Devenir DJ : les secrets pour devenir un professionnel

Devenir DJ ou disc jockey est l’un de vos rêves, et vous vouliez connaître la gloire comme les DJ professionnels, à l’instar de DJ Snake et David Guetta. Avant de vous lancer, sachez que ce métier nécessite des compétences techniques tout en alliant une passion pour la musique.

Dans cet article, LegalVision met à votre service son expertise juridique pour tout savoir sur la création d’une entreprise d’achat vente voiture. Vous trouverez ci-dessous un résumé des points essentiels à retenir :

I/ Le choix du matériel
II/ La fiche du métier de DJ

I/ Le choix du matériel

Pour avoir une chance de devenir un DJ pro, le choix d’un bon matériel est vital.

A) Les équipements de base

Pour devenir DJ, il faut avoir les matériels de base comme des platines, des lecteurs CD et surtout la table de mixage équipé d’un casque audio. Il faut procéder à une comparaison des prix avant de choisir son matériel en raison de l’existence d’un très grand écart des prix d’une marque à une autre.

Pour commencer votre activité de DJ professionnel, vous aurez aussi besoin d’un logiciel MAO c’est-à-dire musique assistée par ordinateur.

Au début, il n’est pas nécessaire de se ruiner, il est  préférable de rester modeste. L’achat petit à petit est possible lorsque les contrats commenceront.  Le cas échéant, acheter du matériel d’occasion est plus économique.

B) Numérique ou analogique

Pour être un DJ pro, l’option numérique est pratique et surtout  polyvalente. Si vous optez pour l’utilisation d’un équipement analogique, vous allez faire  des scratchs traditionnels et vous endommagerez vos disques assez souvent. Vous devrez transporter une grande quantité de vinyles à chaque prestation dans ce cas.

Un équipement numérique est plus facile à transporter et plus simple à mixer. L’utilisation des nouvelles technologies surtout pour contrôler les BPM est rapide avec de la musique assistée par ordinateur.

L’utilisation du numérique a également l’avantage de proposer des logiciels MAO connus comme Virtual DJ  permettent de travailler avec différents types de fichiers audio pour aider au mixage. D’autres logiciels gèrent  des vidéos et des karaokés lors de soirée par exemple.

C) L’importance du home studio

Le home studio est utilisé pour mixer et enregistrer des démos et de la musique pour essayer de faire connaître ses créations. En plus, le home studio est important si vous pensez faire de la production de musique.

Un studio à la maison permet à un DJ d’avoir une grande quantité de sons à mixer, par exemple. Avec le home studio, il est plus facile de mixer les musiques en vogue comme la trance, la house, le techno ou le hip hop.

II/ La fiche du métier de DJ

La gestion de carrière est importante pour pouvoir vivre du métier de DJ.

A) Formations pour devenir DJ

La professionnalisation du métier a permis la création de  nombreuses écoles privées. Le statut de DJ producteur musiques actuelles est reconnu par l’État.

Des écoles proposent des formations techniques pour le mixage, l’utilisation des  logiciels de musique MAO. Pour choisir une école de DJ, il faut se baser sur sa notoriété. Il convient également d’étudier les portes qu’il peut vous ouvrir à la fin de votre formation.

Cependant, ce type de formations est souvent coûteux. Des formations gratuites sont disponibles à l’école de DJ de l’UCPA. Un niveau CAP et avoir 18 ans est suffisant pour entrer dans cette école. Mais pour se faire un nom, l’expérience du terrain constitue le meilleur des CV.

B) Devenir DJ : les qualités requises

Pour être un bon DJ, il ne suffit pas d’apprendre à mixer, des qualités sont requises surtout au niveau artistique. Afin d’y parvenir, il faut aiguiser sa curiosité et ne pas hésiter à diversifier sa culture musicale. Pour enchaîner une programmation de manière fluide, une conception des morceaux originale est indispensable. En effet, le  DJ doit sentir l’humeur de son public pour le satisfaire dans une boîte de nuit ou une soirée.

La technique occupant une place prépondérante. La maîtrise de la table de mixage, mais également des différents outils informatiques est vitale. La polyvalence du DJ est aussi importante. Il doit  s’adapter à tous les supports musicaux sur vinyles, CD et fichiers numériques.

De plus, en raison des horaires de travail et des fréquents déplacements, le DJ doit avoir une bonne endurance physique et une hygiène de vie saine. Enfin, avoir un sens du relationnel aiguisé est un avantage pour percer dans le métier de DJ.

C) Devenir DJ : l’évolution du métier

Avant de devenir un DJ pro, l’activité débute en amateur dont le but est de faire des expériences dans l’animation des fêtes locales, en famille comme les anniversaires par exemple. Ceux qui parviennent à se produire dans le long terme peuvent vivre de ce métier.

À partir d’un certain âge, le DJ peut se reconvertir aux métiers de  technicien du son, mixeur, chargé de production au sein d’une maison de disques. Le cas échéant, ils peuvent ouvrir leur propre maison de disques. Certains deviennent des patrons de boîte de nuit et de bar très tendance  ou organisent des festivals musicaux.

D) Devenir DJ : le choix du statut juridique

Le choix d’un statut juridique à un autre est un moyen d’avoir une franchise de TVA en remplissant des obligations comptables légales.

Le DJ peut avoir le statut de salarié s’il travaille à plein temps ou à mi-temps dans une boîte de nuit par exemple.

Certains font cette activité à titre de freelance c’est-à-dire payer à chaque prestation.

Il est possible de créer une entreprise pour professionnaliser son activité et faciliter la recherche de clients. Vous pouvez opter pour une société à responsabilité limitée comme l’EURL. Cette forme juridique a l’avantage de limiter la responsabilité du DJ à ses apports en nature ou pécuniaire.

Quant à l’entreprise individuelle, même s’il va unir les biens professionnels et  personnels du DJ, il est plus adapté à l’activité. De plus, la création du statut d’ autoentrepreneur est rapide. L’inscription au Centre de Formalités des Entreprises est suffisante.

En somme, le métier de DJ s’apprend sur le tas bien que des formations sur l’informatique musicale ou les différentes techniques de sonorisation et de mixage ou des écoles de DJ existent.

 

Créez votre société maintenant !

5