Tous les conseils pour trouver un associé et créer sa société

Le conflit entre associés est l’une des premières causes d’échec des entreprises. En effet, trouver un associé n’est pas évident et peut donc mettre en péril votre projet de création d’entreprise. Il est donc nécessaire que vous choisissiez la bonne personne avec qui réaliser cette aventure et pour cela vous devez répondre à plusieurs questions.

Sommaire :

I/ Trouver un associé ou entreprendre seul ?
II/ Comment trouver son associé idéal ?
III/ Pour quelles raisons recherchez-vous un associé ?
IV/ Quels critères prendre en compte ?
V/ Où trouver un associé ?
VI/ Comment limiter les risques de l’association ?
VII/ Quels éléments retenir pour trouver un associé ?

I/ Trouver un associé ou entreprendre seul ?

L’entrepreneuriat est une activité qui peut se faire seul ou à plusieurs. Chaque situation présente ses avantages mais également ses inconvénients.

En effet, créer et développer son entreprise seul peut présenter des intérêts immédiats, à savoir premièrement une gestion quotidienne facilitée par une liberté dans la prise des décisions et deuxièmement des charges limitées (moins de personnes à rémunérer).

> Pour en savoir plus sur la création d’entreprise en SASU ou EURL

Cependant, trouver un associé sera parfois indispensable et présentera à moyen et long terme des avantages considérables :

  • certains projets d’entreprises sont trop lourds pour n’être portés que par une seule personne ;
  • des compétences multiples doivent être déployées (informatique, commerciale, etc.) ;
  • certaines tâches quotidiennes sont chronophages et nécessitent d’être déléguées (comptabilité, secrétariat, marketing, etc.) afin notamment de se concentrer sur le plus important à savoir le développement du projet ;
  • la prise de décisions collectives permet de réduire les risques d’erreur ;
  • avoir quelqu’un sur qui se reposer permet de réduire le stress et la responsabilité pesant sur vos épaules.

Dans tous les cas, n’oubliez pas l’adage selon lequel seul on va plus vite, ensemble on va plus loin.

Pour tous ces arguments, trouver un associé peut être une bonne décision et deviendra même un passage obligé si vous souhaitez continuer à développer votre projet.

II/ Comment trouver son associé idéal ?

Il n’existe évidemment pas de méthode infaillible pour trouver un associé qui correspondra parfaitement à vos attentes et à votre vision de l’entrepreneuriat. De plus, cette décision est difficile car elle vous engage sur le long terme. Il est donc primordial de prendre son temps afin de faire le bon choix.

Pour cela, nous allons ici vous donner quelques conseils pour vous aider dans cette prise de décision.

III/ Pour quelles raisons recherchez-vous un associé ?

Avant de trouver un associé, vous devez vous assurer de le rechercher pour les bonnes raisons. En effet, afin de ne pas faire fausse route, il est indispensable de connaître la finalité de cette quête. Vous devez vous demander si vous souhaitez trouver un associé pouvant vous apporter :

  • des compétences complémentaires aux vôtres ;
  • un carnet d’adresse ;
  • des fonds supplémentaires ;
  • une aide dans la gestion au quotidien de votre entreprise.

A titre d’exemple, si vous recherchez chez votre associé une compétence en particulier (une spécialisation en IT ou encore en commerce), vous pourrez affiner votre recherche et vous tourner vers les sources adéquates (sites web spécialisés, etc.). Au contraire, si vous avez besoin de fonds, vous vous tournerez plutôt vers un business angel.

Bien évidemment, vous pouvez tout à fait cumuler les finalités et rechercher chez une même personne, par exemple, une aide quotidienne ainsi qu’un carnet d’adresse.

IV/ Quels critères prendre en compte ?

Il est tout à fait envisageable de trouver un associé dans son entourage tel que le cercle familial ou amical. En effet, certaines grandes sociétés françaises ont débuté comme des entreprises familiales. Mais cette volonté de travailler avec ses amis ou sa famille ne doit pas vous empêcher d’étudier et de rechercher chez votre associé certains critères objectifs :

