Comment créer une société de location de voiture?

Créer une société de location de voiture peut s’avérer être un projet attrayant. En effet, de nos jours, le phénomène de location s’accentue pour de nombreux types de biens.

Pour débuter en tout sérénité votre projet de création de société de location de voiture, vous devez vous poser les mêmes questions que tout entrepreneur.

Autrement dit, l’entrepreneur doit se demander quel est mon projet? Comment vais-je le financer? Sous quelle forme sociale vais-je exercer mon activité?

Cependant, créer une société de location de voiture présente également des spécificités qu’il convient de connaître avant de se lancer.

Dans cet article, LegalVision vous aide à vous poser les bonnes questions et à avancer pas à pas dans cette nouvelle aventure tout en ne brûlant aucune étape!

Sommaire

I/ Qu’est-ce qu’une société de location de voiture ? 
II/ Les étapes préalables pour créer une société de location de voiture 
III/ Démarches et formalités nécessaires à la création 

I/ Qu’est-ce qu’une société de location de voiture?

Créer une société de location de voiture c’est prévoir une activité de location de véhicules pour une durée (in)déterminée, à un prix déterminé à destination de particuliers et/ou d’entreprises.
Autrement dit, la mission principale de ce type de société est évidemment de mettre à disposition des véhicules à louer.
Mais ce n’est pas tout!
  • Premièrement, il est bien évidemment possible de prévoir des prestations complémentaires (mise en place d’accessoires tels que des sièges enfants, des chaînes à neige, un GPS, une carte carburant, etc.).
  • Ensuite, il est aussi envisageable dès le commencement de l’activité mais aussi plus tard, de prévoir des activités annexes. Ces activités annexes peuvent entre autres englober des activités de réparation de véhicules ou encore de vente de voitures.

En outre, il convient de se concentrer sur le concept de la société de location de voiture. En effet, le marché de la location de voiture est un marché très concurrentiel.

Il est donc important de réfléchir à un concept. Souhaitez-vous louer des SUV à destination des particuliers? Et quel type de véhicules ? Souhaitez-vous créer une entreprise de location de voiture de luxe ? De véhicules de collection? Utilitaires ? Véhicules sans permis ? Pour le quotidien ou des événements spécifiques, etc. ?

II/ Les étapes préalables pour créer une société de location de voiture

A) L’absence de formation obligatoire

Aujourd’hui, il n’existe pas de formation obligatoire à suivre dans le but de créer une société de location de voiture.

Toutefois, et notamment dans le cas d’une ouverture sous franchise, il peut être demandé une expérience dans le domaine. Il peut ainsi s’agir d’un bac+2  en gestion de clientèle, d’un BTS Tourisme, d’une formation en conseiller de voyage, etc.

De plus, en tant que loueur de voiture, il est préférable que l’entrepreneur apprécie le contact clientèle. En effet, ce métier présente un fort pan commercial.

Par ailleurs, l’entrepreneur doit bien souvent se rendre disponible afin de louer et de livrer le véhicule en temps et en heure.

B) La rédaction d’un business plan

Quel est le projet? Quels types de véhicules  louer? Comment financer l’ouverture de cette société et l’achat desdits véhicules? A quel endroit ouvrir cette société ? (le local devant être suffisamment important pour contenir votre flotte) Quelle est la concurrence? L’entrepreneur dispose t-il d’un local? Quelle dénomination sociale pour l’entreprise ?

Voici autant de questions et plus encore que l’entrepreneur doit se poser avant même de penser à rédiger un business plan.

Le business plan correspond au fondement du projet du chef d’entreprise  et doit être rédigé avec minutie. Pour cela, certains éléments devront nécessairement y figurer tels que :

  • un budget prévisionnel ;
  • un compte de résultat prévisionnel ;
  • et un bilan prévisionnel.

En outre, en amont de sa rédaction, il est nécessaire de réaliser une étude du marché .

Cette étude de marché a pour objectif de déterminer en particulier la concurrence et la clientèle afin que l’entrepreneur puisse définir ses conditions tarifaires, son emplacement mais également valider définitivement ou modifier son concept en conséquence.

