TJM freelance, comment fixer son taux journalier ?

Si vous avez décidé de sauter le pas et de passer du statut de salarié à celui d’un travailleur indépendant ou freelance, la question qui se pose est la façon dont vous allez facturer vos services au quotidien. Le TJM freelance apporte un début de solution à ce problème, mais comment fixer son taux journalier ? Les experts de LegalVision vous répondent dans cet article. Vous trouverez ci-dessous un résumé des points essentiels à retenir :

I/ Qu’est ce qu’on entend par TJM freelance ?

II/ Comment fixer le TJM freelance ?

 

I/ Qu’est ce qu’on entend par TJM freelance ?

Avant de se pencher sur les modalités de fixation du taux du TJM freelance, il est important de définir cette notion.

A/ Définition du TJM freelance

Les travailleurs indépendants proposant leurs services sous la forme d’une entreprise individuelle ou d’une micro entreprise peuvent recourir au TJM. Le TJM ou tarif journalier moyen peut être défini comme étant le tarif qu’un freelance facture à la journée en échange de ses services.

Le TJM est à différencier du THM ou taux horaire moyen. Le premier est plus facile à fixer pour des missions de consultant à la journée par exemple.

Pour un freelance, le tarif journalier moyen est important. Il ne bénéficie pas de la protection ou de la stabilité qu’un salarié en CDD, ou même en CDI; sauf s’il a le statut d’un consultant indépendant en portage salarial.

B/ Les composants du TJM d’un freelance

Étant donné que le freelance est son propre patron, certains éléments particuliers à ce statut doivent être pris en compte dans la fixation du TJM. En premier, le coût de la prospection client et de la comptabilité sont à intégrer dans le calcul de TJM. Ensuite, il n’a pas de congés payés, contrairement à un salarié. Les jours de vacances doivent aussi être intégrés dans la détermination du TJM.

D’autres critères sont à prendre en compte pour déterminer le TJM. Il s’agit notamment de l’état du marché, de l’expérience du freelance, du secteur d’activité, de la rapidité de livraison du travail, de la réputation et des recommandations des clients.

Quant aux frais professionnels du freelance, ils se composent des cotisations sociales à payer mensuellement ou trimestriellement par rapport au chiffre d affaires déclarées en ligne. Les assurances entrent dans cette catégorie, en particulier l’assurance responsabilité civile professionnelle de ses activités.

Enfin, d’autres frais professionnels sont aussi à prévoir comme les frais d’hébergement du site internet, les logiciels informatiques ou les frais bancaires.

C/ L’importance de connaître le marché

Le prix du marché et les négociations client influencent la détermination du TJM. Pour calculer son tjm, un freelance doit sonder le marché de son activité et voir les prix pratiqués par la concurrence pour pouvoir y aligner son prix. En effet, il ne faut être trop au-dessus du marché, sous peine de faire fuir votre client et rater des missions. Il faut  également éviter d’être trop en dessous au risque de dévaluer ses services ou sa crédibilité vis-à-vis des clients.

Les tarifs honoraires d’un freelance vont également varier en raison de son expérience, c’est-à-dire du panel de compétences proposées en fonction de la demande disponible sur le marché. Selon sa réputation, les tarifs horaires d’un freelance vont varier d’un professionnel à l’autre.

Enfin, un métier très demandé sur le marché, comme un développeur web qui nécessite des compétences techniques particulières, sera facturé plus cher même si le freelance est encore jeune et sans expérience probante. Ainsi, plus la fonction exercée est en pénurie, plus la tarification sera évaluée à la hausse. Dans ce cas, le TJM moyen est donc soumis à la fluctuation des prix du marché.

 

II/ Comment fixer le TJM freelance ?

Pour  fixer son tjm, plusieurs modalités de calcul sont à la disposition du freelance.

A/ Déterminer le TJM freelance en fonction de son ancien salaire

La première modalité de calcul du TJM est de se baser sur votre ancien salaire brut mensuel. Le calcul du salaire brut mensuel se fait par la somme des frais de fonctionnement et des charges patronales relatives au statut des cadres.

Cette technique va vous aider à déterminer le prix de base d’une mission quotidienne, calquée sur le régime d’un salarié à plein temps ou à temps partiel. La méthode de calcul a également un avantage en termes de négociation. En effet, en fixant un TJM égal au salaire brut chargé, votre tarif de freelance sera le même que votre ancien salaire mensuel. De plus, un TJM minimum permet d’obtenir un chiffre d’affaires annuel égal au salaire brut chargé.

Si la référence est l’équivalent d’un salaire net mensuel, il faudra prendre en considération les charges qui incombent aux indépendants. Pour le calcul, il faudra diviser le salaire net mensuel par le nombre de jours travaillés pour avoir le TJM du freelance.

B/ La fixation du taux horaire moyen en fonction de la prestation fournie

L’activité de freelance nécessite de proposer une prestation spécialisée qui concerne des missions particulièrement techniques. Dans ce cas, une augmentation de la rémunération journalière est à la fois envisageable et légitime. Le niveau de difficulté d’une tâche peut être pris en compte même lorsque le service est ponctuel, pour une journée par exemple.

La difficulté de la mission freelance et sa pénibilité doivent être prises en considération pour la facturation. Pour savoir si sa facturation est conforme au marché, une étude de benchmarking est indispensable.

C/ Recourir à un simulateur pour calculer le TJM

Recourir à un simulateur pour calculer le taux journalier moyen offre de nombreux avantages. On peut citer en ce sens son accessibilité via internet et sa gratuité. Cela peut se faire sur les sites de sociétés de portage salarial.

Le simulateur aide à fixer le tarif et à négocier avec les clients. L’objectif étant de permettre aux freelances, même les débutants, de se rémunérer de façon juste par rapport au marché.

D/ Astuces pour augmenter le TJM

Une augmentation de votre taux horaire vous aidera à accroître vos revenus bruts mensuels. Cela réduira aussi le nombre de jours travailler pour profiter d’une meilleure vie personnelle.

La valeur du taux journalier moyen est destinée à évoluer en même temps que votre activité professionnelle grâce notamment aux gains d’expériences ou aux différentes formations pour combler d’éventuelles lacunes. Il convient de mettre cela en avant auprès de vos clients.

L’autre solution pour augmenter le TJM consiste à prospecter de nouveaux clients pour avoir une meilleure rémunération.

2