Courtier immobilier : tous les conseils pour bien démarrer

Voici toutes les astuces pour bien démarrer votre carrière en tant que courtier immobilier. La profession de courtage immobilier est actuellement en pleine expansion en France. La concurrence est devenue très rude avec le nombre massif des courtiers immobiliers dans le pays. Les clients préfèrent se tourner vers un agent expérimenté pour vendre ou trouver un bien immobilier. Il n’est donc pas facile de débuter dans ce métier.

Sommaire :

I/ Bien connaitre les missions d’un courtier immobilier
II/ Les qualités requises pour devenir courtier immobilier
III/ Quelle formation pour devenir courtier immobilier ?
IV/ Où exercer son métier de courtier immobilier ?
V/ Devenir courtier immobilier indépendant

I/ Bien connaitre les missions d’un courtier immobilier

Un bon courtier en immobilier doit, avant toute chose, savoir son rôle. Il ne faut pas confondre les missions de ce professionnel à celles d’un courtier en assurance pret immobilier. Le métier de courtier immobilier et ce d’un courtier credit immobilier sont également totalement différents. La question qui se pose est donc de savoir : qu est ce qu un courtier immobilier ?

A) La différence entre courtier immobilier et courtier en prêt immobilier

Comme le courtier prêt immobilier, le courtier immobilier est un intermédiaire entre deux parties. Ils ont tous deux une mission de conseil afin que leurs clients prennent les bonnes décisions. Ce qui les différencie c’est le domaine dans lequel ils travaillent. Le rôle du courtier en crédit immobilier est de réaliser une opération financière. Il doit trouver le meilleur taux de crédit pour ses clients qui cherchent un financement pour l’acquisition d’un bien immobilier. Pour ce qui est du courtier immobilier définition, cet agent cherche un bien immobilier pour un futur propriétaire ou locataire. Une personne désireuse de vendre ou louer un bien peut également le mandater. Dans ce cas, son rôle consistera à trouver des locataires ou des acheteurs potentiels.

B) Quelles sont les missions d’un courtier immobilier ?

La collaboration entre le courtier immobilier et son client est matérialisée par un contrat de mandat. Les missions de cet agent doivent figurer dans ce mandat. Il en est de même pour la durée de celui-ci.

Il existe deux types de contrat de mandat, à savoir :

  • Le mandat simple : dans ce cas, le client peut travailler avec un autre professionnel.
  • Le mandat exclusif : l’affaire est alors confiée en exclusivité au courtier immobilier.

En vertu de ce mandat, le négociateur immobilier est chargé de réaliser les tâches suivantes :

  • L’estimation du prix du bien immobilier

C’est le premier rôle d’un courtier immobilier. Il doit apporter son expertise du marché immobilier pour communiquer au vendeur la vraie valeur de son bien. S’il s’agit d’un acquéreur ou d’un locataire, il doit indiquer les fourchettes de prix selon les critères du client.

  • La diffusion d’annonces

C’est le meilleur moyen pour trouver rapidement un vendeur ou un acquéreur. Internet est actuellement le média le plus courant. Pour être efficace, les courtiers immobiliers diffusent leurs annonces sur plusieurs grands sites internet.

  • La gestion des contacts et la visite

Les annonces vont générer des contacts. En tant que courtier immobilier, vous devez communiquer avec les personnes intéressées par l’offre que vous avez diffusée. Lorsque vous trouvez un acquéreur potentiel ou un bien répondant aux attentes d’un client acheteur, vous ferez les visites. Vous n’appellerez votre mandant que si vous trouvez le bien adéquat.

  • La conclusion de la vente ou de la location

Si le bien ou l’acquéreur convient à votre client, vous devez lui accompagner dans la conclusion du contrat de vente/de location. Vous devez également informer votre client sur les démarches administratives, ainsi que sur les possibilités de crédits.

