Créer une entreprise de couture : les conseils des experts

créer une entreprise de couture

Vous aimez la mode ? Pourquoi ne pas en faire votre métier ? Devenez un professionnel la matière en montant votre propre affaire. Créer une entreprise de couture requiert la réalisation de plusieurs formalités juridiques et administratives. Pour en savoir plus sur les démarches à entreprendre, suivez notre guide !

Dans cet article, LegalVision met à votre service son expertise juridique pour vous permettre de tout comprendre sur le sujet. Vous trouverez ci-dessous un résumé des points essentiels à retenir :

I/ Comment procéder à la création d’une entreprise de couture ?
II/ Les qualifications requises 

I/ Comment procéder à la création d’une entreprise de couture ?

Comme tout projet de création de société, il existe certaines étapes à suivre pour monter votre entreprise de couture. Ainsi, outre le statut juridique, il vous faudra réaliser une étude de marché et établir un business plan.

 A) Les étapes de la création d’une entreprise de couture

Prérequis indispensable pour créer votre entreprise de couture, l’étude de marché et le business plan sont des éléments à ne pas négliger dans votre projet.

  1. L’étude de marché

Avant de mettre en place votre entreprise de couture, vous devez nécessairement réaliser une étude de marché. Concrètement, il s’agira de collecter des informations sur le marché de la couture afin de savoir si votre affaire va fonctionner ou non sur le long terme.

Pour ce faire, vous devez vous poser plusieurs questions.

  • Quel type de clients souhaitez-vous cibler ?
  • Quelle sera votre spécialité (robes de mariées, costumes, tenues de soirée, etc.) ?
  • Quelle est la gamme de votre couture (haute, moyenne, luxueuse) ?
  • Qui sont vos concurrents ?

Vous devez également interroger les passants et les habitants de votre zone de chalandise par rapport à leurs envies, leurs goûts et surtout leurs budgets.

  1. La création du business plan

Créer une entreprise de couture implique aussi de rédiger un bon business plan. Celui-ci va présenter votre activité en détail. À cet effet, votre business plan devra contenir les éléments suivants :

  • L’étude du marché,
  • La présentation du projet,
  • Le budget prévisionnel,
  • Les atouts concurrentiels

Ces éléments vont permettre de justifier que votre activité de couturière est viable. Aussi, avec un bon business plan, vous pourrez facilement obtenir un apport financier auprès des établissements de crédit ainsi que des investisseurs. Un bon financement vous permettra d’acheter tout le matériel dont vous aurez besoin pour monter votre activité (machine à coudre, mannequins, aiguilles, épingles, tissus, etc.).

Par conséquent, assurez-vous que ce document soit bien pertinent, clair et précis.

B) Louer un local ou créer une entreprise de couture à domicile ?

Comme toutes entreprises individuelles, vous devrez choisir un local pour domicilier votre atelier de couture. À cet effet, vous pouvez définir le siège social de votre entreprise soit chez vous soit dans un local différent.

Si vous avez une grande maison, aucune règlementation ne vous empêche de transformer une pièce de chez vous en un atelier de couture. Ainsi, cela vous évite de payer le loyer et peut être plus pratique pour les correspondances administratives.

Cependant, si vous ne souhaitez pas mélanger votre vie professionnelle avec votre vie personnelle, le mieux est de domicilier de votre atelier de couture dans un autre local.

 C) Quel statut juridique choisir pour créer une entreprise de couture ?

Créer une société implique nécessairement de choisir un statut juridique. En ce qui concerne particulièrement les ateliers de couture, plusieurs formes juridiques sont envisageables. Ainsi, vous pouvez choisir de monter une micro-entreprise, une SASU, une EURL, une SAS ou une SARL.

