Comprendre la présentation du bilan comptable d’une entreprise

La comptabilité fait partie intégrante de la vie de tout entrepreneur. En effet, au moins une fois par année, l’entrepreneur devra établir le bilan comptable. Toute entreprise, qu’elle adopte une forme d’entreprise individuelle ou une forme de société, se doit d’établir une comptabilité. En effet, il faudra faire un bilan comptable à la fin de chaque exercice. Le bilan de comptable d’une entreprise présentera alors plusieurs fonctions. Or, au delà de ses utilités, il convient pour l’entrepreneur de comprendre le bilan comptable.

Comment faire un bilan comptable ?

Il est possible de faire un bilan comptable seul. En effet, il suffit de suivre les règles pour présenter un bilan. De manière classique, le bilan comptable comporte deux colonnes :

  • Une colonne listant les actifs de l’entreprise ;
  • Et, une colonne listant les passifs de l’entreprise.

Les actifs représentent des éléments ayant une valeur positive pour l’entreprise. À l’inverse, le passif du bilan comptable représente des éléments ayant une valeur négative pour l’entreprise. En effet, l’entreprise, ou la société, devra rembourser ces éléments à certaines personnes, selon une échéance plus ou moins lointaine.

Ainsi, il est possible pour l’entrepreneur de trouver un tableau de bilan comptable vierge et de le remplir lui même. Toutefois, la présentation du bilan comptable peut se révéler complexe. En effet, les éléments doivent être précisément inscrits. Encore, il peut être difficile d’établir seul le bilan comptable d’une entreprise si celle-ci développe une activité importante.

Comment faire son bilan comptable : les éléments de l’actif et du passif.

Le bilan comptable d’une entreprise comporte deux colonnes :

  • Une colonne listant les actifs ;
  • Et, une colonne listant les passifs.

Chacune de ces colonnes devra comprendre différents éléments comptables, lesquels devront être listés dans un ordre précis.

En outre, il convient de noter que le total propre à chacune des colonnes doit être égal. En effet, le bilan comptable est un document qui se doit d’être équilibré. Ainsi, le total de l’actif comptable de l’entreprise est toujours égal au total de son passif comptable.

L’actif du bilan comptable :

La colonne de gauche du bilan comptable d’une entreprise listera les éléments actifs. Cette colonne est subdivisée en deux parties. En effet, il sera indiqué :

  • La valeur des éléments d’actif de l’entreprise au titre de l’exercice comptable pour lequel le bilan est établi (année N) ;
  • Et, la valeur des éléments d’actif de l’entreprise au titre de l’exercice comptable de l’année précédente (année N-1).

Or, plutôt qu’indiquer N ou N-1, il est parfaitement possible d’indiquer des dates précises. En effet, l’entrepreneur doit faire un bilan comptable pour chaque exercice.

Encore, la colonne propre à l’exercice pour lequel le bilan est établie se subdivise, elle-même, en trois colonnes. En effet, il y aura :

  • Une colonne indiquant le montant brut de chacun des éléments d’actif. En effet, il s’agira de la valeur pour laquelle ces éléments ont été acquis par l’entreprise ;
  • Une colonne indiquant les amortissements et provisions, c’est-à-dire la perte de valeur comptable, que subissent ces éléments d’actif ;
  • Enfin, une dernière colonne indiquera le montant net de chacun des éléments d’actif. Il s’agira du montant net auquel il aura été soustrait le montant des amortissements et provisions.

En outre, il convient de noter que la présentation du bilan comptable est fonction de la liquidité des actifs. Ainsi, les actifs pouvant le moins facilement être réalisés, c’est-à-dire, notamment, vendus pour payer certains passifs, sont listés en haut du bilan. À l’inverse, les éléments d’actif les plus liquides, c’est-à-dire pouvant être mobilisés à court terme, figurent au bas du bilan. Il s’agira, notamment, de la trésorerie de l’entreprise.

Ainsi, la partie active du bilan comptable listera :
  • En premier lieu, l’actif immobilisé. Il s’agit de biens que l’entreprise a vocation à conserver pendant une longue durée ;
  • En second lieu, l’actif circulant. Il s’agit, notamment, de la comptabilisation des stocks de l’entreprise, de ses créances sur ses clients, ou encore de sa trésorerie.