II/ Les qualités requises pour devenir courtier immobilier

Au-delà de la maîtrise de ses missions, réussir en tant que courtier immobilier requiert des compétences personnelles.

  • La maîtrise du marché immobilier et de son environnement

En plus des actualités du marché immobilier, le courtier en immobilier doit avoir une bonne connaissance du droit.

  • Un esprit d’analyse

Pour être efficace, vous devez comprendre les attentes de votre client. Ce qui demande beaucoup de psychologie.

  • La disponibilité

Il est nécessaire de faire preuve d’une grande disponibilité même si vous avez un agenda bien rempli.

  • Un sens de l’organisation

Entre la prise de mandats, la recherche de vendeurs et d’acheteurs, les visites, etc., vous devez savoir vous organiser. Gérez bien votre agenda et trouvez comment prioriser vos actions.

  • Etre un bon négociateur

Qu’il s’agisse de concéder, de convaincre ou de rapprocher les parties, vous devez vous montrer diplomate.

  • Etre dynamique

Dans une profession aussi concurrentielle que le courtage immobilier, le dynamisme est un atout qui fera toute la différence.

  • La rigueur

L’encadrement juridique et technique de l’immobilier est en perpétuelle évolution. Cela exige des documentations et beaucoup d’informations. Vous devez être particulièrement rigoureux pour y arriver.

  • Avoir le sens de la communication

Vous passerez une bonne partie de votre journée au contact de vos acquéreurs ou de vos vendeurs. La notion de service et le sens du contact sont donc incontournables.

En ayant ces qualités, vous aurez toutes les chances pour réussir dans l’immobilier. Cela dit, vous n’en aurez pas seulement besoin pour  devenir courtier immobilier. Si vous décidez, par exemple, un jour, vous convertir au métier de courtier en pret immobilier, ces qualités vous aideront.

III/ Quelle formation pour devenir courtier immobilier ?

Un BTS Professions immobilières ou en Négociation Relation Client et digitalisation de la relation client suffit pour devenir négociateur immobilier. Un DUT Techniques de Commercialisation est également acceptable. Cependant, si vous voulez un jour ouvrir votre propre agence de courtage, un cursus de niveau bac+5 est vivement recommandé. Vous pouvez opter pour un Master Immobilier ou un Master pro Immobilier. Avec ces formations, vous pouvez également devenir courtier en pret immobilier.

IV/ Où exercer son métier de courtier immobilier ?

Au début de votre carrière, vous devez intégrer une agence de courtage immobilier. Vous saurez ainsi les réalités sur terrain. C’est également une opportunité pour développer votre groupe de partenaires. Si vous voulez, en effet, lancer, un jour, votre propre agence de courtage, il vous faudra une grande expérience. Vous aurez aussi besoin d’un important portefeuille clients. Il en sera de même si vous voulez prétendre à un poste à responsabilité, comme responsable d’agence.

Le salaire courtier immobilier est entre 1200 et 2700 euros net par mois au début de sa carrière. Celui-ci peut doubler, voire tripler, si vous travaillez en indépendant. Une fois les expériences acquises, vous aurez toutes les ressources nécessaires pour créer votre propre entreprise de courtage.

V/ Devenir courtier immobilier indépendant

Ouvrir son propre agence de courtage demande le respect de quelques réglementations. C’est la loi Hoguet qui prévoit celles-ci. Et pour la viabilité de ce projet, il est indispensable de mettre une technique efficace afin d’attirer des clients.

Il est également à rappeler que pour démarrer, il faut un fonds de roulement pour couvrir les dépenses de démarrage. Une entreprise peut aussi s’écouler durant un certain temps. Alors, n’oubliez pas de prévoir de l’argent pour vos dépenses courantes et plusieurs mois de salaire. Vous devez faire des provisions avant de vous plonger.

