Devenir consultant : tous les conseils des experts LegalVision

De plus en plus d’entreprises ont aujourd’hui recours au consultant. En effet, elles préfèrent se concentrer sur leur cœur de métier et avoir recours à un consultant, expert dans un domaine particulier. Vous vous demandez comment devenir consultant ?

Mais qui est-t-il ? Le consultant est celui qui a la mission de s’occuper du fonctionnement technique et de l’organisation des entreprises. Il intervient dans des domaines divers et variés. Il a donc une mission de conseil et fait une « offre de conseil ».
Concrètement, si vous êtes experts dans un domaine particulier, que vous avez envie de transmettre vos connaissances, et savez vous adapter, vous êtes en bonne voie pour devenir consultant. Enrichissant et valorisant, ce métier prend de plus en plus d’ampleur aujourd’hui.

Mais alors, comment devenir consultant ?

Dans cet article, LegalVision met à votre service son expertise juridique pour savoir comment devenir consultant. Vous trouverez ci-dessous un résumé des points essentiels à retenir :

I/ Les missions du consultant

Le consultant doit trouver des solutions pour l’entreprise. En fait, c’est après une analyse de la situation de l’entreprise qu’il prescrira des stratégies de progrès à mettre en place au sein de celle-ci.
Cette analyse se fait au terme d’une étude des besoins de l’entreprise. Ensuite, ce dernier fera une proposition commerciale, au terme d’un pré-diagnostic de la faisabilité du projet. Il définit également les moyens financiers et humains indispensables pour ce faire.
Concrètement voici quelques-unes de ses missions : suggérer des solutions technologiques nouvelles, bâtir des programmes de formation adaptés… Le consultant peut ensuite avoir pour mission de superviser la réalisation des solutions apportées. Ainsi, pour devenir consultant il faut donc être multitâche.
En définitive le consultant est celui qui en plus d’accompagner les entreprises et d’évaluer leurs besoins, est capable de gérer tant au niveau du marketing, des ressources humaines, des finances, mais encore de l’informatique et du recrutement.
 Notons que le consultant peut aussi bien être généraliste que spécialisé dans un domaine. Toutefois, il est préférable de se spécialiser dans un domaine particulier.

I/ Les qualités requises

En premier lieu un bon consultant est réactif, mais aussi et surtout persuasif et bon communiquant pour ses idées. Il a de la rigueur, et est un bon observateur. Devenir consultant nécessite de comprendre rapidement les problèmes que rencontre l’entreprise afin de proposer les solutions les plus adéquates à celle-ci.

Devenir consultant nécessite aussi d’être diplomate, pédagogie et curieux. Un esprit de synthèse est fondamental pour comprendre d’emblée les besoins et attentes du client.

Il convient d’être spécialisé dans son domaine pour proposer des solutions axées et ciblées. Il est possible de devenir consultant dans des domaines divers et variés (dont consultant en management par exemple ou en ingénierie).

Enfin et surtout devenir consultant exige d’être flexible et de pouvoir savoir s’adapter aisément. Car en effet, le consultant modifie très régulièrement son cadre de travail. Il sera très souvent amené à changer d’entreprise selon les tâches requises.

III/Le diplôme

Concernant la formation consultant, il est préférable d’être titulaire d’un bac+5 pour devenir consultant.

Être titulaire de master en école de commerce (par exemple spécialisé en management stratégique) est très apprécié par les recruteurs. Ou encore un master en école d’ingénieurs (par exemple spécialisé en système d’information). Les recruteurs favorisent également les diplômés d’instituts d’études politiques ou des universitaires. Des masters Pro Gestion et droit sont également possible. De même pour des masters spécialisés en stratégie management ou en conseil en organisation.

Notons que l’anglais est essentiel pour devenir consultant surtout pour appréhender les marchés internationaux.

IV/ Comment exercer ?

L’activité de consultant peut être exercé sous plusieurs formes. Le consultant choisit librement son statut. En effet la profession n’est pas réglementée, il est ainsi possible de devenir consultant et de s’installer librement. Notons que le consultant peut créer une société pour exercer, créer une entreprise individuelle ou encore exercer par le biais du portage salarial.

La création d’une société ou d’une entreprise individuelle

Le consultant indépendant a pour principal atout qu’il exerce à son propre compte.

Il est possible d’exercer en tant que SARL, en SAS, en SASU, en EURL (si vous préférer travailleur seul). Cela permet une protection du patrimoine personnel, ce qui est un avantage indéniable. La SASU attire beaucoup pour sa souplesse dans l’écriture des statuts.

De même le consultant peut exercer son activité en tant qu’auto-entreteneur. Cela lui permet de bénéficier de formalités administratives largement allégées. De même l’auto-entrepreneur bénéficie d’une comptabilité légère ainsi que d’un régime fiscal allégé. Toutefois notons qu’un tel régime ne permet pas une protection du patrimoine personnel de l’entrepreneur en cas de difficultés financières rencontrées.

Le portage salarial

Le portage salarial est souvent utilisé par les professionnels du métier de conseil. Concrètement, il permet à des consultants d’intervenir dans des entreprises avec un statut de salarié. Le consultant intervient en tant que consultant extérieur à qui est confié une mission. Ici, le consultant est dans une situation plus rassurante. En effet, il bénéficiera d’un contrat de travail et aura un statut de salarié. Le porté peut ainsi également se constituer et développer une clientèle.

 

Créez votre société maintenant !

5

Notice: Undefined offset: 0 in /servers/blogfr/blogfr/wp-content/themes/mts_myblog/single.php on line 158

Notice: Trying to get property of non-object in /servers/blogfr/blogfr/wp-content/themes/mts_myblog/single.php on line 158