C) L’achat d’une flotte de voitures

Préalablement au lancement de son activité, il est vivement recommandé de réaliser une étude des capacités de financement (apports, emprunt, etc.) possibles pour l’entrepreneur. Cette étude va principalement aider à déterminer :
  • le type de véhicule qu’il peut acquérir (SUV, utilitaires ou voiture de luxe) ;
  • ensuite, le nombre de véhicules ;
  • et enfin, le mode d’acquisition de ces véhicules.

En effet, concernant le mode d’acquisition des véhicules, deux solutions sont envisageables :

  • l’achat ;
  • ou encore la location longue durée, s’étalant de 12 à 60 mois.

1. Avantages et inconvénients de l’achat

Les avantages en cas d’achat de véhicule sont multiples. L’achat procure par exemple une liberté de choix de marque et de modèle mais permet aussi des économies sur les coûts supplémentaires en cas de location.
Toutefois, pour réaliser un achat il est nécessaire d’avoir au préalable une forte capacité d’emprunt, ce qui peut être
difficile en début d’activité. S’ajoutent aussi l’obligation de réaliser des formalités administratives importantes.

2. Avantages et inconvénients de la location

La location procure quant à elle de nombreux avantages. Ainsi, il n’y a que très peu de démarches administratives à effectuer. Par ailleurs, la capacité de financement nécessaire est moindre.

Cependant, cette option présente tout de même certains inconvénients. En effet, l’entrepreneur n’est pas propriétaire des véhicules. De plus, il sera généralement tributaire des concessionnaires.

D) Indépendant ou franchisé?

Pour créer une société de location de véhicules, le chef d’entreprise a le choix entre 2 options :
  • l’exercice individuel ;
  • ou l’exercice sous forme de franchise.

Bon à savoir :

Pour exercer sous forme de franchise, pensez à regarder les réseaux de franchises tel qu’ADA ou consultez directement les sites des franchiseurs comme Hertz puis, comparez leurs offres.

1. Avantages de la franchise

Premièrement, la franchise présente des avantages que n’a pas l’exercice individuel :

  • forte notoriété ;
  • force d’achat auprès des fournisseurs grâce à la forte notoriété de l’enseigne et à la multiplicité des franchisés ;
  • force publicitaire grâce au réseau de communication ;
  • début d’activité facilité et encadré ;
  • savoir-faire qui a fait ses preuves ;
  • facilités de financement et un partage des investissements ;
  • et accompagnement.

2. Inconvénients de la franchise

Toutefois, la franchise présente également des inconvénients que n’a pas l’exercice à titre indépendant :

  • le franchisé ne possède pas une liberté totale, c’est à dire qu’il est contraint de respecter le contrat de franchise qui comprend un certain nombre d’obligations . Ensuite, il doit respecter les normes imposées par le franchiseur à savoir par exemple : les types de produits vendus, leur conditionnement, les méthodes de commercialisation, etc ;
  • le franchisé devra réaliser un investissement plus important au commencement notamment du fait de meilleurs emplacements et/ou de normes imposées, d’un droit d’entrée, de redevances, de la TVA, etc. Le montant de cet investissement va également dépendre de la renommée du franchiseur.

Autrement dit, si la principale motivation dans l’aventure de l’entrepreneuriat est l’indépendance dans la prise de décision et la gestion du commerce, la franchise n’est peut être pas la meilleure solution. Toutefois, il convient de garder à l’esprit que ses avantages ne sont pas négligeables.

Dès lors, dans le cas où vous décidez de vous lancer dans la franchise, il est nécessaire de se demander : comment choisir sa franchise?

E) Avantages et inconvénients

Louer une voiture présente de nombreux avantages pour les clients. Dès lors, il est impératif de travailler sur ces avantages et de les mettre en avant:

  • économie d’achat du véhicule ;
  • souplesse dans le début et la fin de la location ;
  • une gamme de véhicules récents ;
  • des véhicules entretenus.

Cette liste n’est pas exhaustive.