  • Courtier immobilier indépendant, un métier réglementé

Comme la plupart des travaux liés au conseil, le courtage immobilier en indépendant est soumis à des démarches obligatoires, comme :

  • L’enregistrement de l’agence de courtage au Registre du Commerce et des Sociétés ou RCS.
  • L’assurance en responsabilité civile professionnelle : celle-ci vous couvrira si jamais un litige survient (une erreur dans la rédaction des contrats ou les négociations par exemple).
  • L’obtention d’une garantie financière
  • La demande d’une carte professionnelle : La loi Hoguet exige que le dirigeant d’une agence de courtage immobilier soit titulaire de la carte professionnelle.

Remplir ces formalités n’est pas facile avec les multiples exigences et les documents à préparer. Pour faciliter la création de votre entreprise, confiez la constitution de votre dossier aux experts de LegalVision. Les professionnels de la société réaliseront à votre place toutes les formalités juridiques, à un tarif défiant toute concurrence.

Il importe de souligner que la carte professionnelle a une validité de 10 ans. Il va falloir la renouveler à l’issue de ce délai.

  • Ouvrir une agence de courtage immobilier indépendante ou franchisée ?

Ces deux alternatives s’offrent à vous si vous voulez devenir courtier immobilier indépendant. En ouvrant une agence indépendante, vous pourrez gérer librement votre établissement. Cependant, en faisant ce choix, vous ne pourrez compter que sur vos ressources personnelles et vos fonds propres. En optant pour la franchise, vous ne serez pas libre à 100 % dans la gestion de votre agence. En revanche, vous bénéficierez de la notoriété de la marque du franchiseur.

  • Courtier immobilier indépendant : les étapes incontournables pour trouver des clients

Acquérir des clients n’est pas compliqué du moment que vous savez la bonne stratégie à adopter.

  • Le réseautage

En étant avant salarié ou stagiaire d’une société de courtage, vous devez déjà avoir un réseau de travail. Communiquez auprès de ces professionnels pour dénicher des contrats.

Cependant, pour maximiser votre chance de réussite dans cette aventure entrepreneuriale, vous devez développer encore plus votre réseau. Pour ce faire, participez à des séminaires, des conférences, des salons ou des colloques. Commencez par créer une relation de confiance avec les personnes à qui vous parlez. Montrez à votre interlocuteur que vous vous intéressez à lui. Qu’est-ce qu’il recherche ? Que pense-t-il de Evènement auquel vous assistez ? Que fait-il dans la vie ? Comment pouvez-vous l’aider ? Beaucoup de courtiers indépendants commettent, en effet, l’erreur de ne parler que de leur entreprise. Résultat, leur réseau se rétrécisse au lieu de se développer. Pour faire connaitre votre agence, parlez de manière subtile. Par exemple, si la personne projette d’acheter une maison. Racontez-lui vos expériences. Comment vous avez aidé un client qui avait eu le même projet. Une fois la confiance établie, entretenez une relation avec cette personne, gardez ses coordonnées.

  • La bouche-à-oreille

Il ne faut surtout pas sous-estimer cet outil de publicité traditionnel. Parlez de vous à votre famille, vos amis, vos connaissances. Prenez bien soin de chacun de vos clients. Assurez-vous bien qu’ils soient satisfaits de vos services.

  • Profiter des nouvelles technologies pour se faire connaitre

Un autre moyen très efficace pour développer son réseau c’est d’être présent sur les réseaux sociaux, comme Facebook par exemple. Il existe également actuellement des réseaux plus professionnels : LinkedIn, Flickr, Viadeo, etc. Créez votre profil et mettez-le à jour de temps en temps. Soyez également réactif aux messages et aux questions des membres qui vous suivent.

Par ailleurs, il est primordial de créer un site web. Un courtier immobilier en ligne est plus accessible. En plus, pour augmenter votre visibilité sur internet, il est capital d’intégrer un réseau de courtiers immobiliers indépendants. C’est très important, le temps que la bouche-à-oreille fasse son effet.

Créez une société civile

15

Ecrire un commentaire