Comment faire une étude de marché ?

Comment faire une étude de marché ? Quelle est son utilité ? Est-ce une nécessité lorsque l’on se lance dans la création d’entreprise ?

Tout entrepreneur doit étudier la question de la réalisation d’une étude de marché car lors du démarrage d’une nouvelle activité, plusieurs difficultés apparaissent immédiatement au nouvel entrepreneur.

Tout d’abord, il faut commencer par créer sa société ou, au moins, entamer une réflexion à ce sujet. Il existe plusieurs formes de sociétés. En fonction de la forme choisie, la responsabilité de l’entrepreneur sera plus ou moins limitée à ses apports. Il faudra donc sélectionner, avant même de commencer son activité, la forme qui paraît la plus adaptée à sa situation… Encore faut-il avoir une bonne idée de l’offre que l’on veut mettre en place. Faire une étude de marché permet de lever les zones d’ombre qui entourent le projet.

Ensuite, il faut savoir qu’entreprendre est toujours un pari : celui que son activité va prospérer. Il s’agit de prendre un risque, de parier sur le fait que le temps et les moyens investis dès à présent ne seront pas perdus. Il faut ajouter à cela une autre difficulté : convaincre les investisseurs de s’engager dans le projet que vous souhaitez mettre en œuvre en leur démontrant que l’activité proposée est rentable, pérenne et a des perspectives de développement… Faire une étude de marché permet à l’entrepreneur d’anticiper ces aspects. Grâce à cette étude, il va pouvoir avoir une idée plus précise du marché existant et de sa marge de manœuvre. Il peut donc préparer des arguments en conséquence et se présenter comme un porteur de projet crédible et fiable.

Dans cet article, LegalVision revient donc avec vous sur l’étude de marché pour vous aider à comprendre ce document si crucial et vous donner quelques conseils de méthodologie.

Sommaire

I/ Qu’est-ce qu’une étude de marché ?
II/ Faire une étude de marché : comment ?
III/ Faire une étude de marché : les pièges à éviter

I/ Qu’est-ce qu’une étude de marché ?

A) Etude de marché, définition

Etude de marché, définition : « Il s’agit d’une démarche systématique et scientifique de collecte, traitement et interprétation des informations, qui a pour objectif principal de réduire les incertitudes et de minimiser les risques liés au lancement d’une nouvelle activité. Elle permet de vérifier qu’il existe un marché et une demande potentielle. Elle contribue, de ce fait, à diminuer les risques de démarrage en apportant la preuve de la faisabilité du projet ».

A la lecture de cette définition, on comprend que la réalisation d’une étude de marché est une étape incontournable pour tous les porteurs de projet. Elle permet en effet de minimiser les risques. Suivant une logique d’anticipation, l’étude doit être faite avant même de commencer l’activité, au stade du projet de création. Faire une étude de marché permet ainsi d’acquérir un point de vue objectif sur sa situation et ses possibilités.

B) Les différents types d’études de marché

Faire une étude de marché. Oui mais laquelle ? En effet, il existe plusieurs types d’études de marché. Traditionnellement, on en distingue 2 qui renseignent sur l’acte d’achat :

  • l’étude qualitative,
  • l’étude quantitative.

Pour faire une étude de marché optimale, il est recommandé d’employer les 2 méthodes.

L’étude qualitative : l’étude de marché qualitative s’attache à recueillir les avis des consommateurs cibles sur un produit ou un service. Elle permet à l’entrepreneur de se faire une idée sur les habitudes de consommation et les besoins des consommateurs. En d’autres termes, elle permet de mieux définir le public cible et la façon de vendre.

L’étude quantitative : réaliser une étude de marché quantitative implique, comme son nom l’indique, de réaliser une étude à partir d’une grande quantité de données. L’objectif est ici de recueillir le plus d’informations possibles sur les clients potentiels, leur pouvoir d’achat, les chiffres de vente des entreprises du même secteur, etc. Grâce à cette étude de marché, le futur entrepreneur pourra quantifier les résultats obtenus et aura ainsi une idée assez fidèle de la quantité de produits ou de services qu’il peut s’attendre à vendre.

C) Objectifs

L’étude de marché a 2 objectifs principaux :

  • accompagner le démarrage de votre entreprise (pilotage) ;
  • appuyer votre communication (développement des arguments en votre faveur).

Réaliser votre étude de marché va en effet vous permettre de délimiter les forces et les faiblesses de votre projet. Grâce aux informations recueillies, vous pourrez ajuster vos actions et vos arguments en conséquence. Plus précisément, une étude de marché vous permet de savoir :

  • s’il existe un marché pour votre offre ;
  • s’il est possible de s’insérer dans ce marché malgré la concurrence ;
  • quelles sont les stratégies de communication envisageables ;
  • quel est le montant prévisionnel de votre chiffre d’affaires.

Ce document représente donc un appui indispensable au lancement de votre projet.

II/ Faire une étude de marché : comment ?

Réaliser votre étude : le maître mot qui doit vous guider dans l’élaboration de votre étude de marché est la cohérence. En tant que porteur de projet, vous devez pouvoir présenter une étude de marché cohérente notamment par rapport à votre projet de création, votre activité, vos objectifs, vos moyens, votre capacité d’action…

Pour réaliser une étude de marché plusieurs étapes sont à respecter. En résumé, 3 grandes étapes se dégagent dans l’élaboration d’une étude de marché.

A) La recherche d’informations

En pratique, faire une étude de marché implique particulièrement 4 étapes de recherche :

  • recueillir des informations sur l’environnement socio-économique de votre future entreprise : quel marché est précisément visé, quel est le contexte politique, économique et social de la région, quelles sont les aides ou les freins que vous pourrez rencontrer, etc…
  • analyser la concurrence (l’offre existante), c’est-à-dire les entreprises, leurs produits, leurs prix, leur localisation et leur champ d’action, etc. On utilise également le terme « benchmark » pour qualifier ce document qui va synthétiser les connaissances dont vous disposez sur l’offre existante. Grâce à ce document, vous serez en mesure d’identifier vos priorités en termes d’actions afin de vous insérer sur le marché mais également vos atouts concurrentiels.
  • étudier les besoins des consommateurs et leurs modes de consommation (la demande). En pratique cela impliquera des tests de produits ou des mises en situation d’achat,
  • faire appel à des experts, c’est-à-dire des personnalités qui connaissent bien le secteur dans lequel vous souhaitez vous lancer et qui pourront vous aider à prendre les décisions ; vous pourrez faire appel à eux directement mais également vous référer à des travaux disponibles sur des sites spécialisés.

Pour effectuer cette recherche d’informations, vous pourrez procéder soit de manière qualitative soit de manière quantitative, tant que les 4 étapes mentionnés ci-dessus figurent dans votre étude.

Vous pourrez également compléter ces éléments avec les données qui vous semble pertinentes pour votre projet de création d’entreprise.

B) La rédaction de la synthèse de votre étude et des premières conclusions

Une fois ces informations recueillies, vous pourrez ensuite procéder à leur synthèse. Ce travail assez conséquent vous permettra notamment de :

  • dégager une stratégie de commercialisation,
  • déterminer un chiffre d’affaires prévisionnel.

N’hésitez pas à vous faire accompagner dans cette étape cruciale. En effet, vous pourrez disposer des meilleures informations possibles, cela ne sera d’aucune utilité si vous n’arrivez pas à leur donner du sens. Il est donc important de recueillir l’information mais il est encore plus important de bien savoir la traiter.

C) L’insertion de votre étude de marché dans votre business plan

Enfin, n’oubliez pas que l’étude de marché s’insérera ensuite dans votre business plan. Le business plan est un plan d’affaires synthétique qui présente tous les points clés de votre projet. Il comprend donc votre étude de marché mais aussi la présentation de votre projet, de votre équipe, de votre offre de service, du marché visé, etc.

III/ Faire une étude de marché : les pièges à éviter

Réaliser une étude de marché est un exercice délicat. C’est pourquoi LegalVision vous accompagne pour réaliser votre étude de marché. Voici une présentation de quelques grands pièges à éviter à chacune des étapes mentionnées précédemment.

A) La recherche d’informations

C’est sûrement à cette étape qu’il existe le plus d’erreurs. Voici donc quelques conseils aux porteurs de projet, pour réaliser l’étude de marché en bonne intelligence :

1. Sur l’environnement socio-économique

Faire une étude de marché : comment se renseigner sur l’environnement socio-économique ? Ici, un des principaux enjeux est d’identifier au plus tôt et le plus précisément possible votre situation. Une fois votre situation identifiée, vous pouvez recueillir les informations sur l’environnement socio-économique et déterminer par exemple s’il existe des aides régionales ou départementales à l’implantation des entreprises, si le réseau de transport et le réseau internet sont efficaces, évaluer le pouvoir d’achat des consommateurs présents dans la zone, etc. Vous devrez également déterminer votre situation par rapport à la zone de chalandiseLa zone de chalandise est la zone « cœur » où se trouvent la fréquentation, les commerces, les lieux de vie. Vous devrez savoir si vous vous situez dans cette zone (ou à proximité immédiate de cette zone), ou au contraire si vous êtes excentré. Votre étude de marché devra tenir compte de cet élément.

2. Sur l’analyse de la concurrence

Faire une étude de marché : l’importance du « benchmark« . Il faudra cerner avec précision le profil de vos concurrents, c’est-à-dire qu’il faudra sélectionner les profils qui sont le plus proches de votre activité. En d’autres termes, il faudra identifier avec précision les principaux acteurs de votre secteur cible. Attention, il ne faut pas oublier d’analyser vos concurrents sous plusieurs angles :

  • les identifier. Cela implique donc d’écarter les concurrents qui, même s’ils ont une activité qui se rapproche de la vôtre, ne vous concernent pas directement ;
  • analyser quelle est leur influence sur les segments du marché qui vous concernent ;
  • caractériser leur offre ;
  • analyser la stratégie commerciale mise en place par les concurrents influents.

3. Sur les clients potentiels et les besoins des consommateurs

Faire une étude de marché : identifier le public cible. Le principal risque concerne la multiplication des questions. Attention à bien sélectionner une suite de questions en lien direct avec votre projet de création d’entreprise. Faites également attention à la formulation de vos questions, elles doivent claires, courtes, aisément compréhensibles et sans ambiguïté.

4. Sur les experts

Faire une étude de marché : sélectionner les experts. Un des principaux enjeux est ici de cerner les études qui intéressent directement votre situation. De plus, il faudra également distinguer les études de qualité, qui font une analyse poussée de votre secteur cible par exemple, de celles qui ne font que reprendre des informations déjà bien connues. Là encore, ne vous éparpillez pas.

B) La rédaction de la synthèse

Comme nous l’avons vu, faire une étude de marché implique de recueillir des informations puis de les analyser. Plus votre analyse sera poussée plus il vous sera aisé d’en tirer des conclusions dites « opérationnelles ». Or, réaliser une bonne synthèse n’est pas un exercice facile. Il s’agit principalement de :

  • sélectionner les informations importantes et utiles à votre projet,
  • les organiser afin de leur donner du sens,
  • les traduire en actions pratiques et opérationnelles.

C) L’insertion dans le business plan

Une fois que vous avez réalisé votre étude de marché, il faudra l’insérer dans un document plus large, le business plan. Comme le business plan est un document essentiel dans le processus de la création d’entreprise, n’hésitez pas là encore à vous faire accompagnez pour le rédiger.

Il faudra que vous soyez en capacité d’élaborer un document unique, aisément compréhensible et synthétique qui reprenne votre étude de marché. Un des principaux enjeux est alors ici la cohérence de l’ensemble. Ainsi, faites notamment attention à ce qu’il n’existe pas de contradictions dans le contenu de vos différentes parties. Il faut qu’au terme de votre document le lecteur ait pu se faire une idée précise de votre entreprise, de ses atouts, de ses secteurs cibles et de la viabilité de l’ensemble du projet.

L’autre enjeu est évidement de réussir à parvenir à créer des « ponts » entre vos différentes sections. Par exemple, il sera utile de faire le lien entre l’équipe que vous avez constitué et l’offre que vous proposez.

Quoi qu’il en soit n’hésitez pas à nous contacter, que ce soit pour vous accompagner dans la création de votre entreprise ou dans la rédaction de vos différents documents, que ce soit des documents légaux (statuts, etc.) ou des documents qui vont vous aider à démarrer votre activité (étude de marché, business plan, etc).

 

Créez votre société en ligne avec LegalVision !

7

Ecrire un commentaire