Créer une entreprise de décoration intérieure, les étapes

créer une entreprise de décoration intérieure

Une entreprise de décoration intérieure doit être capable de créer un espace beau et fonctionnel pour ses clients.  Ce secteur est en pleine croissance actuellement et la concurrence se fait de plus en plus rude. Mais les passionnés ont toujours leurs places, quel que soit le domaine. Comment créer une entreprise de décoration intérieure ?

LegalVision met à votre service son expertise juridique pour tout savoir sur la création d’une entreprise de décoration intérieure. Vous trouverez ci-dessous un résumé des points essentiels à retenir :

I/ Les points de départ d’une entreprise de décoration intérieure
II/ Les facteurs de réussite de son entreprise de décoration d’intérieur
III/ Les questions juridiques et administratives liées à la création d’une entreprise de décoration intérieure

I/ Les points de départ d’une entreprise de décoration intérieure

Avant de voir en détail les étapes de création d’entreprise de décoration d’intérieur, il importe de savoir, c’est quoi exactement ?

A) Les domaines d’intervention

L’entreprise de décoration d’intérieur n’intervient pas sur la structure du bâtiment comme les cloisons ou la configuration des pièces. Son rôle se concentre  dans l’aménagement des espaces intérieur aussi appelé home stager. Il intervient ainsi sur l’ergonomie et l’embellissement  du bâtiment en général.

Pour répondre aux besoins des clients, l’architecte d intérieur va proposer des solutions techniques en respectant la réglementation en vigueur sur l’espace intérieur tout en restant créative.

Á noter que son activité, dont le but est de conseiller les clients, entre dans les professions libérales non réglementées. Contrairement à cela, l’exécution des travaux par l’entreprise entre dans le statut d’artisan.

B) Les compétences requises pour créer une entreprise de décoration d’intérieur

Créer une entreprise de décoration intérieure n’exige pas un diplôme ou des hautes études. Cependant, il est nécessaire de maîtriser certains outils techniques pour présenter projets aux clients de façon claire. Tle est le cas de l’utilisation des plans de home staging.

Dans certains cas, suivre une formation va rassurer les clients. C’est aussi un moyen d’avoir des bases solides sur la réalisation des dessins techniques et connaître les normes commerciales en vigueur dans ce secteur. En plus, un bon home-stager doit avoir le sens de l’écoute, un bon sens artistique et la gérer un budget.

II/ Les facteurs de réussite de son entreprise de décoration d’intérieur

Le succès d’une entreprise de décoration intérieure repose en premier sur la capacité à démarcher  des clients.

A) Étude de marcher sur la décoration d’intérieur

L’étude de marché est indispensable  pour se faire une idée de  l’état de l’activité ou du secteur en question.

L’étude porte sur la recherche d’informations globales à partir d’échantillon à base d’entretiens ou de questionnaires. Ainsi, l’étude du marché doit répondre à des questions comme : quel est le public visé ? les besoins et leurs moyens financiers ? et quel est l’état de la concurrence ? …

B) Élaboration d’un business plan

Après l’étude du marché, il faut établir un dossier de business plan. Dans ce document vous devez argumenter sur la rentabilité de votre entreprise de décoration intérieure avec des estimations financières sérieuses et réalistes. Le business plan est un moyen de convaincre des partenaires financiers éventuels.

Pour le business plan, des éléments comptables doivent être pris en compte comme les investissements, les salaires, le prix des matières premières…

C) Des conseils pour développer la clientèle de l’entreprise de décoration intérieure

Pour exercer ce métier d’auto entrepreneur, sachez que les clients potentiellement importants  se composent d’agences immobilières.

Mais pour développer votre clientèle, il sera intéressant d’avoir un réseau de prescripteurs pour rediriger les clients vers votre entreprise. Ces prescripteurs sont les magasins de décoration, les architectes.

Vous pouvez proposer des services de formation ou de coaching, à la mode actuellement.

Il conviendra de créer une brochure ou book de références, électronique ou papier, qui va présenter les prestations et les tarifs. La rentabilité va être garantie par tarif égal à un pourcentage du budget fixé par le client.

III/ Les questions juridiques et administratives liées à la création d’une entreprise de décoration intérieure

Le choix d’une forme juridique est important pour commencer son activité.

A) Les aides de l’administration pour créer une entreprise de décoration d’intérieur

L’État propose  des aides pour le lancement des entreprises, par exemple des aides sociales, fiscales et même financières. Ainsi, les demandeurs d’emploi peuvent avoir les aides de l’ ACCRE ou de pôle emploi pour ouvrir une entreprise. Les aides tournent autour de la location d’un local ou même l’achat.

Au niveau fiscal, des crédits d’impôt ou des aménagements sont accordés pour assurer un bon début d’activité.

B) Créer une entreprise de décoration intérieure : l’importance du choix du statut juridique

Avant d’ouvrir son entreprise, il est important de choisir un statut juridique. Pour plus de faciliter, vous devez prendre en considération de nombreux facteurs comme le nombre d’associés, les apports en matière financière et le type de régime fiscal. En règle générale, vous aurez le choix entre : la microentreprise et la forme de société.

La microentreprise est facile à créer avec des obligations comptables et une immatriculation rapide auprès de la chambre des métiers et de l’artisanat comme artisan. Le principal avantage est de ne pas être soumis à la TVA. Cependant, le patrimoine personnel n’est pas protégé si un seuil de chiffre d’affaires est dépassé.

Quant à la forme de société, c’est un bon moyen de protéger son patrimoine selon la forme choisie.

C) Les formes de société pour créer une entreprise de décoration intérieure

En premier, il a l’entreprise individuelle qui permet de payer des cotisations sociales calculées sur les bénéfices. Ce dernier varie selon la situation du marché de la décoration.

Pour l’entreprise individuelle à responsabilité limiter permet de mieux protéger le patrimoine du chef d’entreprise.

Quant à l’EURL, il offre un statut plus adapté à l’activité, mais plus coûteux. Contrairement au SASU  qui permet d’éviter la sécurité sociale pour les artisans indépendants.

Enfin, un statut alternatif, celui d’entrepreneur-salarié en coopérative est l’idéal pour avoir les avantages liés à celui de salarié.

Avec l’évolution des moyens de communication, il est possible de créer rapidement son entreprise de  décoration intérieure en quelques clics sur internet, ou le cas échéant faire appel à un spécialiste dans la création de sociétés.

Vous souhaitez créer une entreprise de décoration intérieure ? N’attendez plus !

 

Louise Paquet

Titulaire d'un Master I, louise est passionnée par la sociologie juridique. Elle s’intéresse particulièrement à l'évolution du legaltech. Atia rédige sous la direction de Loïc Le Goas, Avocat et Président de Legalvision.

Articles recommandés