L’impact des LegalTech dans la transition numérique

Auprès des particuliers, internet, les applications web et mobiles ou encore les objets connectés font partie du paysage ordinaire. L’évolution de la technologie a beau être fulgurante, les individus semblent s’adapter très vite et assez naturellement. Du côté des entreprises, la transition numérique peine à s’enclencher. Des startups de la LegalTech sont pourtant bel et bien là pour les accompagner. À quel niveau et comment les LegalTech tels que LegalVision, le service juridique en ligne des entrepreneurs, peuvent intervenir dans la transition numérique ?

I/ L’enjeu de la transition numérique

Face à un marché de plus en plus concurrentiel et désormais mondial, les entreprises savent qu’intégrer le numérique et les nouvelles technologies dans leur fonctionnement est une question de survie. Si ce n’est pas encore le cas, elles doivent au moins en être convaincues. Puisqu’à la clé, il y a un gain de temps, une meilleure réactivité, plus de visibilité, bref une meilleure compétitivité.

Dans cette démarche, ce sont surtout les TPE et PME qui se retrouvent désemparées, car elles ne savent pas réellement comment s’y prendre et quels outils sont à leur disposition pour y parvenir. Justement, parmi les solutions qui pourraient les aider, il y a les LegalTech.

II/ Formalités, démarches juridiques, les LegalTech sont du côté des entreprises

Faciliter et simplifier l’accès aux services juridiques en les proposant en ligne, voilà le crédo des LegalTech. Dès sa création et tout au long de son existence, l’entreprise est régulièrement confrontée au secteur juridique. Cependant, cela est le plus souvent perçu comme un obstacle.

D’une part, les démarches juridiques et administratives sont chronophages. D’autre part, c’est un domaine complexe dans lequel les entrepreneurs se perdent et manquent de soutien. Pour obtenir des conseils d’experts, il faut payer, et payer cher. En effet, les cabinets d’avocat et les juristes sont généralement rémunérés à l’heure. Cela n’est tout simplement pas accessible à tous.

Les LegalTech veulent y remédier en mettant en relation entreprises et spécialistes du droit par le biais d’internet. Cette numérisation du service juridique est une manne pour les entrepreneurs qui bénéficient de services rapides et abordables sur des plateformes intuitives.

III/ LegalTech, pour faire un grand pas dans la transition numérique

Longtemps, les TPE et PME se sont cachées derrière le manque de budget ou le manque de connaissances en nouvelles technologies pour repousser et ignorer la nécessité de la transition numérique. Ces arguments ne sont plus valables puisque les LegalTech comblent un besoin incontournable tout en offrant un service à la portée de tous, y compris financièrement.

En effet, les LegalTech travaillent avec de vrais experts juridiques, ce qui est rassurant. Ensuite, elles ont beaucoup misé sur l’ergonomie de leur site et un parcours client optimisé de façon à ce que même les moins à l’aise avec la technologie parviennent à réaliser leurs formalités. Enfin, cette dématérialisation du service juridique leur permet de proposer des prestations défiant toute concurrence.

Créer une société, rédiger un contrat, embaucher un salarié, etc. sera beaucoup plus simple grâce aux LegalTech. Nul doute, y avoir recours en tant qu’entreprise représente un grand pas dans la transition numérique.

Si le succès d’un premier essai est au rendez-vous, il y a fort à parier que l’entrepreneur sera plus ouvert à ce type de démarche qui fait partie intégrante de la transition numérique.

18

No Responses

Ecrire une réponse