Comment ouvrir une supérette ? Tout ce qu’il faut savoir

Ouvrir une supérette n’est pas une tâche facile. Comme pour tous les autres commerces et projets d’entreprises, il vous faut du temps, de l’argent et de la patience. Une étude préalable consciencieusement réalisée et précise est certainement primordiale. Également, vous devez tenir compte de certains faits afin de limiter les ennuis et démarrer votre projet convenablement.

Afin de vous aider à réaliser votre ambition et de vous montrer comment ouvrir une supérette, nous avons sélectionné, dans cet article, le maximum de consignes que vous devez suivre.

Effectuez l’étude de marché :

En effet, avant de créer votre entreprise, il faut étudier le marché et ses caractéristiques. Il est important d’analyser vos perspectives de développement. À ce titre, l’étude de marché peut se doubler d’un business plan. Ce plan vous permettra de déterminer le point de départ de votre projet entrepreneurial, ainsi que les objectifs à atteindre. Le plan détaillera votre stratégie afin d’atteindre les objectifs fixés. L’intérêt du business plan peut également se dévoiler lors de la recherche d’un financement pour ouvrir votre supérette. 

Les études ont montré qu’entre 2001 et 2010, l’effectif des commerces alimentaires a augmenté de 76 % alors que leurs chiffres d’affaires sont en baisse.

Certaines enseignes comme Carrefour et Casino dominent le marché. Néanmoins, certains facteurs comme la fixation de prix bas conditionnent le succès et la popularité des supérettes.

Comment trouver de l’argent ?

Pour subventionner votre activité, vous pouvez :

  • Utiliser vos fonds propres, que vous avez pu économiser ;
  • Faire un emprunt ;
  • Chercher un associé (participation dans le capital) ;
  • Avoir recours à un « crowdfunding », appelé financement participatif…

Ouvrir une supérette avec ou sans franchise ?

Que vous choisissiez d’ouvrir une supérette en indépendant ou en franchise, vous aurez besoin de l’argent. Cependant, avant de prendre votre décision, vous devez prendre en considération certains points :

  • Ouvrir une supérette en franchise est plus simple en termes de publicité et de marketing. Vous pouvez alors utiliser la marque et son enseigne pour attirer de la clientèle.
  • Travailler en franchise implique un droit d’entrée et des redevances d’exploitation à payer.
  • Il faut également respecter les règles d’exploitation fixées par la marque.
  • Vous ne devrez pas chercher des fournisseurs et négocier les prix.
  • Et vous pouvez bénéficier de matériels de la marque mère…

PS : De nombreuses sociétés proposent des offres de franchise aux entrepreneurs souhaitant ouvrir une supérette.

Choisir le local idéal :

L’emplacement de votre supérette doit être déterminé soigneusement, car il présente une importante influence sur votre chiffre d’affaires.

Choisissez un lieu accessible aux gens et bien fréquenté comme le centre-ville ou les zones d’habitation. Préférez un quartier qui manque de supérettes pour ne pas avoir de soucis de compétitivité surtout au début de votre activité.

Dans ces emplacements, le loyer est généralement onéreux. Étudiez les avantages et les inconvénients avant de prendre votre décision.

Il faut également prévoir suffisamment de surface pour disposer de rayons nécessaires, d’espace de stockage et d’espace d’encaissement. Par exemple, créer une supérette comportant plusieurs étalages peut imposer de disposer d’un minimum de 1000 m2 de superficie. À l’inverse, ouvrir une supérette aux dimensions plus modestes peut permettre de se contenter d’une superficie moindre. Notamment, l’espace attribué aux stocks pourra être réduit. 

Déterminez votre structure juridique :

Effectivement, le choix de votre statut juridique est important vu qu’il définit le régime social des dirigeants et le régime d’imposition de l’entreprise. Si vous allez ouvrir une supérette en franchise, vous pouvez bénéficier du statut social de la marque mère.