  1. Une fiscalité simplifiée ?

Si vous recherchez un régime fiscal simplifié avec des obligations simples, vous pouvez choisir le statut de micro-entreprise ou auto-entreprise. À cet effet, vous ne serez pas soumis à la TVA. De plus, la comptabilité est très simple ainsi que les procédures d’immatriculation sont très simples. Vous pouvez les réaliser vous-même. Cependant, sachez qu’avec cette forme juridique le chiffre d’affaires de votre société sera limité. Dans ce cas, si votre activité se développe jusqu’à atteindre un certain seuil, il vous faudra changer de statut.

  1. Un statut juridique plus crédible ?

Par ailleurs, si vous souhaitez faire de votre métier de couturier votre activité principale, vous pouvez choisir un statut juridique plus crédible. C’est le cas de la SASU ou l’EURL. Dans les deux situations, vous serez le seul associé de votre entreprise.

En revanche, si vous avez plusieurs associés, vous pourrez opter pour le statut SARL ou SAS. Ici, les exigences comptables et le régime fiscal sont plus onéreux.

II/ Les qualifications requises

Avant de vous demander comment développer votre activité, pensez à vous interroger sur les qualifications requises pour exercer votre métier.

 A) Faut-il avoir un diplôme pour créer une entreprise de couture ?

Sachez que pour devenir un couturier indépendant, il n’est pas obligatoire d’avoir un diplôme spécifique. En effet, vous pouvez acquérir un riche savoir-faire suivant vos années de pratique. Plus vous avez une longue expérience en la matière, plus vous aurez de chance de réussir votre projet.

Toutefois, pour être plus professionnel, vous pouvez toujours suivre des formations et obtenir un BEP « métiers de la mode et industries connexes », un baccalauréat professionnel métiers de la mode, ou un CAP.

Dans tous les cas, il serait mieux que vous possédiez certaines qualités, dont la polyvalence, la créativité, l’habileté, la patience et le sens relationnel. Ces atouts qui peuvent vous aideront à fructifier votre business.

 B) Comment développer les activités d’une entreprise de couture ?

Créer une entreprise de couture, c’est bien. Mais, encore faut-il que votre affaire soit fructueuse. Suivant les expériences sur notre site, découvrez comment faire développer votre activité.

  1. Créer un site web

Pour faire développer votre entreprise de couture, pensez à créer un site web. Ainsi, vous pourrez acquérir plus de visibilité sur le monde du digital. Aussi, cela vous permettra trouver de nouveaux clients. Toutefois, vous devrez y mettre un contenu détaillé, clair, facile à comprendre et pertinent pour bénéficier d’un bon référencement.

  1. Être présent sur les réseaux sociaux

À côté du site web, les réseaux sociaux sont également un des moyens les plus efficaces pour gagner en réputation. Ainsi, n’hésitez pas à présenter et à partager vos collections sur Facebook, Instagram, Twitter et même les réseaux professionnels.

  1. Fidéliser les clients avec des offres alléchantes

Pour que votre activité de couture soit fructueuse, vous devez fidéliser vos clients. Pour ce faire, vous pouvez leur proposer des offres qu’ils ne pourront pas refuser. Misez par exemple sur des réductions de frais de main-d’œuvre ou du textile.

  1. Assister ou organiser des ateliers de couture

Pour vous faire connaître et gagner en notoriété, pensez également à assister ou à organiser des ateliers de couture. Cela vous permettra présenter au grand public vos collections et votre travail. Par la suite, vous pourrez facilement trouver de nouveaux clients.

Outre les ateliers, vous pouvez aussi organiser des défilés. Choisissez des mannequins connus afin de bien souligner vos collections.

  1. Faire un travail de qualité

Dernier conseil et non des moindres, assurez-vous de la qualité de votre travail. En effet, plus vous aurez de clients satisfaits, plus ces derniers n’hésiteront pas à parler de votre entreprise auprès de leurs connaissances.

Avatar

Vania Ranaivoarisoa

Juriste diplômée en Master 2. Vania rédige sous la direction de Loïc Le Goas, Avocat et Président de Legalvision.

Recommended Articles