Ouvrir une agence web : les conseils des experts pour réussir

A l’ère du numérique, les métiers du web sont en pleine émergence. Parmi les plus porteurs figurent les « agences web ». Ces derniers sont spécialisés dans la création de sites internet. Aujourd’hui, ce secteur se diversifie en intégrant d’autres missions telles que le webmarketing, la gestion publicitaire en ligne, le référencement, l’infographie et d’autres prestations digitales plus spécifiques. Très florissant, ce métier connaît un véritable attrait. Si vous souhaitez ouvrir une agence web, vous devez concevoir un bon plan d’affaires pour faire face aux leaders déjà présents depuis de nombreuses années. Et aussi, afin d’imposer votre propre identité.

Dans cet article, LegalVision met à votre service son expertise juridique pour vous permettre de tout comprendre sur le sujet. Vous trouverez ci-dessous un résumé des points essentiels à retenir :

I/ Que faut-il savoir pour l’ouverture d’une agence web ?
II/ Quelles sont les formalités légales à accomplir ?

I/ Que faut-il savoir pour l’ouverture d’une agence web ?

Aussi appelée agence digitale, une agence web est une entreprise dédiée à la communication et à la promotion digitale. À cet effet, elle offre un large panel de prestations pour séduire ses clients cibles. En travaillant, elle peut réaliser un projet donné en entreprise, en faisant une sous-traitance ou une délégation de service.

A) Les principaux services d’une agence web

Concrètement, la mission d’une agence web consiste à créer des sites internet et à réformer des sites déjà existants. Toutefois, ses missions sont en constante évolution selon les progrès technologiques. Aussi, son expérience lui permet d’offrir des services plus évolués. Ainsi, elle peut très bien faire du référencement SEO, des newsletters, de l’opérationnalisation des applications mobiles, de la gestion de campagne publicitaire sur les réseaux sociaux et du community management.

B) Combien coûte la création d’une agence web ?

Ouvrir une agence web a un coût étant donné les lourdes charges qu’elle implique. En effet, avec la rédaction des statuts juridiques, l’achat des matériels, la location du local, la campagne de communication, les frais des démarches administratives, il faut un investissement d’au moins 9000 euros. Toutefois, il n’existe pas de prix fixe. Mais, ce tarif approximatif permet d’anticiper les dépenses imprévisibles et d’être au point sur votre besoin.

C) Quelles étapes suivre pour ouvrir une agence web ?

La création d’une agence web requiert différentes étapes au même titre que la création d’entreprise.

  1. L’étude de marché

La mise en place d’une agence web doit être précédée d’une étude de marché.   Cette étude consiste à aborder les grandes lignes du marché existant en  analysant la demande et l’offre du marché, les attentes des clients cibles, la  concurrence, la distribution et la taille du marché. Ainsi, pour une agence web, le point le plus important est de connaitre la concurrence directe et indirecte. Puis, d’analyser l’impact des plateformes de mise en relation. Enfin, d’étudier le mix marketing. Ainsi, à défaut d’être un expert dans le domaine, l’idéal serait de faire appel à des cabinets spécialisés dans l’inbound marketing pour l’étude de marché.

  1. Le business plan

Rédiger un business plan est une étape incontournable pour mener à terme son projet de créer une agence web. De préférence, mieux vaut avoir recours à un logiciel de business plan en ligne. En effet, il d’agit d’une solution de facilité pour les débutants. Ce business plan type doit contenir au moins 5 points essentiels, dont les services proposés, la clientèle cible, le plan commercial, le besoin en ressources humaines et le plan de financement. Puis, un business plan solide permet de rassurer les investisseurs potentiels, d’assurer la pérennité du projet et de trouver des clients.

  1. La recherche de financement

À défaut d’avoir l’apport personnel nécessaire pour créer son agence web, la recherche de financement est incontournable. Ainsi, la méthode la plus courante est le crowdfunding. Ce dernier consiste à collectionner des apports financiers sur des plateformes internet. La clé du crowdfunding est la communication. Une autre alternative de financement est le prêt bancaire à taux zéro avec le prêt d’honneur et l’aide NACRE. Ces dispositifs s’adressent particulièrement aux créateurs d’entreprise inscrits à pôle emploi.

