Des solutions logicielles développées par les cabinets de formalités juridiques pour les Avocats

Logiciel avocat

Tout savoir sur les cabinets de formalités juridiques nouvelle génération :

  1. Des logiciels pour les avocats 2.0
  2. La stratégie des cabinets basée sur l’amélioration de la relation client
  3. Les améliorations permises par les logiciels pour avocat
  4. Les services proposés par LegalVision Pro

I/ Logiciels  pour les avocats

Les métiers du droit évoluent. Aujourd’hui, il n’est pas rare que les professionnels du droit, notamment les avocats, fassent appel à des cabinets de formalités juridiques et à certains logiciels. Mais quelle utilité les avocats tirent-ils de tels services ?

Cela permet aux avocats de gagner en efficacité et en productivité en les déchargeant de nombreuses formalités administratives chronophages.  C’est également un outil qui améliore la relation client-avocat. L’avocat réinvente la relation client grâce au numérique. Peut-être, pouvons-nous même évoquer un avocat 2.0. Dans une société encline à la dématérialisation des services, la transformation numérique de la profession d’avocat est en marche.

II/ La stratégie des cabinets basée sur l’amélioration de la relation client

Les professionnels du droit (avocats, notaires, juristes) se doivent d’être plus accessibles et de proposer des démarches simplifiées. On retrouve des chats en ligne où un futur créateur d’entreprise a la possibilité d’entrer en contact direct avec un professionnel du droit. La procédure est dématérialisée ; le premier contact se fait en ligne (téléphone, email, Skype).

Sur certains sites internet juridiques, plus précisément ceux des cabinets de formalités juridiques en ligne, la communication est optimisée. Il n’y a pas d’intermédiaire, pas de prise de rendez-vous nécessaire. Vous avez besoin de réaliser une procédure juridique spécifique ? L’accomplissement de cette dernière est à portée de main. Il vous suffit juste de cliquer.

Le logiciel pour avocat assure un suivi en temps réel de l’avancement du dossier de chaque client. En effet, ce suivi est assuré par la création d’un espace client personnalisé et sécurisé. Cet espace client permet, par exemple, de retrouver l’historique des demandes, des factures, et de consulter l’état actuel du traitement des dossiers.

Nous sommes donc à mi-chemin entre la proximité d’un cabinet, qui serait physiquement implanté, et la réactivité du numérique. L’accès à l’expert est plus rapide. En plus d’assurer une bonne communication, le logiciel avocat facilite le partage des documents en ligne. La collaboration est donc simplifiée et la confidentialité de chaque dossier respectée.

III/ Les améliorations permises par les logiciels pour avocat

A) La dématérialisation des outils liés à la profession d’avocat : un exemple de dématérialisation 

En 2005, est créé le Réseau informatique sécurisé de la profession d’avocat (RPVA) en France. Ce réseau assure une meilleure communication entre les avocats, notamment dans le cadre de la dématérialisation des procédures avec les institutions judiciaires. La création de ce réseau répond aux besoins d’adaptation de la profession au développement des nouvelles technologies.

Le RPVA est un moyen de communication entre professionnels du droit efficace, rapide mais surtout très sécurisé. Il assure les échanges d’informations lors des procédures judiciaires. Afin d’accéder à ces services, il faut obtenir une clé payante. Par ailleurs, cette clé permet d’assurer l’authentification de l’avocat. Le réseau informatique sécurisé de la profession d’avocat met également à la disposition des professionnels un module de communication électronique. Ce module facilite ainsi la correspondance par un service de messagerie électronique qui permet d’envoyer à la fois des messages et des documents.

B) Logiciel avocat : un outil de gestion efficace

Le logiciel avocat est un outil qui permet à l’avocat de bénéficier d’une meilleure gestion de son temps de travail. Grâce à cet outil, il peut enregistrer le temps de travail consacré par client. Ainsi, il pourra établir une facturation très précise et détaillée. De plus, grâce à un logiciel facturation pour avocat, la facturation des honoraires est modulable. Par exemple, le logiciel avocat Cicéron intègre une base de données personnalisable. En tant que professionnel, vous serez en mesure de créer un modèle de facturation très souple.

Vous pouvez saisir vos temps à l’unité ou en masse et facturer en quelques clics. Les factures peuvent ensuite être directement transmises par mail à vos clients pour le traitement des dossiers.

Le logiciel pour avocat dispose également d’un système de téléphonie et de gestion de documents. Au sein d’un dossier client, vous pouvez retrouver plus facilement tous les emails et les fichiers sur lesquels vous avez travaillés. Avec le détail des événements du dossier, incluant les appels téléphoniques et échanges mails, vous pouvez mieux et davantage facturer.  Le logiciel permet, également, l’automatisation de la relance. Cette automatisation permet de diviser par deux les délais de recouvrement.

C) L’automatisation permise grâce au numérique

Cette automatisation assure un traitement des documents juridiques en grand nombre. Il y a donc un gain de productivité considérable et une accélération du contrôle de la validité juridique des documents.

Ces outils de gestion sont de plus en plus utilisés par les cabinets. La visibilité des petits cabinets est augmentée, les cartes sont redistribuées entre les grands cabinets et ceux de petite envergure. L’avocat le plus visible n’appartient plus forcément au cabinet le plus grand. Il peut donc s’avérer judicieux, pour un avocat, d’investir dans une solution digitale proposée par une Une Legaltech se doit de proposer un maximum de services afin de faciliter la vie des collaborateurs d’un cabinet d’Avocats.. Une complémentarité entre la profession d’avocat et la Legaltech n’est pas impossible.

IV/ Les services proposés par LegalVision pour les professionnels du droit

Une Legaltech se doit de proposer un maximum de services afin de faciliter la vie des collaborateurs d’un cabinet d’Avocats. qu’elle met à la disposition de ses clients.

Parmi les services proposé par les logiciels d’avocats on retrouve la signature électronique des documents juridiques. Cette signature matérialise le consentement des parties. Il convient de préciser un point important. L’écrit sur support électronique a la même force probante qu’un écrit figurant sur un support papier. La signature électronique est un procédé fiable d’identification très utilisé. En effet, un acte authentique peut être validé avec une signature électronique.

Vous pouvez également procéder à l’établissement d’une annonce légale. Des juristes sont à disposition afin de vous assister dans vos démarches. S’agissant de l’annonce légale, elle vous sera fournie, quel que soit le département de parution. Le service de LegalVision vous propose :

  • Une attestation de parution automatiquement générée ;
  • Des tarifs transparents en fonction du nombre de lignes ;
  • Le choix du journal d’annonces légales selon vos préférences.

Des juristes se chargent de réaliser vos formalités en respectant vos exigences de confidentialité :

  • Le traitement du dossier dans les 24 h suivant le dépôt,
  • La réalisation de la formalité par des formalistes expérimentés et de haut niveau,
  • L’accompagnement et suivi en temps réel sur votre plateforme.

S’agissant de la comptabilité financière, cette dernière sera simplifiée. LegalVision simplifie à la fois la facturation de votre cabinet et celles de vos clients. En effet, les formalistes seniors de LegalVision se chargent de répondre à vos besoins. Ces dernières seront chargées de collecter les frais obligatoires directement auprès de votre client. Par voie de conséquence, il y aura la fin des provisions sur charge et régularisation des provisions. Une collecte exercée par nos services, certes, mais, totalement sous votre contrôle et vos indications.

Espérance Mfumu Mosi

Titulaire d'un Master 1 en droit des affaires, Espérance a rejoint les équipes de Legalvision afin de développer le contenu juridique.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *