Toutes les étapes pour devenir chauffeur Uber

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Vous souhaitez savoir comment devenir Uber ? LegalVision répond à toutes vos questions !

Devenir chauffeur VTC est aujourd’hui un projet qui tente de plus en plus de futurs entrepreneurs. Vous voulez vous aussi devenir Uber et profiter de ces différents avantages ? Voici les démarches à accomplir pour y arriver.

Premièrement, Uber est une plateforme créée en 2009. Elle met en relation des chauffeurs VTC avec des personnes ayant besoin d’un service de transport, via une application mobile. Ainsi, une personne commande une course dans une ville couverte par le réseau. Sa demande sera envoyée aux chauffeurs Uber les plus proches. L’un d’entre eux va accepter la commande. Uber enverra alors au client le nom du chauffeur-partenaire, le type du véhicule de celui-ci, ainsi que son numéro d’immatriculation.

Les chauffeurs VTC utilisent donc Uber pour obtenir des clients. Ils restent indépendants du point de vue juridique. Aussi, ils sont libres de fixer leurs horaires de travail. Ils doivent juste verser 20% de commission sur chacune de leurs courses pour l’utilisation de la plateforme.

I/ Devenir Uber, c’est devenir au préalable chauffeur VTC

Par définition, un conducteur VTC (Véhicule de Tourisme avec Chauffeur) transporte des passagers qui ont réservé la course à l’avance.

Pour en devenir un, il va falloir passer par les étapes suivantes :

A/ Obtenir une carte professionnelle VTC

Il est impossible de devenir chauffeur Uber sans carte VTC. Pour en avoir une, vous devez :

  • Avoir votre permis de conduire depuis plus de 3 ans.
  • Obtenir une attestation d’aptitude physique venant de votre préfecture.
  • Avoir au moins un an d’expérience récente dans le transport de personnes, sinon vous devez passer l’examen VTC. Celui-ci se divise en deux parties, à savoir : l’épreuve d’admissibilité et l’épreuve d’admission. Il va falloir réussir la première épreuve pour pouvoir participer à la deuxième. Il est vivement conseillé de suivre une formation pour réussir cet examen.

Lorsque vous réussirez l’examen VTC, vous pourrez faire votre demande de carte professionnelle VTC à votre préfecture via un courrier. Cela vous coûtera 48 euros et vous recevrez votre carte après 3 mois au maximum.

B/ Choisir sa structure juridique

La carte VTC obtenue, il est temps pour vous d’entamer les démarches pour la création de votre entreprise. Cette étape est obligatoire pour devenir VTC Uber. Vous avez le choix entre plusieurs statuts VTC : créer une société ou une auto-entreprise. Vous devez choisir selon votre situation et vos besoins. Faites appel à nos conseillers pour déterminer le statut juridique qui vous convient !

Une fois que vous aurez fini de faire votre choix, vous devrez immatriculer votre entreprise ou votre société au Registre du Commerce et des Sociétés. L’immatriculation requiert la fourniture de nombreux documents. Soyez sereins, les experts de LegalVision pourront constituer rapidement votre dossier.

C/ Faire son inscription au registre des VTC

C’est la dernière formalité pour devenir chauffeur VTC. Vous pouvez vous inscrire facilement en ligne. Il faut seulement fournir :

  • Une copie de la carte grise de votre véhicule, ainsi que de votre carte professionnelle VTC.
  • Une attestation d’assurance de responsabilité civile professionnelle : il est obligatoire de souscrire cette assurance. Elle couvre les dommages causés à un tiers ou un client dans le cadre de votre fonction.
  • Un extrait K-Bis qui atteste l’existence juridique de votre entreprise.
  • Une attestation de capacité financière si vous n’êtes pas propriétaire du véhicule. Ce justificatif est aussi utile si votre voiture fait l’objet d’une location durant plus de 6 mois. Plusieurs personnes sont aptes à fournir cette attestation, dont une association de gestion et de comptabilité et un expert-comptable. Vous pouvez également demander à un commissaire aux comptes ou un centre de gestion agréé de vous en délivrer une.

En plus de ces documents, vous devrez payer des frais d’immatriculation de 170 euros. Vous recevrez, en retour, votre licence VTC qui vous permettra de démarrer votre activité en tant que conducteur VTC. Cette licence aura une validité de 5 ans à partir de la date de sa délivrance. Après ces 5 années, vous devrez impérativement suivre une formation de 14 heures pour pouvoir la renouveler. Cette formation vise à actualiser les connaissances des chauffeurs VTC sur ce métier et sur la sécurité routière.

Telles sont les démarches à suivre pour devenir chauffeur VTC. Désormais, il est temps de découvrir comment devenir chauffeur Uber à proprement parler.

II/ Devenir Uber : l’inscription sur la plateforme

Comment devenir Uber ? D’une part, il est à noter que pour devenir chauffeur avec Uber, le réseau exige d’avoir l’un des véhicules homologués par lui-même. D’autre part, il va falloir souscrire une assurance pour votre véhicule et votre entreprise.

A/ Les véhicules homologués par Uber

En France, Uber offre plusieurs types de véhicules aux utilisateurs de ses applications mobiles. Il y a :

  • La gamme UberX qui regroupe les berlines standards de moins de 6 ans.
  • L’Uber Berline : Dans ce cas, le client aura un berline de luxe pour le transporter. C’est le type de véhicule exigé si vous êtes intéressé pour devenir chauffeur Uber à Lyon, Paris et sur la Côte d’Azur.
  • L’UberVan : dans cette gamme, on retrouve les vans de moins de 4 ans, ayant une capacité de 6 personnes.
  • L’UberGreen regroupant les véhicules hybrides ou électriques.

Au-delà de ces exigences, Uber prend en compte les finitions extérieures et intérieures des véhicules lors de l’inscription.

B/ Les assurances requises pour devenir Uber

En plus de l’assurance Responsabilité Civile Professionnelle, vous êtes tenu de souscrire une Assurance Responsabilité Civile Circulation (RC Circulation). La RC Pro couvre les dommages n’impliquant pas le véhicule utilisé pour la course Uber. Tel est par exemple le cas lorsque le chauffeur heurte le client et endommage le bagage de celui-ci. En revanche, la RC Circulation garantit les dommages causés par la voiture même lors d’une mission Uber.

Ainsi, vous pourrez vous inscrire sur Uber lorsque ces conditions seront remplies. Rendez-vous sur le site, cliquez sur « inscription » et suivez les consignes qui s’y trouvent.

L’inscription se fait de la même manière, quelle que soit la prestation et la gamme de véhicule de votre choix. Cependant, à part le transport de personnes, Uber offre un autre service : UberEats. A la différence des UberX, Uber Berline, UberVan ou Ubergreen, les conditions requises pour devenir Uber Eat sont différentes. Nous vous expliquons comment devenir Uber Eat.

III/ Cas particulier : devenir Uber Eats

Comment devenir livreur Uber Eat ? Avant toute chose, il est important de savoir en quoi consiste ce métier. Au moyen de votre vélo, vous récupérerez dans des restaurants les repas commandés par les utilisateurs d’UberEats et les livrerez. Il n’y a pas de salaire fixe. Plus vous faites de courses, plus vous gagnez d’argent. C’est vous-même qui choisirez vos horaires de travail. C’est la raison pour laquelle Uber Eats devenir coursier attire les étudiants. Ils peuvent organiser leur temps de travail selon leurs horaires de cours. Si ce métier vous intéresse, voici tout ce qu’il faut savoir pour devenir livreur Uber Eat.

A/ Aucune formation requise

Le métier de coursier à vélo ne requiert aucun diplôme. Il faut seulement :

  • Être majeur,
  • Avoir un vélo,
  • Posséder un smartphone pour recevoir les commandes,
  • Avoir un casier judiciaire vierge,
  • Être micro-entrepreneur,
  • Avoir une pièce d’identité.

B/ Les assurances

L’Uber Eat devenir livreur ne demande pas d’assurance. Cependant, il est indispensable d’en avoir une pour vous couvrir car les mauvaises chutes peuvent vite arriver. Il est aussi important de souscrire une assurance de responsabilité civile professionnelle. Celle-ci va vous assurer en cas de dommage à un tiers.

C/ Avoir les qualités d’un bon coursier à vélo

Pour devenir chauffeur Uber Eats, il faut avoir une excellente condition physique. Vous devez également faire preuve de rigueur et de réactivité. Enfin, avant de devenir coursier Uber Eat, il faut maîtriser le code de la route.

Désormais, vous êtes prêt à devenir livreur Uber Eats si vous possédez toutes ces qualités et ces documents. L’étape finale est celle de la création de votre société de VTC : Legalvision est là pour vous assister !

&nbsp

Créez votre sociéte de VTC en quelques clics !

8

No Responses

Ecrire une réponse