Toutefois, créer une société de location de voiture présente un certain nombre d’inconvénients. Ceux-ci peuvent se diviser en deux parties : les difficultés liées au coût ainsi que les formalités administratives à réaliser.

Les principaux inconvénients liés au coût sont :

  • les frais pour la constitution de votre société ;
  • le coût des demandes d’autorisation et de déclarations préalable ;
  • l’achat de la flotte de véhicules ;
  • l’assurance tout risque ;
  • les loyers ou remboursement de l’emprunt pour achat du local ;
  • les travaux éventuels ;
  • le matériel, mobilier, ainsi que les équipements autre que la flotte de véhicules ;
  • les employés ;
  • le fonds de roulement pour les premiers mois.

III/ Démarches et formalités nécessaires à la création

En tant que loueur de voiture, vous devez être inscrit au Registre du Commerce et des Sociétés, ce qui implique de choisir une structure juridique encadrant votre activité.

A) Le choix de la structure juridique

Comme tout entrepreneur, et sauf à racheter une société déjà existante, il est important de bien structurer son activité et ainsi déterminer la forme juridique sous laquelle vous souhaitez l’exercer.

Ainsi, différentes formes sociales sont envisageables : il est ainsi possible d’exercer par le biais d’une entreprise individuelle (ce qui n’est pas recommandé car la responsabilité du chef d’entreprise est engagée de manière illimitée), d’une Société à Responsabilité Limitée ou SARL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée ou EURL s’il n’y a qu’un seul associé), Société par Actions Simplifiée ou SAS (Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle ou SASU s’il n’y a qu’un seul associé), etc.

LegalVision analyse pour vous les différentes formes juridiques ainsi que leur adéquation à votre activité : cliquez-ici pour en savoir plus !

Bon à savoir :

En principe, pour créer une société de location de voiture, il est généralement recommandé d’opter pour la SARL. En effet, cette forme de société permet un bon encadrement de l’activité tout en limitant la responsabilité de l’associé au montant de ses apports.

Toutefois et dans tous les cas, la forme juridique dépendra principalement du business plan. Il est donc préférable de se tourner vers un professionnel avant de réaliser toute autre démarche.

B) La réglementation

Créer une entreprise de location de voiture impose de respecter une réglementation particulière.

Il convient notamment de :

  • rédiger des conditions générales de location à transmettre aux clients et contenant notamment des informations sur le prix, l’assurance, les prestations, la responsabilité ;
  • prévoir des devis à remettre aux clients avant la signature de chaque contrat de location ;
  • faire attention à l’état de la voiture louée et rédigé une fiche d’état de celle-ci ;
  • obtenir le dépôt de garantie ;
  • souscrire aux assurances nécessaires.

Dès lors, il est possible de faire appel à un professionnel pour étudier de manière approfondie les conditions et la réglementation relative aux locataires.

C) Les démarches et formalités d’immatriculation

Une fois que le projet a été défini, il convient de vérifier quelles autorisations administratives il faut obtenir.

Il reste en effet encore une étape à réaliser : créer sa société. Bien que les formalités d’immatriculation dépendent de la forme sociale choisie, il existe des étapes communes:

  • rédigez les statuts de la société dans le cas où l’entrepreneur choisi une société ;
  • compléter le formulaire M0 pour une SARL et pour une SAS ou le formulaire P0 pour une entreprise individuelle;
  • déposer le dossier de création au Centre de Formalités des Entreprises.

En principe ce dossier contiendra :

  • le formulaire adéquat ;
  • 2 exemplaires de vos statuts ;
  • 1 copie de l’annonce légale ;
  • l’attestation sur l’honneur de non condamnation ;
  • 1 copie de la carte d’identité de l’entrepreneur ;
  • 1 certificat de domiciliation.

Attention ! Ces étapes peuvent changer en fonction de forme envisagée. Pensez-à contacter nos juristes pour vous aider dans vos démarches !

Contactez nos juristes !
4

2 Commentaires

  1. Avatar

    Alexandre Houmeau


    23/05/2020
    • Gianni De Georgi

      Gianni De Georgi


      25/05/2020

Ecrire un commentaire