Société d’aide à la personne : une réelle opportunité à saisir

À l’heure actuelle, le domaine des services à la personne est en pleine croissance d’où le développement de la société d’aide à la personne. Par rapport au changement des modes de vie et à l’accroissement des besoins familiaux, ces services deviennent vitaux. Garde d’enfants, assistance aux personnes âgées et/ou handicapées, services relatifs aux tâches ménagères… ces métiers ont toutes les raisons pour être en vogue. Toutefois, pour exercer de manière conforme au code du travail, la création d’entreprise s’avère plus nécessaire.

Pour la création de votre entreprise dans le domaine d’aide à domicile, certaines démarches sont à mettre en place. Entre autres, il faut penser à l’immatriculation de votre société au RCS. Pour ce faire, des formalités et documents légaux (formulaire MO, annonce légale…) sont à fournir. D’autres étapes importantes sont également à prévoir.

Force est ainsi d’admettre que, par rapport aux besoins grandissant en termes d’aide et d’assistance à la personne, ce métier se présente comme une réelle opportunité à saisir. En plus du vieillissement des habitants français, nombreuses autres raisons poussent les familles à faire appel à ces services.

Êtes-vous également intrigué par cette idée de vous lancer dans ce domaine et de créer votre propre entreprise ? Dans ce cas, voyez dans cet article ce dont vous avez besoin pour profiter de cette opportunité en or.

Sommaire : 

I/ Que faut-il entendre par services à la personne ?
II/ Créer une société d’aide à la personne : des activités nécessitant un agrément
III/ Les démarches à suivre pour créer une société d’aide à la personne
IV/ Mettre en place des stratégies permettant un lancement d’activités avantageuses

I/ Que faut-il entendre par services à la personne ?

Il convient de préciser, en tout premier lieu, que les services à domicile sont un métier regroupant les activités relatives à l’assistance des personnes. En effet, plusieurs familles cherchent à trouver des personnes respectueuses à qui elles confient des tâches délicates. C’est pourquoi, nombre d’individus n’hésitent pas à créer une société d’aide à la personne pour les épauler. Or, connaître les étapes clés à suivre pour créer une entreprise ne suffit pas pour réussir. Il faut pareillement savoir distinguer les différentes missions qui attendent ces individus choisissant ce domaine. Si l’Article L7231-1 du Code de Travail donne les détails concernant ces missions, en voici les points à retenir :

A) Services proposés à la famille

Ce type de service à la personne regroupe les aides relatives aux enfants. Il est généralement connu sous l’appellation de « garde d’enfants ». Pourtant, d’autres variantes apparaissent, telles que l’accompagnement et/ou le soutien des enfants dans leurs études. Il est possible, dans cette optique, de classifier les cours à domicile comme une manifestation de ces aides.

B) Services de la vie quotidienne

Pour certaines familles, il n’est toujours pas facile d’assurer en même temps les tâches ménagères et les rythmes du travail. Dès lors, une société d’aide à la personne est appelée pour assurer le ménage, le jardinage, le repassage… Mais il est également possible de lui demander de préparer des repas et de les livrer frais.

C) Aides aux personnes âgées, dépendantes ou handicapées

Dans cette catégorie, la société d’aide à la personne a pour missions d’assister notamment les personnes âgées ou handicapées. À cause de leur situation de dépendance, elles ont parfois besoin de chauffeur particulier. Mais la société en question peut pareillement assurer des séances d’esthétique pour ces personnes dites fragiles.

II/ Créer une société d’aide à la personne : des activités nécessitant un agrément

Lors de la création d’une société d’aide à la personne, l’obtention d’un agrément constitue une étape primordiale. En effet, pour être clair, certaines activités relatives à ce domaine ne peuvent être exercées sans cet agrémentDes passages de l’Article L7231-1 sont à consulter pour mieux connaître les détails de ces activités nécessitant un agrément.

A) Les activités qui nécessitent un agrément

Il est incontournable d’obtenir un agrément qui validera votre autorisation, avant de vous spécialiser dans l’une des activités suivantes :

  • Garde et/ou accompagnement d’enfants moins de trois ans à domicile ;
  • Aide et/ou accompagnement des individus âgés (de 60 ans au minimum) ;
  • Services fournis pour des personnes dépendantes et/ou handicapées ;
  • Services relatifs à la garde malade ;
  • Prestation d’un chauffeur personnel pour des personnes âgées et/ou dépendantes ;
  • Assistance à la mobilité et accompagnement en dehors de l’habitation des personnes handicapées et/ou dépendantes.

