Quelques outils de marketing digital simples à intégrer pour une TPE – PME

Face à l’évolution continue des nouvelles technologies de communication, les TPE – PME françaises savent qu’il est urgent d’accélérer leur digitalisation et d’assurer leur transformation numérique.

Actuellement, plus de 7 consommateurs français sur 10 utilisent le web dans leur processus d’achat, que ce soit pour acheter directement ou simplement pour chercher des informations sur une entreprise, un produit ou un service avant de s’engager. Ce phénomène continue de s’amplifier alors que les millenials, premiers adeptes du digital, impriment une consommation accrue de ces nouvelles méthodes d’achat.

Au sein de Finexkap, plateforme digitale de trésorerie pour les TPE – PME, nous pensons qu’il pourrait être utile de vous indiquer quelques outils de marketing digital simples à intégrer et qui permettent de démultiplier les opportunités de croissance tout en conservant un budget limité.

Créer son site web

Pour entrer dans le monde de la digitalisation, il faut avant tout créer un site web de qualité. C’est le point de départ de toutes les actions qui visent à vous ramener des leads qualifiés.

Il convient donc de réfléchir au contenu de votre site et aux informations que vous souhaitez donner à votre cible pour faciliter le processus de conversion. C’est sans doute le premier contact en ligne de l’internaute avec votre charte graphique, votre marque, votre identité, vos produits ou vos services. Ne sous-estimez pas le besoin de simplicité et la nécessité d’adopter une compréhension rapide, claire et lisible des informations !  

Une autre partie de votre site web à ne pas négliger est le blog. Alors que le site web se focalise sur la mise en avant de vos produits ou services, le blog est quant lui dédié à la publication périodique et régulière d’articles concernant l’environnement au sein duquel votre entreprise évolue, l’actualité du secteur, les événements auxquels vous participez, le partage de vos conseils etc…

Animer un blog pour une TPE – PME est un moyen efficace pour communiquer et créer une communauté autour de son projet. Vous pouvez facilement faire valoir votre savoir-faire et votre expertise en publiant des conseils ou des recommandations utiles et de qualité. Les publications qui convertissent comportent généralement un lien vers votre offre commerciale (« call to action »).

Par manque de moyens ou de connaissances techniques, votre entreprise ne dispose pas de site web ? Pensez à installer des logiciels facilitant la mise en place de votre site (CMS ou « Consent Management Système »), le plus facile d’utilisation étant WordPress.

WordPress : outil de création de site web et gestion de blogs

Le meilleur allié de tous ceux qui ne sont pas des génies de la programmation informatique est WordPress, reconnu comme l’un des meilleurs outils de gestion de contenu afin de créer facilement un site web ou de gérer un blog. Disponible par téléchargement sur le web, il s’agit d’une solution facile d’utilisation et offrant plusieurs thèmes pour la création de sites. Chaque entreprise pourra ainsi choisir le modèle en adéquation avec son activité et le personnaliser.

Améliorer sa présence sur le web avec le référencement naturel (SEO)

Le référencement naturel, aussi appelé le SEO (« Search Engine Optimization »), est un ensemble de pratiques visant à gagner en visibilité dans les résultats de recherche naturelle des moteurs de recherche. Simplement dit, une stratégie de marketing digital avec l’objectif d’augmenter l’audience de son site sans dépenser d’argent pour l’acquisition du trafic.

Le principe de base du SEO repose sur le choix d’une liste de mots-clés en rapport avec sa cible, ses produits ou services, puis l’inclusion de ces requêtes dans la balise « Title » du site, ainsi que dans la balise « Meta Description », le titre et le contenu des pages du site.

Gérer son e-réputation à travers les réseaux sociaux

En ligne, tout comme dans la vie réelle, si une entreprise ne communique pas suffisamment, d’autres se chargeront de le faire pour elle. Il est vital pour une TPE – PME de contrôler son e-réputation en communiquant efficacement sur les réseaux sociaux.

Une TPE – PME doit donc créer sa page professionnelle là où se trouve sa cible : Facebook, Twitter, Instagram, LinkedIn… Cette pratique permettra à votre entreprise de se présenter correctement auprès de votre communauté, gérer les éventuels avis négatifs, avoir les retours des utilisateurs et leurs suggestions, communiquer sur vos nouveautés ou actions promotionnelles …

Des outils pour suivre son e-réputation

Toutes les entreprises n’ont pas les moyens de faire appel à un Community Manager pour gérer son e-réputation. Heureusement, quelques logiciels à petit budget sont disponibles, à l’instar de Hootsuite qui permet de gérer ses publications sur l’ensemble des réseaux sociaux et de surveiller la notoriété en ligne de votre TPE – PME. Parmi les outils, on citera également Google Alerts, une application gratuite vous permettant de recevoir une alerte dès qu’un contenu publié est susceptible de vous intéresser.

Lancer des campagnes sponsorisées pour booster son audience

Les campagnes publicitaires peuvent être menées sur les moteurs de recherche ou sur les réseaux sociaux. Elles ont l’avantage de toucher une cible bien déterminée et permettent donc une meilleure efficacité dans l’atteinte de l’objectif défini : booster les ventes, attirer un maximum de participants à un événement etc… Elles sont évidemment payantes mais moins coûteuses que les publicités traditionnelles.

Chaque plateforme, moteur de recherche ou même réseau social, possède son propre service de campagne payante avec un support technique disponible pour guider l’utilisateur dans les différentes phases de mise en place de sa campagne.

Google Adwords pour des campagnes sponsorisées sur Google

La publicité dans Google passe nécessairement par Google Adwords qui vous permettra un ciblage très pertinent, que ce soit en fonction du comportement des internautes ou de leur emplacement géographique à travers son système d’enchères sur des mots-clés définis. Attention toutefois au paramétrage de vos enchères, la facture pouvant être rapidement salée ! A cette fin, Google met à votre disposition un support technique pour vous guider, et vous pouvez également souhaiter faire appel à des agences spécialisées qui piloteront vos démarches publicitaires dans les contraintes budgétaires que vous leur fixerez..

Mesurer les résultats de ses actions digitales

Pour évaluer la performance de ses actions de marketing digital, il est fondamental d’avoir un outil de mesure performant. Grâce aux données recueillies, vous pouvez apporter les ajustements nécessaires en temps réel. Vous pouvez par exemple intégrer un code de tracking dans la partie <head/> du code source de son site afin de pouvoir suivre le parcours de l’internaute visiteur.

Google Analytics : pour suivre tout ce qui se passe sur son site

Google Analytics, le plus connu des outils de mesure d’audience ou de tracking, vous donne toutes les informations sur vos sources de trafic et le comportement des internautes sur votre site en temps réel : pages les plus visitées, pages qui perdent du trafic, taux de rebond, performance de la page d’accueil, provenance des utilisateurs (recherche naturelle, liens payants, réseaux sociaux….).

L’importance du marketing digital n’est plus à démontrer et l’ensemble des outils listés plus haut, lorsqu’ils sont intégrés correctement, vous aideront à amorcer une présence sur le web et à comprendre la croissance de votre activité sur ce créneau. Toutefois, l’enjeu du digital va au-delà de la simple présence. Pour pérenniser son activité, il faut également se démarquer de la concurrence et cette liste d’outils n’est pas exhaustive car les leviers webmarketing sont nombreux et parfois difficiles à intégrer.

1

No Responses

Ecrire une réponse