Le passif du bilan comptable :

Comme pour l’actif du bilan, la partie passive du bilan comptable est divisée en plusieurs colonnes. Ainsi, le bilan comptable indiquera le passif de l’année pour laquelle le bilan est rédigé (année N), et le passif de l’année précédente (N-1). À nouveau, il sera possible d’indiquer les dates de début et de fin de chacun des exercices.

À nouveau, les éléments comptables devront être indiqués dans un ordre précis. En haut du bilan, il conviendra d’indiquer les éléments de passif dont le remboursement ne devrait intervenir qu’à long terme. À l’inverse, les éléments de passif en bas du bilan sont ceux dont le remboursement devrait intervenir à court terme.

Ainsi, la partie passive du bilan comptable listera :
  • Les capitaux propres de l’entreprise. Dans le cadre d’une société, les capitaux propres seront notamment constitués du capital social. En effet, le capital social est une dette de la société envers ses associés, et doit donc être inscrite dans la colonne du passif du bilan comptable. Le capital social est destiné à être remboursé aux associés après la liquidation de la société. Encore, les réserves de l’entreprise seront incluses dans ses capitaux propres, au titre du bilan comptable ;
  • Des provisions pour risques et charges. Il s’agit de montants que l’entreprise pourrait être amenée à payer si le risque se réalise. Il peut notamment s’agir de provisions dues à un litige en cours ;
  • Enfin, les dettes de l’entreprise.

Combien de temps pour faire un bilan comptable ?

Le bilan comptable participe des comptes annuels des entreprises et sociétés. Or, ces comptes doivent être déposés tous les ans, dans un délai de six mois à compter de la date de clôture de l’exercice comptable.

Ainsi, il appartiendra aux associés d’approuver les comptes au cours d’une assemblée générale. Ensuite, ceux-ci pourront être déposés au greffe. Toutefois, faire un bilan comptable est une opération complexe pour un non initié. Ainsi, il est courant de recourir aux services d’un expert comptable. Encore, un tel recours est un gage de sécurité : il permet de s’assurer que les informations portées au bilan comptable sont exactes. Or, l’exactitude est l’un des grands principes devant présider à l’établissement d’un bilan comptable.

Quelles sont les utilités du bilan comptable ?

Le bilan comptable constitue une photographie de la situation de l’entreprise au moment où il a été établi. Ainsi, le bilan pourra être présenté à un tiers, notamment à un investisseur, qui pourra alors effectuer une analyse de bilan comptable avant de prendre sa décision. En effet, le bilan comptable peut représenter une indication de la capacité d’endettement de l’entreprise.

Encore, lire un bilan comptable permet de déterminer la situation de l’entreprise. En effet, comprendre le bilan comptable et ses éléments permet de déterminer divers ratios, lesquels informent sur la situation de l’entreprise. Ainsi, il sera possible de déterminer les fonds de roulement de l’entreprise, ainsi que ses besoins en fonds de roulement.

Enfin, c’est à l’aide du bilan comptable d’une entreprise qu’il est possible de déterminer ses bénéfices imposables.

Comment comprendre le bilan comptable d’une entreprise ?

Il n’est pas, à première vue, aisé de lire un bilan comptable. En effet, il s’agit d’un tableau dont le contenu peut sembler sibyllin. Or, il est en réalité aisé de comprendre le contenu du bilan comptable. Encore, au besoin, il est possible de demander l’aide d’un expert comptable, lequel pourra fournir une prestation d’analyse de bilan comptable.

Ainsi, la colonne de gauche du bilan listera les biens appartenant à l’entreprise, les créances qu’elle détient sur ses clients, et sa trésorerie. La colonne de droit indiquera les sommes dues par l’entreprise, et qu’elle devra rembourser à un certain moment.

En outre, les éléments apparaissant en haut de bilan sont ceux ayant vocation à être conservés par l’entreprise pendant une longue période. À l’inverse, les éléments apparaissant en bas de bilan sont ceux ayant vocation à sortir ou entrer au bilan de manière fréquente. Il en sera ainsi de la trésorerie, pour l’actif, ou des dettes à payer par l’entreprise à court terme, pour le passif.

 

Créez votre entreprise en quelques clics !

6

No Responses

Ecrire une réponse