B) Les conditions requises pour obtenir un agrément

Pour pouvoir demander votre agrément, certaines conditions doivent être remplies. Et, après avoir téléchargé les formulaires de cette demande , il faut l’envoyer par voie dématérialisée à la DIRECCTE. Le délai d’étude peut aller jusqu’à trois mois. À partir du moment où votre agrément est délivré, il sera valide pendant 5 ans.

Quelles sont alors ces conditions qu’il faut pour obtenir cet agrément pour le métier d’aides à domicile ?

  • Avoir des justificatifs montrant que vous avez travaillé exclusivement en tant que prestataire de services à la personne ;
  • Avoir les moyens physiques, matériels et financiers pour assurer les tâches relatives à ce métier ;
  • Respect des cahiers de charges ;
  • L’entrepreneur ne doit pas être objet d’une condamnation pénale ;
  • Avoir une charte qui correspond aux exigences de l’agrément

III/ Les démarches à suivre pour créer une société d’aide à la personne

Le choix du statut juridique est une étape importante pour la création de votre société d’aide à la personne. Également, pour mieux réussir, il est conseillé de choisir un domaine bien précis au lieu de vous perdre dans la généralité.

A) Choisir un statut juridique lors de la création d’entreprise

Avez-vous déjà pris la décision de créer votre propre entreprise pour exercer ce métier de services à domicile ? Parfait ! Dans ce cas, pour vous faciliter les tâches, LegalVision met à votre disposition des aides à la création d’entreprise. Et, parmi les démarches incontournables, l’adoption d’un statut juridique reste cruciale.

En effet, si vous voulez que votre société d’aide à la personne revête une forme personnelle, il est conseillé de choisir une entreprise individuelle. Mais, si les associés sont plus nombreux, il serait mieux d’opter pour une SARL ou pour une SAS.

Le choix de votre statut juridique dépend alors du nombre des associés et de la forme que vous voulez. Mais également, il est important d’écrire, de détailler et de préparer les points essentiels pour créer votre entreprise.

B) Se spécialiser dans un domaine précis plutôt que de choisir la généralité

Certes, nombreux sont ceux qui choisissent d’exercer le métier de services à domicile en abordant toutes les activités possibles. Ce sont alors des personnes généralistes. Pourtant, il est toujours conseillé de faire le choix entre, au moins, les trois catégories susmentionnées. Ce geste permet sûrement de vous spécialiser dans un domaine précis et de mieux l’exploiter. Force est ainsi d’affirmer que toute société d’aide à la personne voulant réussir se doit de penser à se spécialiser.

IV/ Mettre en place des stratégies permettant un lancement d’activités avantageuses

Lorsque toutes les démarches et conditions nécessaires sont fournies, il est grand temps de passer à l’action. Mais attention, toute entrée en matière nécessite toujours que vous mettiez en avant la qualité dans tous les domaines. C’est exactement le cas pour le lancement des activités relatives aux aides à domicile. Voici alors quelques-unes de ces qualités à avoir ainsi que les avantages fiscaux que vous pouvez obtenir.

A) Les qualités requises pour dénicher et fidéliser les clients

Ces qualités peuvent vous aider à trouver rapidement et facilement des clients et de les fidéliser par la suite :

1- Services biens soignés

Pour prendre soin de l’image de votre société d’aide à la personne, veuillez à surveiller vos comportements et ceux de vos salariés. C’est un métier très délicat en ce sens que vous allez entretenir des contacts directs avec des personnes fragiles. Sachez que les enfants et surtout les personnes âgées ont des caractères très sensibles. Votre survie dépend alors de vos caractères.

2- Être adaptable par rapport aux différentes situations

L’adaptabilité est clairement nécessaire pour mieux aborder chaque client. Par conséquent, soyez vigilant pour les détails des revendications et des besoins de chaque client.

3- Mettre en avant une visibilité attractive

Le nombre des clients augmentera suivant votre réputation. Cela signifie que vous devriez toujours prendre soin de votre notoriété. De plus, faites-vous connaître en utilisant les moyens modernes et rapides, tels qu’internet.

B) Choisir les avantages fiscaux

Suite à la déclaration de vos activités liées aux services à domicile, vous pouvez bénéficier des avantages fiscaux. Mais également, vous pouvez inclure vos clients dans ces bénéfices manifestes. Entre autres, la réduction du taux de la TVA en est la preuve. Il est alors possible de bénéficier du maintien des allocations chômage lors de la création de votre société d’aide à la personne.

 

Créez votre société d'aide à la personne maintenant.
 

23

Ecrire un commentaire