outre, il est pratiquement impossible de tirer profit directement d’un bien acheté en dessous du prix moyen.

Au niveau de la fiscalité, les SCPI n’ont pas de traitement de faveur. Celles-ci seront soumises à l’import sur les sociétés comme les autres, c’est-à-dire l’imposition des bénéfices.

III/ Trouver une bonne affaire immobilière, les erreurs à ne pas commettre

Pour trouver une bonne affaire immobilière, mieux vaut éviter certains pièges et ne pas commettre certaines erreurs. A savoir :

A) Négliger l’étude de marché

Bon nombre de personnes sont convaincues de l’idée que l’immobilier est forcément un bon investissement. Et qu’il faut acheter un bien immobilier pour que la rentabilité soit assurée. Or, il y a tout de même des risques. Vous devez connaitre l’état du marché en bonne et due forme et ne pas vous jeter vers le premier vendeur qui va faire une offre à première vue alléchante. Sinon, il est assez facile de trouver des rapports sur la rentabilité de l’immobilier dans un local donné.

B) Se passer des agents immobiliers

Les échanges avec un agent immobilier sont assez importants si vous souhaitez investir dans ce domaine. Il est plus apte à vous faire une bonne affaire. Avec ses conseils, vous aurez un meilleur contrôle sur votre investissement, notamment en ce qui concerne les dépenses diverses comme les frais de notaire.

1