Crowdfunding : quels avantages pour créer une entreprise ?

Vous êtes en train de créer votre entreprise et vous cherchez à lever des fonds ? Vous songez au financement participatif ? Avec cet article rédigé par notre partenaire KissKissBankBank, découvrez 5 raisons de lancer une campagne de crowdfunding !

1.Tester l’intérêt de vos proches comme du grand public

Lorsqu’on se lance dans une aventure aussi prenante qu’une création d’entreprise, il est toujours important de s’assurer que son concept plaît. Quel meilleur gage de réussite qu’une communauté de 60, 120, 300 ou 1 000 personnes prêtes à soutenir financièrement son projet ? Une campagne de crowdfunding se présente comme un vrai test pour évaluer l’intérêt du public. En effet, le financement participatif fonctionne sur le modèle du tout ou rien. Vous définissez la somme nécessaire à la concrétisation de votre projet que vous devez collecter dans un temps imparti. Si l’objectif n’est pas atteint, l’ensemble des donateurs sont remboursés. Ce sont donc bien eux qui ont le dernier mot sur la pertinence et la concrétisation du projet.

2.Communiquer sur le lancement de son activité

Quand on lance une entreprise, il peut être difficile d’allouer un gros budget à une campagne de communication ou à du webmarketing. En lançant une collecte de crowdfunding, vous créez un événement autour de votre nouvelle activité. Vous augmentez votre présence sur le net, commencez à développer et animer vos réseaux sociaux… Vous faites également parler de vous d’une autre manière. Plus qu’une levée de fonds, vous allez fédérer autour de votre projet vos premiers soutiens et clients. En plus de rassembler vos proches, une campagne vous permet également de devenir visible aux yeux des citoyens inscrits sur la plateforme, qui s’intéressent potentiellement à vos causes ou à votre secteur. Comment ? En bénéficiant notamment de ses canaux de communication : réseaux sociaux, newsletters, mise en avant sur leur page d’accueil… Une collecte, c’est aussi l’opportunité d’attirer l’attention de la presse locale ou spécialisée sur votre entreprise.

3. Apprendre à diversifier ses sources de financement

Tous les outils de financement ne sont pas forcément adaptés à tous les besoins. Pour un entrepreneur, apprendre à diversifier ses sources de financement et à jongler entre elles est devenu un enjeux de taille : crédit bancaire, prêt BPI, leasing, autofinancement, crowdfunding…  Par exemple, un crédit bancaire sera particulièrement indiqué pour l’achat d’un local. Pour des voitures de société, il peut être intéressant de s’orienter vers du leasing. Le financement participatif est particulièrement intéressant pour compléter un apport personnel, pour embaucher des salariés, pour financer le développement d’applications, pour développer un nouveau concept…

4. Amorcer un crédit bancaire

Pour accéder à l’emprunt bancaire, un apport personnel équivalent à un tiers de la somme est généralement demandé. Hors, tous les entrepreneurs qui débutent n’ont pas toujours une telle somme. Le financement participatif peut alors se montrer parfaitement adapté pour compléter cet apport personnel de quelques milliers d’euros. Une campagne crowdfunding permet aussi de montrer à la banque que même si vous vous lancez, le projet est déjà soutenu par des dizaines, centaines voire milliers de personnes. Vous démontrez ainsi que le projet est viable et donnez des arguments au banquier pour vous encourager en vous octroyant un crédit.

5. Obtenir une avance de trésorerie et ne pas produire à perte

Dans une relation commerciale classique, l’entrepreneur produit avant de vendre. Avec le crowdfunding, les donateurs ont l’habitude de recevoir leurs contreparties des mois plus tard. Vous pouvez ainsi commencer votre production une fois l’argent collecté. En plus de bénéficier d’une avance de trésorerie, la mécanique du crowdfunding permet ainsi de ne pas produire à perte. Lorsqu’on lance une activité, il reste en effet souvent difficile d’évaluer la quantité qui pourra être vendue ou de savoir quels modèles plairont le plus. Dans la même optique, l’objectif d’une collecte de crowdfunding peut d’ailleurs être défini en unité/objets/tickets à prévendre et pas seulement en montant à collecter. Par exemple, si vous fabriquez des sacs à main, vous pouvez définir un objectif de campagne de 100 pièces à vendre. Ainsi, cette opération peut également amorcer l’ouverture d’un futur site en e-commerce.

Afin d’en apprendre davantage sur le financement participatif et ses atout, découvrez la plateforme de crowdfunding de notre partenaire KissKissBankBank ! 

Équipe LegalVision

LegalVision permet aux dirigeants de TPE/PME d'effectuer leur formalités juridiques très facilement, rapidement, et à moindre coût. Vous trouverez sous ce compte des articles rédigés par nos collaborateurs et nos partenaires.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *