Devenir professeur indépendant, les points à connaître

Devenir professeur indépendant, c’est investir dans un métier qui a encore beaucoup d’avenir malgré l’accessibilité des documents. Si vous souhaitez transmettre aux autres ce que vous avez appris, la carrière de professeur indépendant est l’idéal. C’est un statut  qui va vous permettre de donner des cours de soutien à domicile. Mais quelles sont les compétences requises pour exercer ce métier ? Et quel statut juridique est le mieux adapté pour devenir professeur indépendant ?

Dans cet article, LegalVision met à votre service son expertise juridique pour vous permettre de devenir professeur indépendant. Vous trouverez ci-dessous un résumé des points essentiels à retenir :

I/  Les compétences requises pour être un professeur indépendant
II/  Le statut juridique à adopter pour devenir professeur en indépendant

I/  Les compétences requises pour être professeur indépendant

Pour devenir professeur indépendant, suivre une formation est important pour obtenir les compétences nécessaires pour faire du soutien scolaire

A) Formation de base pour devenir professeur indépendant

Pour donner des cours à votre domicile, aucune formation particulière n’est requise. En effet, pour dispenser des cours à des élèves trouvés par vos propres moyens, aucun diplôme universitaire n’est demandé par l’administration.

Cependant, un organisme tel que Acadomia ou Complétude peut vous demander les formations suivies ou évaluer vos compétences dans la matière que vous souhaitez enseigner. Avoir de l’expérience dans un domaine en particulier est un bon moyen de crédibiliser votre statut de professeur indépendant.

B) Les compétences personnelles pour être un bon professeur indépendant

Pour donner des cours au domicile de l’élève, il est important en plus d’être compétent en la matière, d’avoir un esprit pédagogue et surtout d’être à l’écoute de son élève. Ainsi, il faut savoir s’adapter aux besoins de l’élève, puisque la plupart d’entre eux ont des problèmes de concentration ou de difficulté scolaire pour faire des cours à domicile.

Prendre un certain temps pour préparer les cours est fondamental pour faire progresser son élève le plus rapidement possible. Faire réussir à un examen ou faire passer à la classe supérieure devrait être le premier objectif de ce métier de professeur.

C) Le salaire moyen d’un professeur indépendant

Selon son niveau de formation ou ses compétences personnelles conjuguées avec d’autres facteurs, le salaire moyen d’un professeur indépendant peut monter rapidement à plus d’une vingtaine d’euros par heure. Le salaire pour donner des cours de soutien va ainsi dépendre en grande partie du niveau d’étude de l’élève et de l’assistance dont il a besoin.

À noter que selon le statut juridique choisi, vous pouvez bénéficier une réduction d impôts sur votre revenu.

II/  Le statut juridique à adopter pour devenir professeur en indépendant

Suivant ses besoins ou ses moyens, plusieurs statuts juridiques s’offrent aux professeurs indépendants.

A) Devenir professeur indépendant : le statut de salarié CESU

Le statut juridique de salarié CESU (Chèque emploi service universel) a été créé spécialement pour les professionnels des services à domicile.

L’avantage principal de ce statut est de pouvoir cotiser son chômage ou sa retraite comme un salarié normal. Un crédit d’impôt sur les sommes engagées est aussi un bénéfice non négligeable de ce statut.

À savoir :

Si les cours sont ponctuels et n’excèdent pas les 8 heures par semaines ou qu’ils sont pour une durée d’un mois non renouvelable dans l’année, le CESU peut devenir un contrat de travail à part entière.

L’exercice d’une autre activité parallèle, micro-entrepreneur ou salarié privé, est compatible avec le statut de CESU.

B) Devenir professeur indépendant : le statut d’auto entrepreneur

La structure juridique d’auto entrepreneur concerne une grande partie des travailleurs indépendants. La micro entreprise permet d’avoir une gestion simplifiée au niveau administratif qui est à la portée du plus grand nombre pour devenir professeur indépendant.  L’inscription est simple et se fait en quelques clics au niveau de l’URSSAF. L’immatriculation ou le SIREN s’obtient rapidement par l’envoi d’un simple mail.

Au niveau de la comptabilité, vous devez tenir un livre de recettes et déclarer vos revenus en ligne sans pour autant prétendre à récupérer la TVA.

Cependant, l’inconvénient majeur de ce statut est d’avoir un chiffre d’affaires plafonné, sans oublier le fait qu’un compte bancaire est obligatoire pour exercer cette activité sous le régime micro.

C) L’exercice de l’activité de professeur indépendant sous forme d’entreprise individuel ou de société unipersonnelle

La forme d’entreprise individuelle à l’avantage d’avoir la personnalité juridique distincte. L’avantage principal est que la responsabilité de l’entreprise est limitée aux apports. Cela vous oblige pourtant à  adopter un statut juridique, sous la forme d’une EURL ou d’une EIRL par exemple.

Au niveau fiscal, être un prof indépendant sous la forme d’une EIRL permet de récupérer la TVA et de calculer les charges sociales en prenant en compte le chiffre d’affaires.

Quant à l’EURL, ce statut vous permet d’avoir le régime fiscal de l’impôt sur les sociétés selon votre salaire.

Enfin, exercer la profession de professeur indépendant sous la forme d’une société n’est pas le plus adapté en tant qu’activité secondaire, mais reste un bon moyen de développer son activité dans le long terme.

Dans ce cas, le choix le plus pertinent reste la forme de SASU pour récupérer la TVA ou déduire des frais professionnels de ses impôts. C’est également le statut qui vous permet de créer rapidement une clientèle.

 

Créez votre société maintenant !

4