Cabinet d’expertise comptable : lequel choisir pour créer son entreprise ?

La création d’entreprise n’est pas une tâche facile. D’abord, une étude détaillée doit être réalisée avant de se lancer dans votre projet. Ensuite, vous devez choisir vos collaborateurs : associés, salariés, expert comptable, etc. L’accompagnement de ce dernier lors de la création de votre entreprise et de son développement est nécessaire. Afin de vous aider dans la mise en place de votre projet et dans le choix de votre cabinet d’expertise comptable, nous nous pencherons, dans ce qui va suivre, sur :

  • La présentation des missions d’un cabinet d’expertise comptable et les différentes formes juridiques et financières auxquelles il doit répondre ;
  • Puis, la présentation des étapes à suivre pour créer votre entreprise ;
  • Et, la présentation d’éléments que vous devez prendre en considération pour choisir votre expert comptable.

Qu’est-ce qu’un cabinet d’expertise comptable ?

Un expert comptable est un professionnel de la comptabilité. Exerçant un métier libéral, il accueille ses clients dans un cabinet.

Le professionnel tenant un cabinet d’expertise comptable doit s’entourer d’un personnel compétent (comptables, conseillers, juristes en droit fiscal, en droit du travail, droit des sociétés et en droit des affaires, etc.) pour assurer aux clients des services de qualité.

Selon sa discipline et sa spécialité, le cabinet d’expertise comptable peut avoir une multitude d’appellations. Parmi les différents types, on cite :

  • Les cabinets d’audit comptable ;
  • Ou, les cabinets de conseil en comptabilité ;
  • Et, les cabinets d’expertise comptable

Quelques cabinets, issus de différentes spécialités, préfèrent fusionner, constituant ainsi tout un réseau international de partenaires complémentaires en matière d’expertise comptable.

Il est possible qu’un expert offre des services englobant deux ou plusieurs spécialités.

Vu les importantes prestations offertes, avoir recours à un cabinet d’expertise comptable est une étape primordiale afin de réussir votre activité et ne pas risquer des conséquences qui peuvent être sérieuses.

Les services offerts aux clients doivent être déterminés dès le départ. Ils peuvent inclure  l’élaboration des comptes annuels, l’examen des données (limité) ou l’audit.

Le rôle de l’expert comptable :

  • Contrôler et surveiller la comptabilité des entreprises ;
  • Élaborer les bilans et les comptes de résultats des entreprises, des établissements, des artisans, des commerçants, etc.
  • Il lui appartient aussi de vérifier la régularité et la justesse de ce qui a été surveillé ;
  • Conseiller ses clients (chefs d’entreprises, dirigeants, etc.) et les accompagner dans les domaines fiscal, juridique, social, gestionnaire et financier ;
  • Réaliser les paies des salariés de ses clients ;
  • Déclarer les salaires ;
  • Également, de répondre à toutes les interrogations de ses clients et à toutes les situations critiques ;
  • Établir des stratégies de correction en cas de besoin ;
  • Assurer un suivi juridique et accompagner le client lors de la création de l’entreprise (la forme juridique, rédaction du statut), lors de son développement (augmentation du capital), de sa transmission, etc.
  • Répondre aux demandes des parties prenantes de l’entreprise comme les salariés, les impôts et les caisses sociales (contrats, déclarations fiscales comme les TVA, IS, CET, TVTS, etc.). En d’autres termes, l’expert comptable est un intermédiaire entre l’entreprise et ses interlocuteurs ;
  • Optimiser la gestion fiscale de l’entreprise ;
  • Mettre en œuvre des outils de gestion comme le tableau de bord, le plan de financement, le calcul du seuil de rentabilité, etc.
  • Analyser et surveiller les investissements, les revenus et les dépenses de l’entreprise.

Chaque expert comptable doit être inscrit à l’ordre des Experts-Comptables. La pratique de son activité doit respecter la loi, le code de déontologie et une réglementation précisant les conditions d’accès à ce métier et de son exercice. Ce cadre assure au client un service de qualité et professionnel.

De plus, l’intervention de l’expert comptable doit être régulière. Elle peut être mensuelle, trimestrielle ou annuelle. Cependant, en cas de besoin, le chef d’entreprise peut demander rapidement le conseil et l’intervention de son collaborateur.