Voici une liste des faits que vous devez prendre en considération avant de déterminer votre statut si vous allez ouvrir une supérette sans franchise :

  • Le régime social des dirigeants : si vous optez pour un régime général, vous pourrez bénéficier d’une protection sociale qui ressemble à celle des salariés. Si vous optez pour un régime social des indépendants, votre couverture sociale sera plus réduite.
  • La gouvernance de l’entreprise : elle peut être assurée par l’entrepreneur, par les associés ou en assemblée générale à la majorité simple ou stricte.
  • Les activités réglementées : il faut vérifier si votre métier implique des règles de fonctionnements particulières. Par exemple le respect de la HACCP (analyse des risques, points critiques pour leur maîtrise)
  • La protection du patrimoine personnel : certains statuts ne protègent pas vos biens personnels. Vos dettes professionnelles peuvent impliquer le saisissement, par exemple, de votre voiture ou de votre maison.
  • La fiscalité de l’entreprise : selon le statut choisi, le régime de l’impôt sera soit sur le revenu, soit sur les sociétés.
  • La complexité administrative : le statut juridique de votre entreprise implique ou non certaines tâches administratives comme l’établissement des bulletins de salaire pour les dirigeants, le dépôt de vos comptes auprès du tribunal de commerce, etc.

Les éléments nécessaires au démarrage de votre activité :

Avant de démarrer votre activité, il faut prévoir :

  • Premièrement, des travaux d’aménagement dans le local
  • Puis, un stock initial pour commencer convenablement
  • L’équipement de la supérette : matériel de rayonnage, meubles, réfrigérateurs, caisses, tapis roulants…
  • Les véhicules d’approvisionnement
  • Ensuite, un budget pour le marketing : site web, enseignes…
  • Les frais d’enregistrement et d’assurances, les honoraires de l’avocat et de l’expert-comptable…
  • Et enfin, le recrutement des employés : personnel à l’accueil, caissiers, personnel de sécurité, personnel de marketing, gérant, etc.

Effectuez le plan marketing de votre supérette :

Il s’agit de mettre en place un ensemble de stratégies de communication et de publicité pour attirer et fidéliser vos clients.  Pour cela, vous pouvez :

  • Distribuer des catalogues, des flyers et des prospectus et proposer des offres promotionnelles.
  • Utiliser des cartes de fidélité proposant des réductions.
  • Réaliser des campagnes publicitaires : affiches, panneaux, spots…

Élaborez le business plan de votre supérette :

Le business plan est un document qui récapitule tous les éléments cités au-dessus comme l’étude de marché, le plan marketing, le budget, etc.

Ce support est nécessaire si vous envisagez de demander une subvention extérieure par exemple. Les données doivent être détaillées et appuyées par des chiffres et des arguments.

En ce qui concerne la rédaction de votre business plan, vous pouvez demander l’aide d’un expert ou le faire vous-même en ayant recours à un logiciel de business plan en ligne. Ce dernier :

  • Vous guide dans la rédaction de votre document en vous donnant des consignes et des exemples.
  • Vous propose des modèles prêts pour vous inspirer.
  • Réalise des tâches de comptabilité et de calcul.

Quelles sont les démarches administratives à suivre ?

1 – Premièrement, rédigez les statuts de votre société.

2 – Ensuite, déposez le capital social de votre société sur un compte ouvert à cet effet.

3 – Puis, procédez à la nomination des dirigeants de votre entreprise.

4 – Alors, il vous faudra assurer la publication de votre annonce légale. Cela implique de renseigner la dénomination sociale, la forme juridique, le montant de capital social, l’adresse du siège, l’objet social, la durée de l’entreprise, l’identité des dirigeants et la mention du RCS auprès duquel la société sera immatriculée.

5 – Le dépôt de votre dossier de création d’entreprise auprès du CFE compétent.

Quelques organismes utiles :

  • CGAD : Confédération Générale de l’Alimentation en Détail ;
  • FNDE : Fédération Nationale De l’Épicerie ;
  • FCD : Fédération des Entreprises du Commerce et de la Distribution.

 

Ouvrez votre supérette en quelques clics avec LegalVision !

7

No Responses

Ecrire une réponse