Acte nomination président SAS : comment ça marche ?

La nomination du président SAS doit répondre à certaines exigences, c’est pourquoi dans cet article nous revenons sur les éléments à connaître sur l’acte nomination président SAS. La SAS est une forme juridique qui rencontre un fort succès depuis quelques années. Les chefs d’entreprise sont apprécient la liberté qui leur est laissée dans la rédaction des statuts et dans le fonctionnement de la société.

Une SAS doit obligatoirement avoir un président. Ce président représente la société vis-à-vis des tiers. C’est le seul organe de direction imposé par la loi. Il a donc un rôle important. Néanmoins, pour l’assister, les statuts de la société peuvent prévoir d’autres dirigeants.

Dans ce novuel article, nous revenons donc sur les points suivants :

  • Les caractéristiques des dirigeants des SAS
  • Les modalités de nomination lors de la constituion de la société
  • Les modalités de nomination au cours de la vie de la société
  • Le contenu de l’acte nomination président SAS

Qui sont les dirigeants d’une SAS ?

L’acte nomination président SAS doit obligatoirement se faire dans les statuts lors de la constitution de la société. Les autres dirigeants de la SAS pourront être nommés ultérieurement. Ainsi, les associés peuvent choisir de nommer des directeurs généraux et même des directeurs généraux délégués. Enfin, sachez que le président de SAS peut être rémunéré ou non, ce paramètre étant aussi défini dans les statuts. S’il n’y a pas de rémunération, il aura seulement droit à une part des bénéfices distribuables générés par l’activité. Il ne peut y avoir qu’un seul président dans une SAS, raison pour laquelle il est possible de nommer des directeurs généraux et directeurs généraux délégués.

Quel est le rôle du président d’une SAS ?

En principe il a les pouvoirs les plus étendus concernant la direction interne et pour représenter la société vis-à-vis des tiers. Mais, les associés peuvent choisir également d’avoir une direction collégiale. Dans ce cas, un organe collégial ou un ou plusieurs directeurs généraux assistera le président et les statuts pourront limiter ses pouvoirs. Il peut aussi y avoir un autre organe qui aura pour rôle de surveiller les actions du président (conseil de surveillance par exemple).

Concernant les prérogatives du Président, on retrouve ici la liberté laissé par la loi quant à l’organisation d’une société de type SAS. Ses pouvoirs sont donc décidés par les associés et inscrits dans les statuts. Lors de sa nomination, il sera décidé s’il est rémunéré pour ses fonctions ou non. S’il n’est pas rémunéré, il ne pourra seulement bénéficier des dividendes grâce aux parts qu’il détient dans la société.

Du point de vue de leur régime, le président ainsi que le directeur général et les directeurs généraux délégués bénéficient du même statut d’assimilé salarié. Cela signifie qu’ils seront soumis au régime général de la sécurité sociale. Ils bénéficieront de prestations identiques aux salariés. En revanche, contrairement à ces derniers, ils ne pourront bénéficier de l’assurance chômage et ne cotiseront donc pas pour ce risque.

 acte nomination président SAS

L’acte nomination président SAS lors de sa création

Le président est obligatoirement nommé dans les statuts de la société dès son immatriculation. Dans les statuts, il sera précisé si son mandat a une durée déterminée ou indéterminée. Si c’est un mandat à durée déterminée, les statuts précisent la durée de ce mandat.

Pour éviter de nommer le président dans les statuts il est possible d’établir un acte de nomination du président SASU. Il s’agit d’un acte séparé des statuts. Un procès-verbal est établi et nomme le président. Ainsi, en cas de changement au cours de la vie sociale, il ne sera pas nécessaire de procéder à la modification des statuts. Il suffira de nommer le nouveau dirigeant et d’établir un nouveau PV de nomination, sans avoir à changer les statuts de la société.

La nomination du président SAS se fait donc lors du dépôt des statuts et de la constitution de la SAS. En plus des documents habituels, le président devra fournir une déclaration de non-condamnation et de filiation. Celle-ci précise qu’il n’a pas fait l’objet d’une condamnation lui interdisant d’exercer cette fonction et les nom et prénom de ses parents. Il devra fournir aussi une déclaration de bénéficiaire effectif.

Le changement de président au cours de la vie de l’entreprise

Le président est nommé dans les statuts, mais dans plusieurs circonstances les associés pourront vouloir en changer. Il faudra alors effectuer une démarche de changement de dirigeant auprès du greffe via un acte de nomination du président. La fin des fonctions du Président peut avoir plusieurs causes : démission, révocation, décès, fin de son mandat. Il peut aussi avoir été condamné à une peine l’empêchant de diriger une entreprise.

Les associés devront alors se réunir selon les modalités prévues par les statuts, en assemblée. Le procès verbal établi doit être déposé au greffe (PV nomination président SAS) accompagné d’un formulaire M3. Le nouveau gérant doit faire parvenir la déclaration de non-condamnation et de filiation. Comme tout changement dans la vie de la sociée, cette formalité doit faire l’objet d’une publicaiton dans un journal d’annonces légales. L’avis de parution doit aussi être déposé au greffe.

Que contient l’acte de nomination du président ?

L’assemblée générale doit se réunir afin de décider de la nomination du président de la SAS. Dans ce cas, un procès-verbal de nomination doit être rédigé. Cet acte doit faire l’objet d’un dépôt auprès du greffe à la constitution de la société ou en cas de changement au cours de la vie de la société.

Concernant la forme du procès-verbal les principales caractéristiques de la société doivent être rappelées en haut du PV. Il faudra ainsi mentionner le nom de la société, son numéro d’immatriculation au RCS, son capital ainsi que sa forme sociale (SAS ou SASU ici).

Chaque associé doit être convoqué à l’assemblée générale selon les conditions prévues par les statuts de la société. Ainsi, en début de PV, il faut rappeler les associés présents ou représentés (ainsi que le représentant le cas échéant).

Ce procès-verbal d’acte nomination président SAS doit contenir un certain nombre d’informations, chacune faisant l’objet d’une résolution dans le PV de l’assemblée générale. L’identité du nouveau gérant doit être mentionné. Il faut également mentionner le président sortant le cas échéant ainsi que la date d’entrée en fonction du président. La rémunération (ou l’absence de rémunération) ainsi que son montant doivent être mentionnées dans le procès-verbal également.

Tout nouveau dirigeant nommé doit faire parvenir au greffe compétent une déclaration sur l’honneur de non-condamnation et de filiation. Cette dernière atteste qu’il ne fait pas l’objet d’une interdiction de gérer. Cette déclaration indique également l’identité du père et de la mère du nouveau dirigeant.

 

Nomination du président de SAS en ligne

16

4 Plusieurs réponses

  1. SarahH
    05/03/2018
    • Maxime Ballester
      Maxime Ballester
      05/03/2018
  2. doddy
    26/06/2018
    • Valentin Giandomenico
      Valentin Giandomenico
      26/06/2018

Ecrire une réponse