Apporteur d’affaire btp

devenir diagnostiqueur immobilier

Qu’est ce qu’un apporteur d’affaires btp ? Tout d’abord un apporteur d’affaire se définit comme un intermédiaire qui, en exécution d’une entente avec un commerçant, un industriel ou un groupe, fait de la prospection sur un marché pour amener une nouvelle clientèle ou de nouveaux fournisseurs.

Ainsi l’apporteur d’affaires btp reçoit une commission. Par conséquent l’apporteur d’affaire btp agit en tant que spécialiste, pour mettre en relation les futurs chantiers en BTP avec les entreprises ou artisans du BTP. C’est-à-dire qu’il œuvre sur tout le marché du btp, ce qui peut paraître colossale étant donné qu’on recense 628 000 entreprises du BTP implantées partout en France. Dont 93% sont dans le secteur du Bâtiment, et 7% dans le secteur des Travaux Publics.

Dans cet article, LegalVision met à votre service son expertise juridique pour en apprendre plus sur le métier d’apporteur d’affaires photovoltaïque. Vous trouverez ci-dessous un résumé des points essentiels à retenir:

I/Les missions d’un apporteur d’affaire btp
II/Un métier d’avenir

I/Les missions d’un apporteur d’affaire btp

On peut résumer les missions d’un apporteur d’affaires btp en trois grandes catégories. Premièrement il doit trouver des chantiers, c’est à dire qu’il doit faire un travail de prospection afin de cibler les chantiers en préparation et ceux qui ont déjà commence. Ensuite il doit informer les professionnels des détails du projet de chantier. Il doit donc posséder un esprit de synthèse et une aptitude relationnelle. Enfin il doit informer les clients des travaux du professionnel, et donc faire le lien entre client et constructeur.

Toujours dans cette optique de, mettre en relation les différents acteurs du secteur, il faut identifier et prendre contact avec les propriétaires fonciers. Une certaine qualité relationnelle est donc encore nécessaire. Une maîtrise de l’anglais est également essentielle car l’activité peut se situer en France et à l’internationale. De même certaines entreprises du bâtiment peuvent être étrangères ou faire appels à des experts étrangers.

II/ Un métier d’avenir

A) La commission de l’apporteur d’affaire btp

En règle générale, un apporteur d’affaire classique dans le BTP vous demandera une commission sur chantier signé. La commission dépendra de la qualité de votre apporteur d’affaires et de la taille du projet. Mais la facture peut très vite s’élever puisque le pourcentage d’indication d’affaires peut aller de 2 à 30%.

B) Le contrat apporteur d’affaires btp

Le contrat d’apporteur d’affaires BTP est signé par l’apporteur d’affaires et par l’entreprise recherchant des futurs chantiers. C’est ce contrat qui servira de base à la relation entre l’apporteur d’affaire btp et les différentes parties en présence, en effet le contrat vaut loi pour les parties signataires. Ce contrat permet d’organiser la mission de l’apporteur d’affaires, ainsi que la rémunération de ce dernier.

Les mentions obligatoires pour un bon contrat sont :

  • L’identité et adresse des deux parties
  • Le secteur dans lequel la mission se déroule
  • Les types de travaux pouvant être entrepris par l’entreprise
  • Le type de chantiers souhaités par l’entreprise
  • Les types de clients avec lesquels l’entreprise souhaite contracter
  • La mission exacte de l’apporteur d’affaires
  • La durée du contrat ou de la mission
  • Le montant et le mode de rémunération
  • Une clause d’exclusivité (si une des parties l’exige)

C) Les formalités pour devenir apporteur d’affaire btp

En ce qui concerne le juridique et la législation plusieurs options s’offrent à vous. En effet l’activité d’apporteur d’affaire btp peut s’exercer sous différents statuts commerciaux et juridiques. De ce fait vous pouvez optez pour une personne physique (auto-entreprise, micro-entreprise) ou une personne morale (société). Le régime d’imposition sera impacté. Le salarié peut également devenir apporteur d’affaires et toucher des commissions.

Pour déclarer ses revenus l’apporteur d’affaires doit :

  • Soit s’inscrire comme agent commercial (registre spécial des agents commerciaux), courtier ou VPR
  • Vous pouvez également créer une micro entreprise, l’enregistrement peut s’effectuer directement sur le site vous dépendrez alors des caisses URSSAF et CIPAV,
  • Enfin vous pouvez créer une entreprise individuelle classique ou une société commerciale.

 

William Leroy

William Leroy

William est juriste chez Legalvision, bénéficiant de la formation d'un double diplôme en droit des affaires et en école de commerce, il a un fort attrait pour le droit des sociétés.

Articles recommandés

1 Comment

  1. […] de ses clients, l’apporteur d’affaires BTP, spécialisé dans la menuiserie, a l’obligation […]

Comments are closed.