II/ Quelles sont les formalités légales à accomplir ?

Pour apporter un nouveau souffle et de la sécurité aux créateurs d’entreprise, la loi impose quelques formalités à respecter. Pour la création d’une agence web, elle prévoit quelques dispositifs particuliers.

A) Ouvrir une agence web, les formations requises

En principe, aucune formation particulière n’est requise pour ouvrir une agence web. Ainsi, pour exercer dans le métier, il n’y a pas besoin de présenter des titres ou diplômes spécialisés dans le domaine du web. Néanmoins, pour assurer la bonne gestion de votre entreprise, il est recommandé de suivre une formation spécialisée en web-design, en graphisme ou en marketing.

B) Ouvrir une agence web : le choix du statut juridique

Avoir un statut juridique est obligatoire pour toute création d’entreprise. À cet effet, il existe une multitude de choix :

  1. Micro-entreprise

Le régime de la micro-entrepreneur représente plusieurs avantages. En effet, il s’adresse particulièrement aux entrepreneurs individuels. De manière générale, ce régime impose des obligations comptables minimalistes en évitant l’établissement du compte de résultat, du bilan et d’une annexe. Aussi, les modalités de charges sociales et fiscales sont à la fois simplifiées avec un abattement de 71% pour les ventes de marchandises et 50% pour les prestations de service.

  1. Auto-entrepreneur

Le régime de l’auto-entrepreneur s’adresse à toute personne en entreprise individuelle. En effet, il a l’avantage d’offrir une immatriculation plus facile. Aussi, il n’exige pas de tenue de comptabilité et n’est pas assujetti à la TVA. Il peut à la fois être cumulé avec le statut de salarié à condition de ne pas faire concurrence à l’employeur. Enfin, son régime social est calculé aux chiffres d’affaires à un taux global des cotisations.

  1. Entreprise individuelle

Pour l’entreprise individuelle, elle présente des attraits importants avec l’exemption de rédiger des statuts et de la tenue d’assemblées générales. Également, en termes d’impôt, les charges sont moindres tout en mentionnant les revenus dans la déclaration fiscale. Toutefois, la responsabilité est lourde. En effet, l’entrepreneur peut être poursuivi jusqu’à ses biens personnels ainsi que ceux de son conjoint.

  1. Les sociétés

Pour créer une agence web, se constituer une société peut être bénéfique. L’idéal serait de se constituer en SARL ou en SAS. La SARL, ou l’EURL (si l’entreprise ne compte qu’un seul associé) offre plus de sécurité en matière juridique. Aussi, elle impose un régime social particulier avec le régime de travailleurs indépendants pour les gérants majoritaires. Enfin, elle offre la possibilité d’impliquer son collaborateur dans la gestion de la société.

Quant à la SAS ou la SASU (associé unique), elle offre un fonctionnement plus souple. Elle permet de donner une grande liberté aux actionnaires. Enfin, elle a l’avantage de protéger les biens personnels en faisant des actionnaires responsables à la hauteur de leurs apports.

C) Ouvrir une agence web, les formalités administratives

Les formalités administratives sont divisées en deux grandes lignes dont la rédaction des statuts et l’enregistrement au RCS pour l’immatriculation.

  1. La rédaction des statuts

Les statuts doivent comporter des mentions obligatoires. Aussi, les règles qui sont applicables varient selon le type de société choisi. L’idéal c’est de se faire assister dans la rédaction par un professionnel.

  1. L’immatriculation au RCS

L’immatriculation au Registre du Commerce et des Sociétés peut être effectuée par le gérant lui-même. Cette immatriculation doit se faire au greffe du tribunal de commerce du ressort du siège social de la société.

 

Créez votre société maintenant !

15