La création d’une entreprise

La création d’entreprise est un épreuve qui exige du souffle, de la patience et qui peut prendre du temps. Avant de vous lancer dans un tel projet, des préparations et des études doivent être prises en considération. Vous devez :

 Déterminer l’idée de votre projet :

  • Il s’agit de préciser le domaine de votre projet : écologique, alimentaire, publicitaire, etc.
  • Optez pour une activité qui fait partie de votre formation, de votre expérience et qui répond à la tendance.
  • Vous pouvez choisir une nouvelle idée ou en reprendre une qui existe déjà. Bien sûr, vous devez étudier la manière avec laquelle vous pouvez apporter un plus vous permettant de vous démarquer.
  • Trouver des motivations : par exemple, quel est votre objectif ?
  • Tenir compte des contraintes que vous pouvez rencontrer lors de la création de l’entreprise. Avez-vous pensé à des plans pour les surmonter ?
  • Précisez votre cible : à quelle catégorie de clients vous aurez affaire ? À quel point vos clients ont-ils besoin de vos services ? Sont-ils prêts à payer ?

 Réaliser une étude du marché :

Il ne faut pas négliger cette étape. Elle vous permet de :

  • Vous positionner dans le marché.
  • Ainsi que de relever les points forts de vos concurrents.
  • De même que de relever les failles de vos concurrents.
  • Et, enfin, de relever les points sur lesquels vous pouvez jouer pour vous démarquer : qu’est-ce qui peut pousser un client à préférer votre entreprise ? Vous pouvez jouer sur les prix, sur la qualité de vos services, sur la promotion de votre produit, etc. Il existe plusieurs techniques de marketing qui peuvent vous aider.

 Penser au financement de votre projet :

Tout d’abord, vous devez estimer le coût de votre projet. Ensuite, vous devez chercher des sources de financement. Il peut s’agir de :

  • Pour commencer, une source interne : c’est-à-dire que chacun des associés apporte une contribution matérielle personnelle.
  • Ou bien, une source externe : il peut s’agir d’un capital-risque, de fonds d’investissement, du système de financement participatif, etc.
  • Ou encore, une source gouvernementale : il peut s’agir d’une aide aux chômeurs ou d’un financement procuré par un organisme gouvernemental.
  • Pour finir, une source bancaire : on peut, par exemple, avoir recours à un prêt bancaire. Comparez les offres proposées par ces organismes et choisissez celle qui vous convient le mieux.

 Élaborer un business plan :

Il s’agit de déterminer vos services, les stratégies de génération de revenus, la manière avec laquelle vous allez promouvoir votre activité, vos sources de financement, etc.

 Choisir la forme sociale de votre entreprise :

Le choix de votre structure juridique doit tenir compte de certains éléments comme l’activité envisagée, vos besoins, votre situation personnelle, le régime social, les fiscalités qui vont être engendrées, les rémunérations et les engagements nécessaires.

Une entreprise peut être individuelle ou sociétaire. Il faut étudier les avantages et les inconvénients de chaque modalité avant de choisir.

 Rédiger votre statut d’entreprise :

C’est une étape cruciale, vu que devez déterminer, dès le départ, certains éléments comme les pouvoirs de chaque associé ou salarié, l’objet social de l’entreprise, le montant du capital social, les apports, la dénomination, le siège social, etc.

Un pacte d’associés doit également être rédigé. N’hésitez pas à demander l’aide d’un professionnel.

 Commencer les démarches administratives :

Une fois que vous avez réalisé toutes ces étapes, vous pouvez vous lancer dans la création de l’entreprise :

  • Immatriculation de la société ;
  • Insertion d’un avis dans un journal d’annonces légales ;
  • Déposer votre marque ;
  • Etc.

Trouver le bon expert comptable

Le choix d’un expert comptable est important, puisque ce dernier va assurer un accompagnement tout au long de l’exercice de votre activité. Avant de signer votre contrat, vous devez :

  • Vous assurer qu’il est bien compétent et diplômé afin de garantir un service de qualité ;
  • Vous assurer qu’il est inscrit au tableau de l’ordre afin de garantir vos droits ;
  • Garantir sa disponibilité afin de s’assurer qu’il exercera efficacement son métier et qu’il sera présent en cas d’urgence ;
  • Aussi, il faut évaluer sa position géographique : il vaut mieux qu’il soit près de votre zone ;
  • Puis, évaluer ses équipements et vérifier si ils sont en adéquation avec vos besoins ;
  • Enfin, évaluer les honoraires de ses prestations et faire le comparatif.

 

Créez votre entreprise en quelques clics !

1

No Responses

Ecrire une réponse