  • Avez-vous le même projet d’entreprise ? L’entrepreneuriat est une activité demandant une forte implication personnelle. Dès lors, si le projet initial ne convient pas par soucis d’intérêts, il est impensable de s’engager avec cette personne dans une telle aventure.
  • Avez-vous la même vision pour ce projet ? Avoir le même projet est une bonne chose mais cela ne suffit pas. Les associés d’une entreprise doivent nécessairement avoir une vision commune pour leur entreprise, c’est-à-dire savoir vers quelle direction ils souhaitent la diriger (rester sur le territoire national ou s’internationaliser, se développer tout en respectant l’environnement, à moyen terme étendre ses services vers de nouveaux marchés et quels marchés, etc.)
  • Le candidat a-t-il des compétences complémentaires aux vôtres ? Pour reprendre un exemple précédent, si vous êtes développeur IT, dirigez-vous peut être vers un associé ayant des compétences commerciales, et inversement (si le projet le nécessite bien évidemment).
  • Présentez-vous des valeurs communes ? Pour s’en assurer, vérifiez les antécédents et le parcours du candidat. Ces valeurs doivent être professionnelles et personnelles.
  • Egalement, doivent exister une confiance, une communauté d’intérêts et des échanges libres entre les associés d’une entreprise. Pouvoir se dire ce qui va et ce qui ne va pas est essentiel au bon développement d’un projet. Autrement dit, vous devez pouvoir échanger vos doutes et vos certitudes sans que l’autre n’en soit froissé.
  • Enfin, l’associé doit être dynamique et optimiste.

Pour répondre à toutes ces questions, le mieux est de faire passer des entretiens réciproques. En effet, vous n’êtes pas le seul à choisir un futur associé, le candidat doit également avoir l’occasion de pouvoir vous choisir.

Dans tous les cas, ne sous-estimez ni l’aspect humain de la relation ni son aspect professionnel. Aucun des deux ne doit être négligé.

V/ Où trouver un associé ?

Après avoir pris le temps de répondre aux questions précédentes, vous devez commencer vos recherches afin de trouver un associé idéal. L’exercice semble difficile. En réalité, les occasions de rencontrer des candidats sont multiples. Votre associé peut se trouver partout à la fois.

  • Premièrement, l’entourage, à savoir la famille et les amis, peut être une source d’associés potentiels. Attention toutefois, ce n’est pas parce que vous vous entendez bien avec votre frère que vous serez de bons associés dans la création et le développement d’une entreprise. L’affect ne doit pas être votre seul critère de décision.
  • Deuxièmement, vérifiez dans votre réseau professionnel, vos collègues, les associations d’anciens élèves, etc.
  • Troisièmement, participez à des événements d’entrepreneuriat tels que des “start-up week-end” ou encore des hackathons (si vous recherchez plutôt un associé spécialisé en IT). Beaucoup sont organisés aux quatre coins de la France.
  • Quatrièmement, déplacez-vous dans les incubateurs, véritables viviers de startupers.
  • Cinquièmement, Internet est une source importante d’associés potentiels (Apec, Teamizy, PartnproApec, ideasvoice, affeeniteam, etc.). Certaines plateformes se sont mêmes spécialisées dans la recherche de compétences particulières (GitHub et cofondateur pour des associés développeurs).

Trouver un associé est une bonne chose, mais si vous n’organisez pas suffisamment votre association, tout ce travail pourrait avoir été vain.

VI/ Comment limiter les risques de l’association ?

Ayez en tête qu’à un moment ou à un autre un désaccord pourra émerger. Toutefois, il ne faut pas que ce décalage bloque le développement de votre entreprise.

Il est donc nécessaire de prévenir ces risques par la signature d’un pacte d’associés prenant notamment en compte les éléments suivants :

  • la répartition (i) des parts sociales ou des actions, (ii) des pouvoirs, (iii) des résultats mais également (iv) de la responsabilité (pour la SAS, pour la SARL) ;
  • le règlement des litiges ;
  • une clause de non-concurrence ;
  • la cession des parts sociales ou des actions.

A noter que la répartition à 50/50 des parts sociales ou des actions n’est ni conseillée ni recommandée. En effet, en cas de mésentente, vous vous retrouveriez dans une situation de blocage. Deux solutions sont donc préférables : soit prévoir une répartition à 49/51, soit trouver un troisième associé afin d’obtenir une répartition à 49/49/2 – ce dernier aurait pour responsabilité de trancher les décisions conflictuelles.

Dans tous les cas, la rédaction de ce contrat doit être précise et couvrir le plus de situations possibles. Pensez donc à contacter un professionnel pour vous aider sur ces questions.

VII/ Quels éléments retenir pour trouver un associé ?

Afin que le développement de votre projet et votre association se portent pour le mieux, retenez les 3 éléments suivants :

  • Prenez votre temps pour trouver un associé en déterminant des critères objectifs ;
  • Apprenez à connaître votre futur associé ; et
  • Organisez l’aventure de l’entrepreneuriat en faisant rédiger un pacte d’associés par un professionnel.

Vous avez finalement trouvé votre associé et êtes sur le point de vous lancer dans la création d’entreprise ? Contactez nos juristes, ils vous assisteront dans votre projet de A à Z !

 

Créez une société civile

17

Ecrire un commentaire