Choisir sa franchise : tout savoir avec LegalVision

Choisir sa franchise : dans le monde de la création d’entreprise, la moitié des entrepreneurs choisit d’ouvrir un commerce. Cependant, il faut savoir que c’est une aventure difficile. En effet, près de 40% d’entre eux ne passent pas la 3ème année d’exercice. Comment faire pour augmenter vos chances de succès et avoir près de 90% de chance de réussir à passer le cap des 5 ans ? La franchise est peut être faite pour vous. En effet, certaines sociétés préfèrent développer leur réseau par le biais de la franchise, plutôt que de la succursale ou la filiale. Mais en tant que franchisé, comment bien choisir sa franchise ?

Dans cet article, LegalVision vous explique tout ce que vous devez savoir pour bien choisir une franchise.

Sommaire

I/ Qu’est-ce qu’une franchise ?

Avant de choisir sa franchise, il faut bien comprendre ce que ce terme signifie. En effet, la franchise peut être définie comme étant « un contrat par lequel un commerçant dit « le franchiseur », concède à un autre commerçant dit  » le franchisé », le droit d’utiliser tout ou partie des droits incorporels lui appartenant (nom commercial, marques, licences), généralement contre le versement d’un pourcentage sur son chiffre d’affaires ou d’un pourcentage calculé sur ses bénéfices ».
La franchise est un système de réseau. Autrement dit, le franchiseur détient une image et un savoir-faire qu’il va confier à des franchisés qui auront pour charge de vendre des produits en respectant le cahier des charges du franchiseur.
A titre d’exemple, on peut citer McDonald’s ou encore les stations-services Total. Concernant ces dernières, le franchisé d’une station-service Total doit entre autres, afficher l’enseigne sur ses bâtiments, ouvrir une supérette, se faire approvisionner par des fournisseurs déterminés par Total, etc.

II/ Les avantages et les inconvénients d’ouvrir un magasin franchisé

A) Les avantages d’ouvrir un magasin franchisé

En tant que franchisé, vous appartenez à un réseau. Autrement dit, vous n’êtes pas seul. Cela vous offre différents avantages que n’a pas le commerçant indépendant, c’est-à-dire celui qui ouvre son commerce sans franchise, comme :
  • une forte notoriété ;
  • une force d’achat auprès des fournisseurs grâce à la forte notoriété de l’enseigne et à la multiplicité des franchisés ;
  • une force publicitaire grâce au réseau de communication ;
  • un début d’activité facilité et encadré ;
  • un savoir-faire qui a fait ses preuves ;
  • des facilités de financement et un partage des investissements ;
  • et un accompagnement.

Ainsi, la franchise vous offre, contrairement au commerce individuel, un avantage concurrentiel indéniable.

B) Les inconvénients d’ouvrir un magasin franchisé

Cependant, agir dans le cadre d’un réseau, signifie également que vous n’êtes pas entièrement libre de vos mouvements. Cela peut présenter des inconvénients, tels que :
  • le respect d’un contrat de franchise comprenant certaines obligations ;
  • le respect de normes imposées par le franchiseur (types de produits vendus, conditionnement, méthodes de commercialisation, etc.) ;
  • et la réalisation d’un investissement plus important au début du fait de meilleurs emplacements et/ou de normes imposées, d’un droit d’entrée, de redevances, de la TVA, etc. Le montant de cet investissement va également dépendre de la renommée du franchiseur.

Autrement dit, si votre principale motivation dans l’aventure de l’entrepreneuriat est l’indépendance dans la prise de décision et la gestion de votre commerce, la franchise n’est peut être pas la meilleure solution. Toutefois, gardez à l’esprit que ses avantages ne sont pas négligeables. Dès lors, si vous décidez de vous lancer, vous devez vous demander : comment choisir sa franchise?

III/ Comment choisir sa franchise ?

Nous allons vous donner ici les 5 grands points clés pour bien choisir sa franchise.

A) 1er point clé : choisir un secteur et une franchise

Vous devez tout d’abord évidemment choisir le secteur qui vous convient le mieux (restauration, magasin bio, pâtisserie, mode, beauté, événementiellaverie, etc.). En fonction du secteur choisi il faut ensuite déterminer quelle franchise choisir.

B) 2ème point clé : préparer une étude de marché et candidater

Puis, vous devrez réaliser une étude de marché afin de définir vos concurrents dans le secteur géographique concerné et préparez dans le même temps votre candidature.

C) 3ème point clé : analyser le Document d’Information Précontractuel

Ensuite, prenez le temps d’analyser le Document d’Information Précontractuel (DIP) remis par le franchiseur. Ce DIP est obligatoire et doit clairement identifier l’identité du franchiseur, ses activités, ses dirigeants, une présentation du marché et les perspectives de développement, ainsi que la liste des franchisés. Dans tous les cas, une fois que vous avez reçu le DIP, la loi impose un délai de réflexion de 20 jours minimum avant de signer le contrat de franchise. Pour cette étape, et si plusieurs franchiseurs vous attirent, pensez à demander leur documentation directement en ligne.

D) 4ème point clé : réaliser un business plan 

L’étude du DIP vous permettra de réaliser un business plan et notamment de vérifier vos capacités de financement sur la base des charges afférentes à l’entrée dans le réseau précisées dans le DIP (droit d’entrée, redevance, etc.). Si les charges pour un tel réseau sont trop élevées, changez de franchiseur. Dans tous les cas, le coût d’une franchise dépend du réseau que vous choisissez. Ainsi, il est important de prospecter pour trouver le plus avantageux.

E) 5ème point clé : négocier et signer le contrat de franchise

Enfin, négociez et signez un contrat de franchise avec votre franchiseur. Ce contrat doit à tout le moins prévoir les modalités d’utilisation du nom commercial et de l’enseigne, l’approvisionnement, la transmission du savoir-faire et l’assistance commerciale apportée par le franchiseur.

IV/ Comment ouvrir un magasin franchisé ?

Pour terminer, ouvrir un magasin franchisé nécessite de réaliser des démarches quelques peu différentes de celles applicables à un entrepreneur classique. En effet, vous devrez :

  • choisir votre forme juridique et réaliser les démarches afférentes (rédaction des statuts, inscription au Registre du Commerce et des Sociétés, publication d’un avis dans le Journal d’Annonces Légales, etc.) ;
  • rechercher un emplacement, un local, souvent avec l’aide de votre franchiseur ;
  • mettre en place la stratégie commerciale imposée par le franchiseur ;
  • payer le franchiseur pour les avantages qu’il vous apporte. Existe-t-il un droit d’entrée dans la franchise ?
  • participer à des formations en amont, notamment au regard de la transmission du savoir-faire ;
  • recruter votre équipe ;
  • vous approvisionner auprès des fournisseurs agréés par le franchiseur ;
  • et surtout vendre !

Créez votre société en ligne avec LegalVision !

6

Ecrire un commentaire