Apporteur d’affaires menuiserie, focus sur ses missions

Trouver des clients et des chantiers est le plus difficile dans le métier du bâtiment et de menuiserie. Pour rendre cette mission plus facile, il est conseillé de faire appel à apporteur d’affaires menuiserie ou BTP. Celui-ci va mettre en relation les entreprises en menuiserie et en BTP avec ses futurs clients. Comment devient-on apporteur d’affaires BTP ? Quelle forme juridique adopter pour exercer ce métier ? Que doit contenir le contrat d’apport d’affaires ? Dans cet article, LegalVision répond à toutes vos questions.

LegalVision, dans cet article,  met à votre service son expertise juridique pour vous aider à tout comprendre sur ce sujet. Vous trouverez ci-dessous un résumé des points essentiels à retenir :

I/ Quelles sont les missions d’un apporteur d’affaires en menuiserie ?
II/ Que contient le contrat d’apporteur d’affaires en menuiserie ?
III/ La commission de l’apporteur d’affaires en menuiserie
IV/ Comment trouver un bon apporteur d’affaires en menuiserie ?

I/ Quelles sont les missions d’un apporteur d’affaires en menuiserie ?

Entremetteur professionnel, l’apporteur d’affaires a pour rôle de mettre en relation une entreprise avec des clients.

A) Le métier d’apporteur d’affaires menuiserie

Le métier d’apporteur d’affaires consiste à mettre en relation deux personnes (entreprise-particulier, entreprise-entreprise) dans le but de conclure un contrat. Dans les affaires en BTP, notamment dans la menuiserie, ce professionnel est celui qui apporte des clients à l’entreprise. Ainsi, il permet de développer le chiffre d’affaires et d’accroître les activités de la société.

Vis-à-vis de ses clients, l’apporteur d’affaires BTP, spécialisé dans la menuiserie, a l’obligation de :

  • Trouver des chantiers de construction ou de rénovation de menuiserie pour l’entreprise ;
  • Détailler le projet auprès de l’entreprise (l’attente du client, etc.) ;
  • Iinformer le client sur les compétences de l’entreprise (expérience, formation, label, etc.).

L’apporteur d’affaires menuiserie est la source d’un nouveau contrat pour l’entreprise de menuiserie. Cette dernière lui offre une rémunération pour ses services.

B) Comment devenir un apporteur d’affaires menuiserie ?

Il est important d’avoir toutes les compétences techniques nécessaires pour exercer dans le domaine de l’apport d’affaires. En effet, l’apporteur d’affaires menuiserie doit connaître toutes les techniques de construction et de rénovation de menuiserie. Ainsi, il pourra bien soutenir les artisans ou les entreprises du BTP dans son carnet d’adresses.

D’un autre côté, l’apporteur d’affaires menuiserie doit avoir un riche savoir-faire dans le domaine du commerce et de l’entrepreneuriat. Ainsi, il sera plus facile d’établir des relations avec plusieurs entreprises et clients. Savoir maintenir le réseau d’affaires est également important.

C) Quel est le statut juridique d’un apporteur d’affaires menuiserie ?

Toutes personnes qui souhaitent se lancer dans le métier d’apporteur d’affaires menuiserie, peuvent choisir entre 3 statuts juridiques.

En premier lieu, il y a le statut d’agent commercial, VRP ou courtier. D’un autre côté, ceux qui souhaitent créer leur propre entreprise peuvent choisir le statut d’autoentrepreneur. Enfin, il est également possible d’exercer en tant qu’entreprise individuelle classique ou société commerciale.

II/ Que contient le contrat d’apporteur d’affaires en menuiserie ?

Le contrat d’apporteur d’affaires menuiserie se fait entre l’apporteur d’affaires et l’entreprise à la recherche de chantiers. Il encadre les missions de l’apporteur d’affaires, étant donné que sa profession n’est pas réglementée par la loi.

Dans le contrat d’apport, il devra faire mention de :

  • L’identité et l’adresse des deux contractants ;
  • La zone géographique où la mission se déroule ;
  • Les genres de travaux pouvant être réalisés par l’entreprise de menuiserie ;
  • Les types de chantiers souhaités par l’entreprise ;
  • La mission détaillée de l’apporteur d’affaires ;
  • Les types de clients (particulier ou professionnel) avec lesquels les entreprises souhaitent contracter ;
  • La durée du contrat (déterminée ou indéterminée) ;
  • Le montant et la modalité de la rémunération ;
  • La clause d’exclusivité si besoin.

III/ La commission de l’apporteur d’affaires en menuiserie

La commission d’un apporteur d’affaires BTP ou d’un apporteur d’affaires menuiserie se calcule sur la base des chantiers signés. D’un côté, si l’apporteur d’affaires ne reçoit le paiement qu’une fois le contrat signé, alors sa commission est un peu élevée. Le pourcentage de commission va de 5 à 30 % du coût du chantier. Celui-ci dépend de la nature des travaux, du coût total du chantier, ainsi que du type de contrat entre les 2 parties.

D’un autre côté, la rémunération de l’apporteur d’affaires peut se calculer sur la base d’un forfait. Celle-ci s’applique selon le nombre de mises en relation ou mensuellement. Le forfait est moins cher que la commission appliquée sur la base de chantiers signés. Cependant, l’apporteur d’affaires ne garantit pas que le client signera le contrat.

IV/ Comment trouver un bon apporteur d’affaires en menuiserie ?

Trouver un apporteur d’affaires menuiserie n’est pas simple. En effet, vu le nombre de prestataires, le choix est assez difficile. Ainsi, pour sélectionner le bon, il est nécessaire de vérifier quelques critères. Ainsi, doivent être pris en considération

  • La connaissance du domaine des affaires, du bâtiment et de la menuiserie,
  • La connaissance du marché de menuiserie actuel,
  • L’écoute et les conseils.
  • La disponibilité et la souplesse

Les réseaux spécialisés, les sites internet des professionnels, les plateformes professionnelles et les réseaux sociaux sont les moyens de recherches les plus efficaces.

Dans tous les cas, l’important est de ne pas oublier de bien encadrer la mission de l’apporteur d’affaires par un contrat détaillé et précis. Ainsi, il pourra bien réaliser son travail et éviter tout éventuel litige.

 

Créez votre société maintenant !

2