Est-il possible d’ouvrir un coffee shop en France ?

Comment ouvrir un coffee shop en France ?

Ouvrir son commerce est une idée très séduisante. Vous devenez votre propre patron. A défaut de suivre le système de la franchise, vous pouvez lancer votre entreprise seul. Il vous suffit de trouver un concept original. Le concept de 2018 a tourné autour des coffee shop dédiés au « cannabis ultra light », plus précisément l’ouverture de telles structures dans notre chère capitale.

Vous souhaitez procéder à l‘ouverture d’un coffee shop en France, mais est-ce une bonne idée de se mettre au vert ?

On entend souvent dire « vendre du cannabis en France, c’est possible », cet article vient répondre à cette question.

Le maintien français de l’interdiction de la vente de cannabis :

Cette interdiction est rappelée par l’article R 5132-86 du code de la santé publique. « Sont interdits la production, la fabrication, le transport, l’importation, l’exportation, la détention, l’offre, la cession, l’acquisition ou l’emploi : Du cannabis, de sa plante et de sa résine, des produits qui en contiennent ou de ceux qui sont obtenus à partir du cannabis, de sa plante ou de sa résine. » Il est donc interdit en France de vendre des herbes à effet psychotique.

Une législation floue ayant permis l’ouverture de plusieurs coffee shop en France :

L’article R 5132-86 du code de la santé publique fait état d’une dérogation à cette interdiction. En effet, cet article permet l’utilisation du chanvre à des fins industrielles et commerciales dès lors que le cannabis est dépourvu de propriétés psychotiques. En effet, l’article 1 de l’arrêté du 22 août 1990 portant application de l’article R. 5132-86 du code de la santé publique pour le cannabis fait acte de cette dérogation. Dès lors que la la teneur en delta-9-tétrahydrocannabidiol (THC) n’est pas supérieure à 0,2 %, il est possible d’utiliser du cannabidiol à des fins industrielles et commerciales.

Si techniquement il est possible d’ouvrir un tel coffee shop avec un taux de tétrahydrocannabinol inférieur à 0.2%. En raison d’une législation floue, des sanctions pénales pourront être appliquées dans le futur. Par voie de conséquence, les coffee shop ayant ouvert leurs portes pourraient être fermés. Le risque étant assez important, optez plutôt pour du bon café !

Créer un coffee shop,  le café une alternative :

Le concept de coffee shop fonctionne à la perfection avec des enseignes telles que Starbucks ou Colombus. Vous pouvez opter pour la franchise où le risque d’échec, n’est pas absent, mais réduit. La franchise permet d’avoir une liste de fournisseurs déjà établie par exemple. Toutefois, la franchise n’a pas que des avantages. En effet, il faut s’acquitter de plusieurs éléments :

  • Droits d’entrée,
  • Apport personnel,
  • Redevance.

Le franchisé doit payer des droits d’entrée. Ces droits d’entrée (ou redevance initiale) permettent de rémunérer le franchiseur. En effet, le franchiseur a l’obligation d’accompagner le franchisé. En outre, le franchiseur doit assurer une transmission du savoir-faire, des méthodes et procédés. Le paiement des droits d’entrée est la contrepartie du droit d’utiliser les signes distinctifs du concept. Plus précisément, l’enseigne et la marque.

L’apport personnel constitue une ressource à apporter au franchiseur. Cet apport constitue le montant immédiatement disponible qu’un futur franchisé peut mobiliser pour se lancer en franchise.

La redevance périodique ou aussi appelée royalties. Elle permet de rémunérer les services fournis par le franchiseur après l’ouverture du point de vente. Cette redevance s’inscrit dans tout contrat de franchise. 

Ouvrir un coffee shop, quelle est la procédure ?

Vous pouvez opter pour la franchise ou vous lancer seul. Ainsi, vous devrez absolument trouver un concept original. Lorsque vous ouvrez un commerce il faut savoir se différencier, appréhender un savoir-faire.

