Centre d’affaires : quels sont les avantages et inconvénients ?

Centre d'affaires

Le centre d’affaires est un espace de travail meublé dédié aux entreprises et regroupant divers services. Il met à leur disposition des bureaux, des salles de conférence, de réunion et tous autres services additionnels comme l’assistance juridique et le secrétariat. Le centre d’affaires est à distinguer du centre de domiciliation. Ce dernier assure uniquement le rôle de siège social de l’entreprise.

Considéré comme étant une formule de facilité, le centre d’affaires représente divers avantages. Toutefois, ce système comporte aussi certains revers d’ordre technique et financier. Ainsi des études préalables doivent être effectuées avant de s’y lancer. Alors, regards sur les avantages et les inconvénients d’un centre d’affaires.

Sommaire : 

I/ Centre d’affaires : l’aspect financier, administratif et logistique 
II/ Centre d’affaires : l’aspect économique et pratique 

I/ Centre d’affaires : l’aspect financier, administratif et logistique

En comparaison aux autres types de lieux d’implantation d’une entreprise, le centre d’affaires révèle de nombreux avantages. Notamment sur le côté financier, économique et logistique. Le centre d’affaires peut à la fois servir de domiciliation, d’espace de travail partagé, d’espace de stockage ou même de production. Par contre, certains contrats de location de centre d’affaires peuvent cacher de nombreux pièges. Ce qui nécessite vigilance pour ne pas être lésé dans ce système.

A) Des charges à moindre coût

Dans le milieu du travail, le centre d’affaires est devenu la nouvelle tendance prisée par les entrepreneurs. Ceci pour des raisons économiques et financières évidentes. En effet, il permet d’éviter le manque de capitaux pour les entreprises en cours de démarrage. Il assure une parfaite maîtrise des coûts de dépenses. En domiciliant son siège social  ou en y installant ses activités au sein d’un centre d’affaires, l’entreprise n’aura plus besoin de débourser dans les acquisitions immobilières. Ce qui évite le recours au prêt bancaire. À la différence de la location d’un immeuble nu, le centre d’affaires met déjà à la disposition de l’entreprise un local bien meublé et équipé avec des bureaux, ordinateurs et autres.  Ce qui évite aussi les charges liées à l’achat de matériel. L’entreprise peut ainsi concentrer beaucoup plus ses capitaux aux financements de ses activités.

B) Une grande facilité des procédures

Le centre d’affaires offre la possibilité d’utiliser des locaux meublés sur une durée limitée selon les besoins. À cet effet, il est considéré comme une solution idoine pour les jeunes entreprises. À la différence du bail commercial qui est un engagement à long terme, le centre d’affaires peut être loué pour une durée très brève.  C’est la formule idéale pour ceux qui souhaitent uniquement tester la validité de leur projet. Ou encore ceux qui désirent lancer une opération de diversification. Avec cette disposition à titre provisoire du local, les procédures administratives pour la signature des contrats sont simplifiées. Ainsi, ils se font dans les meilleurs délais. Il en est de même pour la résiliation qui ne nécessite aucune formalité juridique contraignante.

C) La mise à disposition des services additionnels

Outre les équipements modernes et fonctionnels, le centre d’affaires propose aussi des services additionnels. Sont inclus dans leur offre, les services d’Assistances administratives générales. Ils mettent à la disposition des entreprises un assistant physique assurant l’accueil des clients et des visiteurs. Il y a aussi le service juridique, le secrétariat pour l’organisation des rendez-vous ou même réunions. Les moyens humains sont donc garantis. Ce qui évite les dépenses en surcroît pour les recrutements de personnel.

D) Un engagement coûteux dans le temps avec le vice caché des frais annexes

Malgré ses avantages attrayants, le recours au centre d’affaires n’est pas exempt d’inconvénients. En effet, étant un contrat d’une durée très limitée (1 mois à 1 an maximum), il peut ne plus être renouvelé à son terme. De plus, le prix de la location peut augmenter de deux fois, voire plus. Aussi, le changement fréquent de siège social peut faire défaut au bon fonctionnement de l’entreprise. Par ailleurs, des frais annexes sont souvent cachés dans les offres de centre d’affaires. Outre le paiement de redevance mensuelle pour l’utilisation du matériel, il faut aussi payer une consommation individuelle. Cette dernière comprend les charges liées à l’électricité, l’eau, la climatisation et la maintenance générale. Par conséquent, il importe de bien calculer à l’avance ses dépenses pour éviter les surprises.

II/ Centre d’affaires : l’aspect économique et pratique

En termes économiques, le centre d’affaires représente plusieurs avantages par rapport aux bureaux classiques. Notamment en ce qui concerne les coûts d’installation en démarrage d’activité et les coûts mensuels. Il en est de même pour le côté pratique et fonctionnel. Les centres d’affaires bénéficient de nombreux choix en termes de configuration de bureaux et d’implantation géographique. Cependant, il importe de bien choisir pour trouver une adresse valorisante et adaptée à ses besoins.

A) Les coûts d’un centre d’affaires

En comparaison avec un local professionnel classique, le centre d’affaires constitue une excellente alternative. En effet, les coûts d’installation en démarrage d’activité dans un centre d’affaires sont uniquement de 7800 euros, contre 17500 euros pour les bureaux classiques. Ce qui constitue une réelle opportunité à saisir sur l’aspect économique. Ceci inclut les cautions bancaires avec délai de garantie, les loyers d’avance, les frais juridiques et autres postes de dépenses obligatoires. Le centre d’affaires inclut des dépenses inéluctables de 32400 euros par an, contre 38000 euros pour le bail classique. Toutefois, ces tarifs varient aussi selon les zones géographiques d’implantation du centre d’affaires.

  • Centre d’affaires à Paris 

En tant que capitale, Paris connaît un réel essor en matière de centre d’affaires. Les offres fleurissent dans la grande ville, avec des prestations de qualité. Les adresses sont souvent prestigieuses, avec des tarifs peu onéreux. Cependant, le budget devrait gonfler en fonction des services demandés. Les centres d’affaires avec salles de séminaires et personnels peuvent coûter plus de 1000 euros par mois.

  • Centre d’affaires à Lyon 

Disposant une économie dynamique au cœur des grands axes européens, Lyon offre un cadre propice aux affaires. Les centres d’affaires se font encore rares dans la région, en comparaison aux autres villes. Cette rareté explique bien évidemment les prestations assez onéreuses.

  • Centre d’affaires à Marseille

Étant la seconde métropole de la France, Marseille affirme sa place dans le monde des affaires. Cette ville attire de nombreux entrepreneurs. Ainsi, les offres de prestation de centre d’affaires se bousculent. En conséquence, les prix diminuent largement avec 300 à 600 euros. Ce qui fait qu’elle constitue une excellente opportunité à saisir.

B) Une offre de prestation personnalisée

À la différence des offres de simples locaux à usage professionnel, les centres d’affaires permettent aussi de répondre à des problématiques spécifiques liées aux prestations sur mesure. Ils s’adaptent parfaitement aux startups en termes de flexibilité et de rapidité. Les espaces de travail peuvent être aménagés en fonction des besoins des entreprises. Il en est de même pour les prestations de service. La location peut se faire en quelques clics, et le contrat est signé sous forme de contrat de bail précaire.

 

 

Avatar

Vania Ranaivoarisoa

Juriste diplômée en Master 2. Vania rédige sous la direction de Loïc Le Goas, Avocat et Président de Legalvision.

Recommended Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *