S’associer, est-ce une bonne idée ?

Recherche associé : 

Seul on avance plus vite, à plusieurs on va plus loin. Autant dans la vie privée, que professionnelle, il y a une nécessité de complémentarité. Dans le monde des affaires, cette complémentarité est à l’origine de la performance, de l’amélioration et de l’innovation. Pour monter une entreprise pérenne, passer du « je » à un « nous », et vous percevrez la puissance du « nous ».

La recherche associé peut éventuellement prendre du temps. Cependant, créer une entreprise demande de la minutie et du sérieux. Prenez autant de temps que nécessaire afin de trouver votre partenaire idéal. On ne se marie qu’une fois, pas vrai ?

Vous voulez trouver un associé ? LegalVision, grâce à cet article, vous aide à voir « the big picture » en vous donnant des informations sur ce que signifie la recherche associé.

Recherche associé : créer une entreprise en s’associant :

La recherche partenaire associé : 

Dans le processus de recherche associé, vous devez vous assurer que vous et votre associé avez la même vision. Le futur associé devra non seulement être compétent mais surtout complémentaire. Créer une société suppose de faire appel à différents domaines. Il y a une partie business, management, juridique, etc. Donc s’associer avec une personne ayant compétence dans un domaine différent du votre est une excellente idée. Par ailleurs, il existe des plateformes pour vous mettre en relation avec d’autres personnes cherchant, également, à s’associer.

La création d’entreprise suppose une idée, une passion et plus particulièrement une bonne équipe. Avoir un associé signifie être plusieurs à cogiter sur un problème ou encore à trouver des solutions. Une personne seule peut vite être débordée, avoir un associé permet d’avoir une personne de confiance sur laquelle s’appuyer. Les risques d’erreur ne sont pas absents, mais sont réduits.

S’associer ? Oui, mais pas avec n’importe qui :

Tout d’abord, s’associer signifie avoir la volonté de développer un business qui peut marcher. Il ne faut pas s’associer si vous avez simplement peur d’être seul. Associez-vous pour les bonnes raisons. De plus, si vous avez des projets de grandeurs, une association peut se révéler indispensable, à moins d’être le futur Mark Zuckerberg. Pourtant, s’il est peut-être la seule image de Facebook, il n’a pas lancé son projet tout seul.

Par ailleurs, vous devez avoir envie d’améliorer l’activité, une entreprise doit se renouveler en permanence pour ne pas s’essouffler. Vous pouvez vous associer afin de partager un travail et rafraichir l’image de votre entreprise. Il est donc important de partager un projet commun ; et d’avoir une vision très claire et précise du chemin vous souhaitez emprunter. En effet, vous devez avoir la même vision dans la gestion d’une entreprise.

Enfin, il y a des avantages non négligeables lorsqu’on s’associe. En effet, un partage de responsabilité et une réciprocité dans la motivation sont établis. Mais encore une diversification des idées, un véritable échange sont essentiels afin de trouver la meilleure stratégie à adopter. En revanche, il est important que vous sachiez que s’associer n’est pas une tâche simple.

Toute association suppose une co-gestion, certes, vous gardez la main, mais votre seul avis n’est plus suffisant. Ce qui importe, dans ce type d’association, c’est l’avis de la collectivité des associés. Il faudra donc être en mesure d’accepter de faire des compromis. Vous n’êtes donc plus le seul maître à bord. Vous devrez également céder une partie des capitaux, ou encore vous décharger de certaines responsabilités. Mais rassurez-vous, réussir suppose de faire des concessions.

Les raisons pour lesquelles il est judicieux de s’associer :

Plusieurs raisons peuvent justifier la volonté de trouver un partenaire associé. Si vous avez besoin de fonds pour constituer le capital social, l’ajout d’un associé peut s’avérer bénéfique.

L’ajout d’un associé à votre société permet par exemple d’élargir votre réseau, votre carnet d’adresse. Cet associé va apporter ses compétences, ses connaissances voire expériences. Cela met en avant vos capacités de chef d’entreprise, vos capacités d’adaptation et d’organisation. Auprès des tiers, vous gagnez donc en crédibilité. C’est un bon moyen d’attirer de nouveaux investisseurs ou encore de procéder à des levées de fonds. Si vous avez des envies d’expansion, avoir un associé peut vous permettre de tendre vers ces objectifs de grandeur.

S’associer est donc une bonne idée. Cependant, c’est un processus. Il y a donc des précautions à prendre. Procéder à des background check, c’est-à-dire une vérification des antécédents du potentiel associé ; d’un point de vue financier et juridique.

S’associer ? Oui, mais comment ?

Trouver un associé implique une répartition des compétences. Ainsi qu’une détermination des différents investissements. Il faut donc bien répartir les parts du capital entre les associés. Ne procédez pas à une association à 50/50, si vous souhaitez rester majoritaire car s’associer peut conduire à une perte de contrôle. Peut-être souhaitez-vous une co-gérance ? Selon votre situation, et la vision de votre projet, faites le choix le plus judicieux pour vous.

Il est également important de bien choisir la forme juridique. En effet, il faut anticiper les éventuels conflits ou mésententes. La SARL est la forme de société favorite des créateurs entrepreneurs, il y a un modèle de statut type. Cependant, il est nécessaire d’insérer une clause de sortie dans les statuts, pour éviter tout conflit.

S’agissant de la SAS, c’est une forme juridique qui offre une souplesse de fonctionnement. En effet, cette forme de société est adaptée à ceux ayant une vision très précise de la société qu’ils veulent monter. Au travers des statuts, les associés pourront façonner la SAS sur mesure : rémunération, dividendes, investisseurs, etc. D’ailleurs, pour faire une levée de fonds, opter pour la SAS est un bon moyen gagner en crédibilité et inciter les investisseurs à participer à votre projet.

L’établissement du pacte d’associés :

Ce pacte doit être rédigé sous seing privé. A la différence des statuts, il n’y a pas besoin d’être déposer au greffe. Le pacte bénéficie donc d’une confidentialité.

Ce document permet d’apporter des précisions sur tous les points qui faciliteront la collaboration entre les différents associés. Il organise les relations au sein de la société. Le pacte d’associé doit contenir différents éléments :

  • Les conditions d’entrée d’un associé dans la société,
  • Les conditions de cession des parts de l’associé sortant,
  • Une clause de non-concurrence,
  • Les règles de répartition des résultats de la société,
  • Le partage des pouvoirs.

Le pacte assure une bonne communication interne. Le pacte est aux associés, ce que le contrat de mariage est à un couple. Il lie les parties qui le signe. De plus, il complète les statuts de l’entreprise.

Le cas particulier du « board » :

Le processus de recherche associé est important. Mais, il peut être intéressant de créer un board avec des personnes déjà expérimentées. Plusieurs associés expérimentés dans la création d’entreprise recommandent la présence de ce board pour les jeunes créateurs. Ce board est un conseil de sage qui, en apportant leurs expériences, débloquent des situations de mésentente entre associés. Ce ne sont pas des associés, à proprement parler, mais ils sont là également pour votre réussite.

 

 

Vous avez trouver un associé, créer votre entreprise.

20

No Responses

Ecrire une réponse