Comment ouvrir un coffee shop ? L’étude de la zone de chalandise :

Le choix d’implantation est important et à surtout ne pas négliger. Faire une étude de zone vous permettra d’en apprendre davantage sur la concurrence et la clientèle. Une telle zone permet de développer sa clientèle, conquérir de nouveaux marchés et proposer des offres et des services.

La zone de chalandise est divisé en trois catégorie, primaire, secondaire et tertiaire. La zone primaire est la zone dans laquelle le client vient à vous car vous êtes le plus proche. Ensuite, la zone secondaire est celle où vous serez le plus en concurrence, vous devrez attirer le client et le fidéliser. Quant à la zone tertiaire, c’est une zone faible en attractivité. Cependant, c’est une zone à capter afin de conquérir de nouveaux clients donc une zone à ne pas négliger.

Ouvrir un coffee shop, trouver un local commercial :

Il est important de trouver le meilleur emplacement possible. Grâce à la zone de chalandise vous pourrez repérer le lieu dans lequel vous pourrez installer votre commerce. Un point à mettre en exergue est le prix du loyer, il faut trouver un local certes mais à un prix qui ne doit pas être extravagant.

Le local doit correspondre à l’activité que vous allez exercer. Par ailleurs, vous devez choisir un local accessible, bien desservi par les transports en commun. Ou encore, vous devez prendre en considération la concurrence. En effet, il peut s’avérer judicieux de ne pas choisir un local situé dans un lieu où la concurrence est relativement élevée.

Lorsque vous avez pris en considération, il ne vous reste plus qu’à signer votre bail commercial.

Ouvrir un coffee shop, la rédaction du business plan :

Le business plan est un indispensable lorsque vous souhaitez effectuer une levée de fonds. Le business plan permet de donner de la crédibilité à votre projet. C’est un document de référence qui vous servira à expliquer votre projet de création. Par voie de conséquence, les banques seront plus enclines à vous accorder un prêt.

Dans ce business plan la partie la plus importante est l’executive summary. Ce summary a pour but de présenter l’entreprise, le produit ou service que vous souhaitez vendre. Il s’agit de présenter les grandes lignes.

De manière générale le business plan comporte un compte de résultat prévisionnel, un bilan prévisionnel, le plan de financement et un budget de trésorerie.

Quelle est la forme juridique adaptée pour ouvrir un coffee shop ?

Vous avez le choix entre plusieurs formes de sociétés. Il faut avant tout que vous déterminiez si vous souhaitez démarrer un business seul ou à plusieurs, avec des associés.

La SARL est la forme préférée des entrepreneurs, c’est société avec un fonctionnement assez simple. Il n’y a pas de capital social minimum par exemple.

Il faut porter une attention particulière à la forme juridique que vous choisirez puisque la forme déterminera votre régime fiscal. Ce choix est donc important car, le cas échéant, vous pourrez réduire le montant de votre imposition.

Les démarches administratives à accomplir :

Ouvrir un coffee shop suppose d’accomplir plusieurs démarches. En outre, vous il faudra avant tout procéder à la rédaction des statuts. La rédaction des statuts demande de la minutie mais surtout des compétences juridiques. Il peut donc s’avérer judicieux d’avoir recours à un professionnel du droit.

Il faut ensuite déposer votre apport en numéraire auprès d’une banque afin que cette dernière vous délivre un certificat de dépôt des fonds. Ce certificat vous permettra non seulement d’immatriculer votre société mais également débloquer les fonds, à l’aide de l’extrait Kbis, une fois votre société créée.

Il faudra également procéder à la publication d’un avis de création auprès d’un journal d’annonces légales. Une attestation vous sera délivrée. En outre, cette dernière devra être fournie en tant que pièce justificative du dossier de création auprès du Greffe compétent.

Une fois le dossier complet vous pouvez le déposer auprès du greffe du lieu où vous aurez décidé d’installer votre siège social.

Si vous souhaitez vous lancer dans l’univers des coffee shop, et servir de bons cafés. Alors créer votre société avec votre partenaire Legalvision.

 

Ouvrez votre coffee shop avec LegalVision

23

No Responses

Ecrire une réponse